Actualité
Le 13 Jan 2021

Votre livre est désactivé : Pas de panique... Restez serein(e)

monBestSeller a réformé le site, plus collectif, plus interactif, plus adapté, mais aussi plus exigeant. L’ambition est « simplement » de conduire à la lecture, favoriser les échanges, stimuler l'écriture. Et en conséquence, valoriser toujours mieux la découverte d’auteurs et de talents émergents. Votre livre est désactivé : alors lisez attentivement cette rubrique, et remettez le en avant
Quelques instants consacrés au site, c'est aussi pour vous plus de chances d'être luQuelques instants consacrés au site, c'est aussi pour vous plus de chances d'être lu

Beaucoup trop d’auteurs déposent leur livre comme une bouteille à la mer, sans se préoccuper de sa vie, de ses commentaires, sans parfois même y répondre. Et, le comble, sans même lire d’autres livres et les commenter, alors que c’est ce qu’ils sont venus chercher pour leur propre ouvrage.  Des dizaines de livres « morts-vivants » s’enterrent dans les classements sans aucune vie.

Si la gratuité du site est un dû, il n'en reste pas moins que les membres de mBS ont des devoirs, celle de vivre la communauté qu'ils ont choisi.
Votre livre n'est pas une bouteille, et monBestSeller n'est pas la mer. Alors voilà ce que nous avons imaginé :

Trois grandes réformes pour optimiser votre site

 

1.  monBookTime :  Un concept qui amène chaque lecteur et chaque auteur à vivre et à faire vivre monBestSeller

Désormais, après 3 mois de mise en avant, pour que votre livre soit actif sur mBS (lisible), il faudra participer à la vie du site après le dépôt de votre ouvrage, le jeu devient collectif.

Comment ?

1- en participant à la dynamique et à l'interactivité de mBS 

par un commentaires sur un livre ou un appel à l'écriture
- Un commentaire sur un article : livre le+, actualités

- Un article produit par vos soins d'intérêt général pour la communauté sur le site
- une contribution aux appels à l’écriture, 
- un Face à Face
- Une participation à la rubrique : "Les Classiques et moi
- des participations aux jurys de concours... et toutes autres suggestions proposées.
Et après tout, juste laisser un commentaire sur cet article, c'est déjà un moyen de réactiver votre livre. Preuve que vous existez...

2 -  en souscrivant à des services proposés par le site.
 

(A noter, le Pack Premium vous garantit une visibilité permanente.)

Consacrer un peu de temps au site, c'est aussi pour vous, plus de chances d'être lus et commentés.

Un système de points liés à un crédit temps est octroyé à tous les auteurs. C'est le principe de "monBookTime". Plus vous agissez sur le site, plus la durée de vie de votre livre sur le site est pérenne.
Les objectifs sont faciles à atteindre. Ils seront témoins de l'intérêt que les auteurs portent à la promotion de leurs ouvrages, mais aussi à celle des autres.
Le livre de tous les auteurs qui jouent le jeu est actif, c'est à dire lisible par tous.  Les livres des auteurs qui ne participent pas à la vie du site sont désactivés.
Ils pourront le réactiver soit en participant à la vie collective de mBS, soit sous forme de souscription.
NB : l'argent ne sera pas un point discriminant, et la gratuité reste de mise. Mais la participation de chacun devient la dynamique du site.

2. De nouveaux services pour que demain et les jours qui viennent chaque auteur puisse accéder à plus de visibilité.

Favoriser la lecture, encourager l'écriture, donner des indications pour optimiser les textes, c'est le sens de tous les nouveaux packs, qui seront mis en place progressivement pour que chaque auteur se sente épaulé dans une communauté de valeurs.

- Pack epub/ mobi : Un pack qui permettra aux auteurs de proposer à leurs lecteurs une lecture sur liseuse, y compris Amazon Kindle. Confortable.

- Pack lecteur qualifié : Une évaluation rapide de votre livre en 3 Points positifs/et 2 ou 3 Points qui soulèvent des questions. Pour savoir ou vous en êtes. Pour prendre la température. Rassurant.

- Pack réseaux sociaux : une nouvelle équipe prend en charge les réseaux sociaux. Instagram et Facebook seront au cœur de ce dispositif. monBestSeller vous donnera la possibilité d’accéder à des milliers de potentiels lecteurs via cet outil. Utile pour ceux qui ne maitrisent pas l'outil.

- Pack header : un nouveau pack audience. Accés au bandeau du haut de la page du site, jusqu’à présent réservé à l’autopromotion. Visible sur l’ensemble des pages du site, un espace privilégié à haute visibilité.

- Pack mobile : 50 % des consultations de monBestSeller se font sur smartphones. Le pack mobile mettra en avant vos ouvrages de manière spectaculaire exclusivement sur le mobile pour un public plutôt plus jeune, parfois plus impatient. Idéal pour les recueils de nouvelles et les romans courts.

 

3. Un design plus fluide pour faciliter l'usage de monBestSeller

Sans révolutionner le design, nous en avons modifié la typo, aéré l'espace, éclairci la lecture, pour en améliorer l'ergonomie et faciliter l’usage du site.
Nous avons mis en place le principe de « monBookTime » qui désigne le crédit temps dont votre livre dispose selon vos interventions sur le site. Une page que vous devrez consulter régulièrement pour en vérifier le niveau : pleine, 2/3, 1/3 ou vide.

Un monBestSeller, plus juste, plus équitable qui certes vous sollicitera plus, mais qui en retour, vous fera bénéficier de nombreux commentaires et d’une vie collective sur le site plus joyeuse et plus bavarde.
C’est en cela que chacun doit contribuer à la mise en avant de son livre mais aussi de celle des autres, car c’est la force collective qui donnera à vos ouvrages, et donc à monBestSeller, une dynamique permanente.

Plus que jamais, dans cette période violente, nos passions doivent s’inscrire dans nos agendas, et doivent prendre une place centrale dans nos vies. Dans la liste de nos passions partagées, l’écriture est vitale, mais la lecture aussi. Vous en êtes le centre.

 

77 CommentairesAjouter un commentaire

Bonjour@Catarina Viti rassurez-vous, vous ne m'avez pas blessée, mais je reste toujours interrogative de voir que ma concision est rarement comprise que ce soit ici ou dans la vie. Je ne sais pas m'étendre à n'en plus finir pour m'expliquer. Peut-être est-ce dû au fait que j'écris des courts toutes les semaines depuis de nombreuses années ? En outre, je suis souvent étonnée de l'incompréhension de certaines personnes, en général ! J'ai souvent cette impression de ne pas causer français !!! Cela rejoint, peu ou prou, "toutes choses sont dites déjà ; mais comme personne n'écoute, il faut toujours tout recommencer". André Gide que j'ai découvert grâce à la participation d'un auteur sur "les classiques et moi"/André Gide et moi. Je comprends bien votre intention d'élargir le débat et les tribunes nous en donnent l'occasion pour confronter nos idées dans une bonne ambiance, si possible. Bonne fin d'après-midi à vous et Vive la littérature ! Cordialement. Fanny

Publié le 20 Janvier 2021

@FANNY DUMOND, bonjour,
Auriez-vous pris pour une provocation ce que j'ai glissé dans mon commentaire :
"Par ailleurs, il existe une pratique largement répandue qui répondrait à une demande que Fanny n'a pas clairement formulée, mais qui lui rendrait service (à elle et à tout le monde) : le temps de lecture estimé d'un texte. "
Eh bien, cela n'en est pas une.
Vous avez évoqué une situation (celle de l'attente), vous avez exprimé l'existence d'un besoin sans le formuler complètement (la mention du temps de lecture : une pratique de plus en plus répandue), je me suis autorisée à prolonger votre pensée : ça, c'est mon crime et je le reconnais publiquement.
Je voudrais également préciser que cette petite réponse n'est pas non plus une provocation, mais une invitation, celle à une communication souple et agréable. L'expression écrite -par définition- nous prive des 90% d'informations non verbales qui traduisent nos intentions profondes. La mienne n'est pas de vous blesser. De ne blesser personne, d'ailleurs.
Permettez-moi, Fanny, de vous souhaiter sincèrement une bonne après-midi.

Publié le 20 Janvier 2021

@monBestSeller tiens j'ai un scoop pour vous. Il paraît qu'il suffit de lire la page 85 d'un livre pour savoir s'il va nous plaire. Encore faudrait-il qu'il y en ait autant à lire ou que l'on ne tombe pas sur une page paire. Allez, sur ce je vous laisse. Bonne après-midi. Cordialement. Fanny

Publié le 20 Janvier 2021

@FANNY DUMOND
Tiens c'est bizarre, moi aussi ce matin. Je me suis penché sur ma bibliothèque. J'ai pris un gros volume des Misérables sur une étagère. Je l'ai ouvert, l'ai tourné, feuilleté à peine regardé le nom de l'auteur. Lu cinq phrases page 320. Ce soir je vais raconter à mes amis comme il est bon de se replonger dans Victor Hugo. Eh oui, je suis un lecteur "foireux" comme vous dites, en réel comme en virtuel.
Quel est le but de votre propos ?
Nous pouvons supprimer les comptages si vous le voulez, ses mécanismes sont expliqués dans les CGU , "qui sommes nous" et vingt fois dans les tribunes, et les échanges.
Oui, cliquer sur un livre comptabilise, oui cliquer sur un livre est une preuve d'intérêt pour un auteur, et non, nous ne sommes pas derrière son épaule pour voir s'il l'a lu page par page. Peut-être lancerons nous ce processus dans la version chinoise de monBestSeller, car cela fait partie du cahier des charges de leur gouvernement.
Décontractez-vous, nous sommes un site littéraire gratuit de loisir récréatif pour celles et ceux qui aiment écrire, pour qu'ils échangent, et qu'ils puissent montrer leur travail. Oui seulement.
C'est beaucoup mais c'est pas plus...
.

Publié le 20 Janvier 2021

@FANNY DUMOND Pfff... Grosse fatigue... Je n'ai pas écrit "être capable d'arrêter de ruminer ses petites frustrations et savoir faire preuve d'empathie"... Peut-être aurais-je dû :-) ?

Publié le 20 Janvier 2021

Bonjour@monBestSeller tiens aujourd'hui je suis d'humeur à lire un RP. J'entre dans ma médiathèque/MBS, je parcours le dos des livres (cotés)/tous les livres, j'en retire un des rayonnages/je clique sur l'un d'entre eux, et comme par miracle je peux me targuer d'avoir lu "l'affaire Saint Fiacre" de G. Simenon/M. gaston café (le premier trouvé ce jour dans la liste tous les livres), sans même avoir lu la 4ème de couv./le synopsis. Est-ce cela que nous explique @Lamish avec son style et son ton pontifiant à nuls autres pareils ? Suis-je assez claire madame@Catarina Viti. Alors s'il en est ainsi, votre système de comptage du nombre de lectures est encore plus foireux que ce que je supposais. J'avais dans l'idée que le nombre de lectures s'incrémentait dès lors que l'on avait cliqué sur le pavé rouge "lire le livre". Pouvez-vous éclairer ma comprenette ? Merci et bonne journée. Cordialement. Fanny

Publié le 20 Janvier 2021

Merci à tous ceux qui comprennent nos initiatives sans nécessairement les soutenir. C'est important aussi.

Publié le 20 Janvier 2021

@tous Pour ma part, je suis étonnée qu'il faille une décision du site pour que les auteurs comprennent que c'est dans l'action collective et participative que se trouve leur propre épanouissement, l'opportunité de faire entendre leur petite voix. Comment imaginer émerger autrement que dans l'échange, l'intérêt pour des humains qui font la même chose que soi ? Pour ce qui est des développements : nombre et temps de lecture... Stop ! Marre de répéter la même chose depuis cinq ans : vos compteurs s'incrémentent au nombre de connexions sur vos pages, OK ? CQFD... Tout ceci explique tout cela... Efficacité de l'intervention des réseaux sociaux, des packs de mise en avant, des fermes à clic, pour ceux qui sont prêts à se payer leurs services ;-). @tous bonne soirée. Amicalement, Michèle

Publié le 19 Janvier 2021

Bonjour
Surpris de la désactivation en lecture des livres, mais bon, cela est de bonne guerre !
Une solution pour Inciter les membres à participer plus dans la vie du site.

Publié le 19 Janvier 2021

Évidemment le principe est sujet à controverse mais on est en France, il y a toujours des gens pour râler, quoi qu'on entreprenne (moi le premier). Donc oui, animons ce site avec bienveillance et postons des commentaires constructifs. Mais attention, ne soyons pas trop honnêtes non plus, oh lala ! Si vous mettez deux étoiles à un texte qui en vaut zéro, vous passez pour le méchant hargneux de service. On m'a reproché mon honnêteté, selon laquelle critiquer (en étayant ses arguments) revient à saquer. Beaucoup ne jouent pas le jeu et enveniment le site de réactions niveau maternelle sous des envolées risibles. Quelques noms ont été mentionnés... Animer le site, je suis d'accord, mais sans le polluer svp.
Amitiés
Norin ANTALL

Publié le 19 Janvier 2021

Bonjour Fernand ! (@Fernand Fallou).
Je pense que vous savez depuis longtemps ce que je pense de la "vie de famille" (shakespearienne) du site... Et puis des commentaires, aussi. Beaucoup de questions à ce propos et peu de réponses. La question cruciale étant : ont-ils le moindre intérêt autre que celui de fabriquer du clic and like ?
Quand je me prends à philosopher entre binage et sarclage, je me dis que tout cela n'est que le gouffre aux chimères des temps présents. Une façon comme une autre de flinguer le temps à bout portant. Mais bon... ce que je pense, hein, tout le monde s'en fout et moi en premier.
En fait, à part le plaisir d'échanger quelques signes avec vous, Fernand, ce qui m'a motivé à revenir sur cette page, c'est ce que vous dites en dernier. Et là, je m'adresse à @monbestseller : Hello, là-dedans ! cher Tonton Cristobal, serait-il possible d'enrichir les choix de catégories ? ça ne devrait pas être compliqué. Si ? Non ? Par exemple : "Novella" (longue nouvelle ou bref roman). Par ailleurs, il existe une pratique largement répandue qui répondrait à une demande que Fanny n'a pas clairement formulée, mais qui lui rendrait service (à elle et à tout le monde) : le temps de lecture estimé d'un texte. Mais là, je pense que c'est coton côté informatique.
Bonne suite à tous,
et bon troisième degré...

Publié le 19 Janvier 2021

Bonjour,
À tous, puisqu'il n'est pas encore trop tard, Bonne année bonne santé ! etc…
Alors, peut-être que certains d'entre vous trouvent que je suis avare de commentaires. C'est vrai !
Mais ce n'est pas faute de lire !
Je suis très étonné, surpris, du succès de certains textes qui à mon sens, ne valent pas grand-chose. (Ne vous inquiétez pas, on va parler des miens.)
Alors le truc est simple, comment moi, Fernand Fallou, auteur non édité, qui n'a pas lu les grands philosophes, ni les grands écrivains, je peux me permettre de critiquer un autre auteur ? La seule chose que je permets à un lecteur est d'aimer ou de ne pas aimer mon texte.
Donc la seule chose, que je me permets… aussi ! également ! évidemment !
Mais entre nous, à quoi ça sert de dire à un auteur que je n'ai pas aimé son bouquin, le manque de commentaire est déjà assez giflant. Dire simplement à un auteur : "je n'ai pas aimé votre livre" ça ne fait pas avancer le schmilblick. Et puis, que n'ai-je pas aimé ? L'écriture ou l'histoire ? (Quand il y en a une).
Donc voilà pourquoi Fernand Fallou ne met pas beaucoup de commentaires.
On me le rend bien !
Je ne comprends pas pourquoi des lecteurs, voire des auteurs mettent certains de mes textes de moins de 10 pages (voire une seule page), en bibliothèque et dont, je n'entends plus parler par la suite. Sûrement pour me signifier de cette façon, qu'ils n'ont pas aimé. C'est leur droit !
Je ne leur en tiens pas grief !
Alors proposer de mettre de l'ambiance sur Mbs par l'intermédiaire des commentaires, c'est considéré par moi : comme mettre un peu d'huile sur le feu.
D'ailleurs, si vous voulez bien, allons un peu plus loin. Il y a déjà une certaine ambiance qui est entretenue par de nombreuses @la miss 1,2,3, et 4 et jusqu'à 8888888, bref ! et leurs acolytes Porphyre et compagnie.
En face on trouve pas mal de gens, @lamish, @Catarina Viti, @Parthemise33, @Fanny Dumond @Kroussar, @René
Sauvage, @Boris Phillips et j'en oublie.
Et puis il y a ceux qui sont comme moi, épaté par la culture, la verve et le style des "la miss" de 1 à quarantedouze.
Et je me demande, comment une nana (une nana, ça j'y crois pas une seconde, pour moi c'est un homme !) qui a cette culture, perd son temps à Paul et Mickey avec des petits blaireaux tel que moi.
Alors je me mets dans la peau du grand directeur du consortium internationale (si, si ! international !) MBS et je me dis !
Je ne vais pas laisser cette emmerdeuse polluer mon site avec ses résultats frelatés et obtenus par une triche évidente.
J'arrive avec mes plus gros yeux dans le bureaux des deux ou trois informaticiens et je leur dit :
"Vous me virez cette nana" je ne veux plus la voir ! Si elle arrive à publier ne serait-ce qu'une seule ligne sur MBS vous êtes viré ! "
Pourtant, la miss avec ses résultats carrément truqués (les 7 premières places dans les succès du mois de la rubrique "nouvelles") est toujours là !
Alors, je me dis, qu'elle a été recrutée, sur les preuves de sa culture et de son talent par Mbs pour mettre un peu d'animation dans les rangs de Mbs. Evidemment, n'importe qui ne faisait pas l'affaire. Il fallait une personne d'envergure pour faire face à certains érudits qui se baladent sur Mbs. Si, si, il y en a, ils n'écrivent pas toujours des trucs que j'aime ou de la façon que j'aime, mais il y en a !
J'aurais encore plein de trucs à vous dire… comme par exemple : pour @monbestseller, empêcher de publier des textes de plus de 50/60 pages (par exemple), dans la rubrique "Nouvelle".
Bon, ça suffit pour aujourd'hui.
On va finir par un scoop !
Demain c'est mon anniversaire !
Quel âge ?
Disons qu'à partir d'après-demain, je suis prioritaire pour le vaccin du covid 19 !

Publié le 19 Janvier 2021

Pour ma part, le site a été bien conçu. Félicitations mBS, mais je trouve les coûts de promotions un élevés.
Merci, bonne semaine à tous.

Publié le 19 Janvier 2021

@monBestseller
Merci de votre réponse quant à ma suggestion. Bien sûr, cela nécessiterait un peu de bidouillage pour vos webmasters, mais un tel ajout serait somme toute modeste et profiterait aux lecteurs. À vous de trancher! À suivre...
Cordialement

Publié le 19 Janvier 2021

@GEORGES F... Cher Georges, tout n'est pas si simple. On ne claque pas des doigts et les choses se font . Mais l'idée est bonne et nous en débattrons. Merci.

Publié le 19 Janvier 2021

@monBestSeller
Si je comprends bien, ma suggestion de mettre en "surbrillance" les ouvrages toujours activés pour faciliter la vie aux lecteurs n'a pas été retenue... Dommage... Mais sans rancune...
Cordialement

Publié le 18 Janvier 2021

Bonsoir@monBestSeller Ayant travaillé durant toute ma carrière dans la gestion d'entreprises, je sais pertinemment qu'un entrepreneur ne travaille pas pour les beaux yeux de la marquise. Mais, lors de mes études (Economie, mercatique , entre autres), j'ai appris que tout produit connaît une phase ascendante et que, sans innovations, il s'engage dans une courbe descendante. Vous avez pu constater que je m'intéresse à votre site tout comme certains membres de notre communauté. Nous tentons de vous donner des pistes pour le redynamiser et c'est bien que vous preniez en compte notre collaboration. Nous ne sommes pas tous informaticiens et nous comprenons que c'est compliqué à mettre en œuvre. Quant aux courts (de plus en plus prisés, car les gens n'ont plus le temps de rien !) j'avais déjà émis l'idée d'une rubrique spéciale. Ce serait agréable d'avoir un peu de lecture sur nos Smartphones lorsqu'on poireaute des heures dans des salles d'attente (où l'on ne trouve même plus les vieux magazines !) ou dans les transports en commun. Une idée comme ça ! Cordialement. Fanny

Publié le 18 Janvier 2021

@Christian Vial
Les lecteurs ne sont pas forcés de s'inscrire depuis 6 mois. Nous n'avons donc pas leurs traces. Il y a près de 2000 000 inscrits sur le site donc assez compliqué de les retrouver en terme technique. Un mail aux auteurs dont les livres sont près de partir paraissent plus simple à identifier. Mais c'est un point intéressant que nous partagerons.

Publié le 18 Janvier 2021

@monBestSeller je ne parle pas des auteurs, mais des lecteurs...

Publié le 18 Janvier 2021

@Alexis Arnaud Merci pour votre mot qui dit bien ce qu'il dit et que nous n'aurions pas osé formulé comme cela.
@FANNY DUMOND Votre analyse est sans doute juste et nécessite pour chacune des questions un investissement lourd pour obtenir une réponse fiable. Toutes ces questions, nous nous les sommes posées, vous imaginez depuis longtemps. Nous agissons avec nos moyens, en essayant d'évacuer le fatal YAQKA, FAUKON source de tous les immobilismes. En revanche, recentrer le mobile sur les textes courts et des infos adaptées est une hypothèse que nous étudions de près. L'arbitrage entre Prem's/ textes courts/ nouveautés est à l'étude. Nous avons récemment privilégiés les Prem's. Donnez nous encore un peu de temps pour la formule idéale.
@Christian Vial
Les auteurs ont leur booktime pour réagir. Mais sans doute une alerte serait de bon aloi quinze jours avant la désactivation du livre. C'est une bonne idée. A vérifier techniquement. Merci

ET Bonne année encore même si elle ne démarre pas en fanfare...

Publié le 18 Janvier 2021

Bonjour, @monBestSeller, j’ai lu attentivement chaque commentaire. J’ai envie de dire que chacun d’eux est juste. Mais bon, une entreprise il faut bien qu’elle vive, aussi je souhaite longue vie à la vôtre, et tout travail mérite salaire. J’ai cependant une question technique : avez-vous prévu un avertissement aux lecteurs d’œuvres dont une désactivation pointerait le bout de son nez, afin qu’ils ne se retrouvent pas comme une poule qui aurait trouvé un couteau ? Ceux qui ont téléchargé, pas de soucis, mais les autres ? Oui, il faut penser aux lecteurs qui n’écrivent pas, ils ne suivent pas forcément la vie du site, ce sont eux les plus importants. Voilà, une bonne année à toutes et à tous.

Publié le 18 Janvier 2021

@FANNY DUMOND
Vous avez raison sur plusieurs points. Je résume cela par la formule : qui me lit ? Jusqu'où ? Ai-je été apprécié ? Quelles sont les failles, quels sont les atouts de mon texte ? Donc, on attend des retours !
Si le but est de mettre un texte en ligne sans participer un tant soit peu à la vie de la communauté, alors on n'est plus dans un site d'échanges, un site communautaire, mais dans du dépôt-vente.
En somme : lisez-moi, moi je n'ai pas le temps de vous lire. Je suis vendeur, pas acheteur, etc. (et chacun trouvera des bonnes raisons, la plus récurrente : pas le temps !)
Je dirai même que cela me rappelle la chanson de Jean Schultheis, Confidence pour confidence :
/
Je me fous, fous de vous, vous m'aimez
Mais pas moi, moi je vous voulais mais
Confidence pour confidence, c'est moi que j'aime à travers vous
Si vous voulez les caresses restez pas
Pas chez moi, moi j'aime sans sentiment
Confidence pour confidence
C'est moi que j'aime à travers vous
[…]
Mais aimez-moi
À genoux
J'en suis fou
Mais de vous à moi je vous avoue que je peux vivre sans vous
Aimez-moi
À genoux
J'en suis fou
Et si ça vous fait peur
Dites-vous que sans moi vous n'êtes rien du tout […]
/
Alexis
PS : merci à @Kroussar pour les explications. Je n'y connais rien en programmation. Je suis resté au bon vieux Basic du temps jadis : if you clique ici, Goto là-bas. Ça m'a l'air donc plus compliqué. Pas matheux pour deux sous, que voulez-vous !

Publié le 18 Janvier 2021

Bonjour@Alexis Arnaud Avec ma vision d'ensemble, je ne vois pas l'intérêt de souscrire à des packs-audience vu que ceux qui en ont les moyens financiers sont peut-être davantage lus, mais pas plus commentés ni renseignés sur l'avancement dans une lecture : seulement ouverte ? synopsis lu sans aller plus loin ? 1 ou 2 pages ? ou bien jusqu'à la fin (cette dernière option permettrait de savoir si le livre a plu. Elle serait un bon indicateur pour l'auteur qui n'attend que ça, finalement). En ce qui concerne la lecture sur Smartphone, je pense que c'est quasi impossible de lire des pavés via cette application, idéale pour des courts ou ultra-courts ! En outre, effectivement, c'est fort dommage que la fonction "nouveautés" ne s'active pas, ne serait-ce que pour en prendre connaissance. Patience ! comme dit Jean-Claude @Kroussar, que je salue au passage ! Finalement, entre nous soit dit, ça me fait une belle jambe de savoir que mes écritures sont lues 15 ou 15 000 fois sans savoir jusqu'où. Un restaurateur sait si son mets a plu quand les assiettes retournent en cuisine vides et saucées, il n'attend pas forcément des compliments ! Pour rester sur une note positive, je tiens à remercier, vivement et sincèrement, mes quelques lecteurs qui, grâce à leurs précieux avis, m'ont permis de finaliser mon dernier ouvrage. Cordialement. Fanny

Publié le 18 Janvier 2021

@monBestSeller
Merci pour vos voeux et vos compliments, reçus le jour même d'un anniversaire difficile: celui de la frileuse entrée dans ma sixième décennie.
Loin de moi l'idée ingrate de remettre en cause votre démarche initiale qui m'a valu, contre toute attente, tant de reconnaissance en ligne et de roboratifs commentaires (et ce même s'ils n'ont pas trouvé leur concrétisation finale à Paris)!
Je crois cependant que la spontanéité des commentaires doit rester de mise et, si vous avez pleinement raison de les encourager et d'en avantager les adeptes, leur absence (frustrante pour vous comme pour les auteurs, dans la mesure où ces élans en ligne demeurent courtois et constructifs, voire laudatifs) ne saurait, de mon point de vue, se trouver sanctionnée par une rupture de lien avec nos lecteurs potentiels(à plus forte raison s'il demeure entretenu par d'intermittentes consultations), douloureusement vécue par les sensibles gens de plume. Je pense avoir su vous persuader, de mon côté, qu'un silence pouvait trop souvent s'avérer indépendant de la volonté de celui qui s'y résout.
Max STEEN

Publié le 18 Janvier 2021

@Dora Muller
Chère Dora. Nous donnons, des heures, des journées à ce site : écrire des articles, faire référencer le site pour qu'il ait de nombreux visiteurs, appeler des renforts en réseaux sociaux, contacter des éditeurs pour faire repérer des livres., animer des concours de nouvelles... Et si ce n'est pas la rentabilité qui nous anime. Nous pensons avoir le droit à la simple reconnaissance de notre existence. Celle ci passe, nous semble t'il a minima par un mot de temps en temps de nos membres., pas nécessairement pour nous mais pour vos congénères.
Notre but, c'est de faire lire vos livres, votre livre. Et ça me chagrine à mon tour que vous n' ayez pas compris que le seul moyen de le faire, c'est de demander à nos membres de participer.
Nous ne sommes pas le ministère de la culture à investir pour le bien public. Et si comme vous le dites :"On a le droit d'apprécier la lecture et ne pas vouloir participer aux débats ou autres posts proposés sans que cela soit perçu comme un désintérêt.". Nous n'en n'avons aucune preuve, et dans ce cas pourquoi avancerions nous dans le désert avec un petit arrosoir, alors qu'aucune plante ne pousse ?
@Max STEEN
Cher Max. Vous, dont le livre a été mis en avant. Et pour un livre que nous avons repéré et hautement apprécié, qui pratiquez le plus beau métier du monde qui consiste à donner en permanence aux générations qui montent, nous sommes désolés que vous n'ayez pas saisi la vocation de fond de monBestSeller. Si quelqu'un a cliqué sur votre livre un jour, vous a laissé un message, qui en a entrainé d'autres... que votre livre a été mis en avant, c'est bien parce que quelqu'un a eu une démarche participative, de curiosité pour l'"autre" et de partage.
Aujourd'hui vous réfutez cette démarche, qui n'est autre que le prix de la gratuité. Nous en sommes tristes.
Comme vous et pour votre métier, la reconnaissance psychologique est essentielle. En écrivant un mot sur cet article vous réactivez déjà votre compte. Et nous en sommes heureux car, ce sont des auteurs comme vous que nous aimons.
Assouplir, nous verrons. Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis mais nous devons en tout cas alerter notre communauté. Et comme vous pouvez le deviner, nous ne sommes rien sans notre communauté, pis nous ne sommes rien avec une communauté muette, alors que nous réussissons à faire venir ici tous les jours 6 à 7 000 personnes.
Bien à vous et courage pour les copies...Nous devons sans cesse les relire, les nôtres aussi en vous écoutant.

Publié le 18 Janvier 2021

@FANNY DUMOND
/n
@Alexis Arnaud
/n
Non, vous n'êtes pas les seuls. J'ai signalé ce problème, il y a quelques mois, et MBS, m'a répondu qu'il faisait le nécessaire pour corriger ce défaut. Or, il me semble, qu'il soit difficile à corriger. Ce qui conduit à des blocages, pendant des dizaines de minutes, à chaque tentative de correction.
Patience, car les lignes de codes de l'informatique sont impénétrables...

Publié le 18 Janvier 2021

@FANNY DUMOND
Merci d'abonder dans mon sens… j'ai cru être seul à ne pouvoir aller sur "nouveautés" via l'Iphone. Me voilà à demi rassuré. Sauf que lorsque j'ai posté ma nouveauté, 50% du lectorat n'a donc pas eu accès à la lecture de mon conte. Dommage. Et surtout : comment rivaliser dans les classements, alors, avec les livres prem's ?
Vous me direz : achetez un pack ! Certes !
Alexis

Publié le 18 Janvier 2021

Bonjour@Alexis Arnaud je fais partie de ceux logés à la même enseigne que vous. Et, si par le plus grand des hasards, je tombe sur "les nouveautés" (à force de je ne sais quelle manip), ça décroche dès que je clique sur l'une d'entre elles et tout comme vous, je retombe sur "collection prem"s". Je vous rejoins dans vos interrogations. Cordialement. Fanny

Publié le 17 Janvier 2021

J'aimais bien l'idée de laisser une trace sur le site, même en étant plus actif. Enfin, c'est le changement qui veut ça c'est compréhensible aussi. Merci pour votre travail.

Publié le 17 Janvier 2021

@monBestSeller
50 % des consultations de monBestSeller se font sur smartphones, dites-vous.
Hélas, sur mon iPhone, il m'est impossible d'aller sur l'onglet nouveautés. Il me renvoie toujours vers "collection prem's". Conclusion : 50% du lectorat n'a pas accès aux nouveautés (si les autres sont logés à la même enseigne que moi).
Question : pourquoi ne faites-vous pas une application mBS pour smartphone et tablettes ?
Sinon, à quoi bon le pack mobile ?
Cordialement
Alexis

Publié le 17 Janvier 2021

Bonsoir,

Avec Lazare et Clarimonde je me retrouve en fort bonne compagnie puisqu'au lendemain du jour où, trop assoupi, je venais de découvrir que "de battre mon coeur" (ou plutôt celui du Schoolblock) s'était "arrêté", me voici ressuscité et aussitôt comblé par une énigmatique Enora que je m'empresse de remercier de m'avoir ajouté à sa bibliothèque.
Magie de monBestSeller dont le trait, pour dommageable qu'il fût en atteignant sa cible, s'avéra tout du moins efficace. Sachant ce que je lui dois et n'ayant jamais manqué de l'honorer quand l'occasion s'en présentait (y compris dans l'édition papier de mon roman chez Librinova), je lui sais gré de sa réactivité (fût-elle strictement numérique), mais n'en approuve pas moins les propos tout neufs de Dora Muller comme ceux, naguère, de Guy Margraff.
Je veux espérer, de mon côté, que mon long silence aura été compris. D'or aussi en notre ère de bruit- et pas seulement chez René Clair ou pour The Artist - il ne saurait être confondu, quand le palpitant à juste titre s'épuise, avec l'indifférence, le mépris ou, pis encore, l'égoïsme.
Max STEEN.

Publié le 17 Janvier 2021

Bonjour,
L'initiative peut paraitre,
Pouvoir se contenter de lire, ne pas donner d'avis sur un édit....
Mon écrit reste gratuit.

Voilà mon ressenti est dit.

Publié le 16 Janvier 2021

Bonjour tout le monde,
Je viens de découvrir les nouvelles conditions d'utilisation du site, après il est vrai une longue absence, et suis d'une humeur plutôt chagrine. En effet, pourquoi rendre inactifs des livres qui sont en cours de lecture dans la bibliothèque virtuelle de tel ou tel lecteur ? Je trouve cela dommage et, il faut le dire, assez contreproductif.
On a le droit d'apprécier la lecture et ne pas vouloir participer aux débats ou autres posts proposés sans que cela soit perçu comme un désintérêt.

Publié le 16 Janvier 2021

Bonjour à tous,
J'ai lu (pratiquement) tous les commentaires de cet article. Certains sont très longs ! Le fait de les lire n'ayant pas suffi à réactiver mon recueil, j'ai opté pour l'option refonte qui consiste à commenter le texte d'un autre. Pour ce faire, je me suis rendu dans la page d'accueil et ai sélectionné les "nouvelles", réputées pour être des histoires courtes et relatées en quelques lignes donc assez rapides à lire. Sans mentir, sur treize auteurs ouverts, deux seulement étaient accessibles à la lecture. Ceux-ci étant, non plus des nouvelles, mais des livres à part entière de plus de cent pages. Les onze autres demandaient d'être réactivés par leur propriétaire. Découragé, et n'ayant pas envie d'y passer tout mon samedi matin, je me suis empressé de commenter cet article dans l'espoir que les fonctionnalités de la nouvelle convention intérieure ramènent mes humbles écrits, si ce n'est sous les feux de la rampe, tout au moins à la lumière du jour. Je n'aurai la réponse qu'après l'enregistrement de ce commentaire, qui, au demeurant, n'en est pas un. Je dirais plutôt, le témoignage d'un auteur amateur confronté au progrès et aux contraintes qui en découlent.

Publié le 16 Janvier 2021

Ce qu'il faut prendre en considération, c'est la radicale transformation de l'univers du livre (encore accélérée par le passage à vide de la société dans son ensemble).
mBS a été créé en 2013, dans un contexte à mille années du contexte 2020/21. A cette époque, l'autoédition était bien lancée, mais n'avait pas encore atteint le régime actuel. En venant poster sur mBS, on restait dans un univers assez proche de celui du Livre -en tout cas, des fantasmes qu'on pouvait encore entretenir à ce sujet. En quelques années, le milieu de l'édition et de l'autoédition a radicalement changé. Les deux courbes de la création (littéraire) et de la commercialisation se sont croisées, nous précipitant dans une nouvelle réalité : celle de la production et de la rentabilité.
Et c'est là que nous sommes à présent. Exit la confrérie des auteurs en herbe rencontrant celle des auteurs dessalés. Fini la fraternité générale et la coexistence pacifique (ou pas). Etc.
Aujourd'hui, nous ne sommes plus dans l'humain, nous sommes dans le chiffre
(combien tu as écrit de livres, combien vendus, comment t'as fait ?
(les éditeurs pullulent... je viens de voir passer une pub pour une formation : "créer sa maison d'édition", durée 2 jours. )
Nous sommes dans le chiffre et dans la vitesse. Dans le zapping.
Les textes pleuvent... même ici, on n'a plus le temps de les voir PASSER.
Quelques articles et dessins "satyriques" assez célèbres l'ont déjà souligné : il y a en France plus d'auteurs que de lecteurs (et depuis mars 2020, ce chiffre a encore gonflé...)
Là-dedans, mBS fait ce qu'il peut.
Moi, j'ai déjà dit ce que je pense : la générosité ne se décrète pas. Mais un sursaut de prise de conscience, ça peut être déclenché...

Publié le 16 Janvier 2021

Ne réveillez pas un auteur qui dort !

Publié le 16 Janvier 2021

@guymargraff
Bonsoir,
En complet accord avec votre point de vue et votre corrosif argumentaire, si je peux objectivement comprendre la "révolution" opérée par monBestSeller sans tambour ni trompette (celle d'une toute relative renommée), je la désapprouve comme vous et la regrette profondément.
Voici que le coeur toujours battant dont on avait ici généreusement doté l'enfant de ma plume se trouve en effet "désactivé", comme tant d'autres, d'un simple clic, suivant l'expéditive logique du dieu numérique, lequel ne connaît point d'état d'âme...
A quelques jours de mon entrée inquiète dans une soixantaine qui ne ravivait déjà plus que ma condition de mort en sursis et alors même que Régine Duvert (grâce lui soit rendue!) venait de me faire l'honneur d'ajouter ma dystopie Schoolblock (finaliste du Prix Concours 2016)à sa Bibliothèque le 11 janvier, je crois être en droit de trouver cruelle cette funeste métaphore.
J'ai pour ma part toujours promptement répondu aux commentaires postés par les lecteurs de mon roman (en espérant d'ailleurs depuis fort longtemps un nouveau), mais me trouve dans l'impossibilité de me montrer plus actif (ou moins passif) que je ne le suis.
Mon travail intensif de professeur de lettres perfectionniste (et, jusqu'au second confinement, de critique de cinéma accrédité - et bénévole - pour un magazine culturel local), mais ralenti par les ans, la fatigue, le suivi de mon adolescent bientôt majeur et surtout la croissante tyrannie chronophage des courriels non désirés (je me garde, pour cette raison, autant que par cohérence écologique, de me perdre sur les réseaux sociaux) m'éloigne hélas des vrais plaisirs de la lecture (et davantage encore de l'écriture) au seul profit de celle, accablante, toxique et pourtant nécessaire des centaines de copies de mes lycéens, semaine après semaine, week-end et congés compris (une bonne cinquantaine d'heures de correction lors des dernières vacances de Noël!). Faire cours debout et masqué devant des salles bondées de 35 élèves devient en outre, à mon âge, aussi risqué qu'asphyxiant et, malgré l'étrange effet positif de l'oppressante pandémie sur la bonne tenue et la courtoisie de ceux-ci, on devrait aisément comprendre ma réticence à lire en ligne, par simple curiosité, des ouvrages dont je ne sais rien quand je ne puis même m'accorder le temps de me plonger dans ceux, si tentants, que j'ai achetés (et souvent fait dédicacer, lorsque salons et rencontres littéraires il y avait encore) et qui s'empilent, vacillants tels des tours avant l'implosion, autour de mon bureau.
Je n'en ai pas moins reçu, cette année, le 2e Prix de Prose du Concours International des Arts et Lettres de France pour une nouvelle intitulée "Rémanence" (hommage onirique au film The Artist écrit il y a quelque temps et remis alors en mains propres à sa dédicataire, l'actrice Bérénice Béjo), non publiée sur monBestSeller - et privée aussi, hélas, de la visibilité accrue d'une cérémonie de remise des prix bordelaise pour la première fois annulée depuis un demi-siècle pour les motifs sanitaires que l'on devine. Je suis également de loin en loin, dans les librairies qui ont bien voulu l'exposer, le conserver en rayon et parfois le commander à leurs frais, les ventes modestes et très intermittentes de Schoolblock, édité à la demande (seulement) sous une magnifique couverture (conçue avec un ami, graphiste pour Guerlain) chez Librinova.
Osant à peine espérer que le changement de braquet de monBestSeller puisse être réversible, je crains cependant qu'il ne le sera pas davantage que les effets aliénants de la crise qui nous frappe (et le milieu supposé "non nécessaire" de la culture plus résolument que les autres), fort profitable il est vrai pour certains, GAFA en tête.
Avec mes meilleurs voeux de succès, de santé et de pérennité à vous et à toute la communauté, aussi meurtrie soit-elle.
Max STEEN.

Publié le 15 Janvier 2021

Bonsoir@monBestSeller Etant l'une des rares "survivantes", active par surcroît, depuis 2015, je suis quelque peu chagrinée de voir que l'esprit communautaire, qui m'avait plu lors de mon inscription, a pratiquement totalement disparu. Hélas, les statistiques le prouvent. Beaucoup trop d'auteurs déposent leur(s) bouteille(s) comme sur un étal, soit pour faire la promo lorsque leur ouvrage est édité via le lien Amazon (certains, également, se souviennent de mBS lorsqu'ils ont un ouvrage à vendre), soit dans le seul but d'être lus ! Les temps changent, c'est dommage de voir que l'esprit d'entraide et bon enfant, qui m'avait séduite, se sont ainsi effilochés. Effectivement, attendons de voir si l'expérience porte ses fruits et, surtout, de quelles manières ! Si c'est pour recevoir des commentaires laconiques, non argumentés, je n'en vois pas trop l'intérêt. Cordialement. Fanny

Publié le 15 Janvier 2021

@FANNY DUMOND Oui en effet, c'est le chant du cygne de ceux qui ne se préoccupent aucunement de leur livre, ni de la communauté. Ceux qui sont actifs sur leur livre auront encore plus d'égards de notre part et de la part des auteurs voisins. Nous ne sommes pas une immense bibliothèque muette, mais un espace de débat. Nous avions tablé sur cette statistique. Voyons ce qu'elle donne dans un mois:-)
@Mickaël Paitel Merci de votre mot. Un petit remerciement à quelqu'un qui commente votre livre réactive déjà votre compte. Le commentaire que vous avez fait vous donne du crédit booktime, alors ce n'est pas si difficile. On veut simplement savoir si vous existez vraiment :-)) (Mais avec vous on le savait)
Je note bien que c'est un acte de générosité de donner son livre à lire, mais c'est parfaitement vain si l'on ne se prête pas au jeu du débat et de l'échange.
Nous donnons beaucoup de temps à ce site. Une simple manifestation de l'existence des membres qui y participent est une gratification morale qui nous suffit.

Publié le 15 Janvier 2021

Serait-ce le chant du cygne ? Un peu curieuse, j'ai fait un petit tour sur quelques catégories (romans, nouvelles). Je remarque que ceux parus dans le courant des trois derniers mois sont encore lisibles (c'est normal) puis, poursuivant mes recherches au-delà, je suis estomaquée de constater qu'il n'en reste plus qu'environ 10 % avec le pavé lecture en rouge (sur les catégories que j'ai consultées). Quelle hécatombe !!! Je me demande si les lecteurs, qui piochaient même dans les plus anciens, ne vont pas très vite se lasser de tomber sur des lectures désactivées ??? Et savoir si ceux qui ont déposé leur bouteille vont seulement se rendre compte que leur bouquin n'est plus lu ? Voilà pour ma remarque dans l'attente de voir si la tendance s'inverse. Cordialement. Fanny

Publié le 14 Janvier 2021

En espérant qu'in peu de changement amènera un soufle de renouveau...

Publié le 14 Janvier 2021

Je pense que les auteurs qui donnent accès gratuitement à leur livre font déjà un geste conséquent. Ceux qui répondent aux commentaires des lecteurs en valident un second. La gratuité du roman est un don et je ne suis pas certain qu'ils considèrent cela comme lancer une bouteille à la mer, mais je comprends la démarche de mbs.
Question : si un compte monbooktime est désactivé, les lecteurs qui auront commencé la lecture ne pourront-ils plus la poursuivre ? Belle année à tous.

Publié le 14 Janvier 2021

Hello à toutes et à tous,
Hello à toute l'équipe mBS !

Oh, un revenant, vont penser ou s'exclamer les plus anciens d'entre vous, et ils auront raison, haha.
Je vous souhaite une très belle et très heureuse année 2021, qu'on espère tous meilleure que 2020.

Je salue la volonté de l'équipe de vouloir redonner du souffle au site et notamment aux échanges.
Ce sont justement ces derniers, ou plutôt leur trop petit nombre (voire assez souvent absence !), qui m'ont fait progressivement me désintéresser de monBestSeller et ne plus y venir que de temps en temps, pour lire un article ici ou là, jeter un oeil au paysage général des auteurs et ouvrages présents, en découvrir quelques-uns, souvent pas plus de quelques pages car rarement vraiment lisibles.

Si j'ai été très actif à mes débuts, je me suis depuis professionnalisé, et je n'ai plus non plus le même intérêt pour le site et ce qu'il propose, c'est vrai.
Depuis que je vis de ma plume, j'ai dû faire des choix et limiter mes interventions à certains supports plus qu'à d'autres.

Je n'oublie pas monBestSeller et tout ce que le site et ses membres m'ont apporté à mes débuts, monBestSeller figure d'ailleurs dans les remerciements de tous mes ouvrages (quatre lignes vous sont allouées, avec un lien vers le site dans les versions numériques^^), et ça continuera à être le cas (et j'en ai sorti un paquet depuis mes premiers pas ici !), mais après une année passée avec des packs pour remercier financièrement les créateurs du site pour tout ce que j'ai reçu, et quelques articles proposés de temps en temps, les derniers en date étant me semble-t-il un triplé sur la bêta-lecture, je suis passé à autre chose.

Si revenir papoter ici de temps en temps et participer plus activement à la communauté serait certes sympathique, cela me prendrait trop de temps sur des choses plus prioritaires.
Je ne ferai donc pas partie de ceux qui reviendront participer activement, mais je continuerai à passer jeter un coup d'oeil de temps en temps.

Je souhaitais néanmoins poster un petit message d'encouragements, et faire un coucou aux copains qui sont restés fidèles au poste par la même occasion (ils se reconnaîtront, plusieurs d'entre eux ont d'ailleurs déjà posté dans les commentaires).

Il n'est pas exclu que je propose à l'occasion un article ou deux, et si ça intéresse l'équipe mBS, alors on se reverra peut-être de nouveau le temps de quelques échanges en bas d'un article.

Prenez soin de vous, écrivez, découvrez, participez sans rien attendre en retour, et profitez des amitiés qui naissent des interactions.
Il y a de la richesse dans tout échange, et on a tous à apprendre les uns des autres, qu'on soit chevronné et édité dix fois ou débutant et en souffrance sur son tout premier jet.

Bien cordialement.

Publié le 14 Janvier 2021

Je suis un peu perplexe sur l'indicateur "LU", quel moyen avez vous de confirmer ce critère ? Je suis informaticien de formation, assez au fait sur la puissance des algorithmes mais ouvrir un fichier en mode lecture est il pertinent pour affirmer "lu" ? Le fait de laisser le fichier PDF ouvert prouve t'il que la personne lit ? Préciser "Ouvert " me semble plus juste...

Je ne pense pas avoir de réponse, mais par contre votre nouveau concept, obligeant un minimum de participation me semble une bonne chose. En tout cas c'est la raison pour laquelle je suis revenu !
Mais se sentir obligé de participer peut faire faire des commentaires par stratégie, et là c'est un peu pervers, et sans beaucoup de valeur pour celui qui reçois une appréciation relative sur son manuscrit...

Publié le 14 Janvier 2021

@monBestSeller
Personnellement il me semble que le site est vivant, puisque les livres sont lus par des lecteurs, et qu’en tant qu’auteur nous pouvons grâce aux statistiques, prendre connaissance du nombre de lectures. Toute mesure coercitive ne changera rien à la vie du site qui donne la chance aux lecteurs de lire des livres gratuitement.

Publié le 14 Janvier 2021

@monBestSeller
Mon impression globale sur ce nouveau concept de "monbooktime" est plutôt positive. C'est audacieux quoique innovant, tout en obligeant les auteurs à demeurer constamment actifs sur le site. Il y aurait cependant place à quelques améliorations. J'irai donc de la suggestion suivante: Lorsqu'un lecteur consulte les livres par catégories à partir de la rubrique "Tous les livres", n'y aurait-il pas lieu de mettre en surbrillance, afin de les valoriser et de les mettre en évidence, les ouvrages qui n'ont pas été désactivés ??? Bien qu'en théorie, les livres désactivés ne le sont que temporairement, plusieurs de ceux-ci, oubliés par leurs auteurs, resteront verrouillés à perpétuité... Alors à quoi bon leur conférer la même importance dans les menus de sélection? Les nouveaux lecteurs à la recherche d'anciennes publications, à titre d'exemple, ne feront que se buter sur des tonnes de livres qu'ils ne peuvent consulter en cliquant inutilement sur ceux-ci. Une surbrillance pourrait automatiquement guider vers les ouvrages toujours actifs. Il me semble que ce serait une perte de temps de moins! Et cela pénaliserait les auteurs "paresseux" si l'on peut dire, qui ont déserté le site depuis belle lurette.
En conclusion, le concept de "monbooktime" est prometteur. Il suffit juste de peaufiner le tout.
Amicalement

Publié le 14 Janvier 2021

@Christiane PABLO MORA
Oui, c'est un engagement. Même avant la fin de l'année

Publié le 13 Janvier 2021

En lisant tous les commentaires j’ai un peu le tournis. Soyons généreux, essayons la nouvelle organisation décidée par MBS, pourquoi dire non, avant de penser oui, peut-être. Pourquoi ne pas en reparler dans un an et voir si tous les arguments présentés par les uns et les autres sont fondés. Oserais-je demander à l’équipe de MBS la promesse d’une mise au point en janvier 2022 ?
Christiane.

Publié le 13 Janvier 2021

@Guy Margraff
Bon dimanche également.
TPMG = Tout Pour Ma Gueule !

Publié le 08 Novembre 2020

Bonsoir @Catarina Viti, au moins ne rien faire, c'est éviter de courir le risque de faire pire. Nous sommes conditionnés à croire que tout changement est positif, que juste parce que c'est nouveau c'est plus intéressant, alors que c'est loin d'être automatiquement le cas.
Récompenser les auteurs les plus actifs serait facile à mettre en place, ne serait-ce qu'en les gratifiant d'une visibilité supérieure. J'ai l'impression que ce serait la moindre des choses. Et je ne pense même pas à moi ici car je ne fais manifestement pas partie des personnes les plus actives sur le site. Si cette récompense n'est pas attendue ni espérée, tant mieux, elle constituerait alors une jolie surprise.
Oui, je connais la manière dont fonctionne la société, à tous les niveaux, et, comme beaucoup, j'ai choisi d'en rire pour ne pas avoir à en pleurer. TPMG : Trois Pourcent de Matière Grise, c'est ça ? (Rassurez-vous, je sais ce que ça veut réellement dire, et ce constat désabusé, je ne le fais que trop souvent.)
Si on transpire excessivement à écrire, c'est peut-être qu'on n'est pas fait pour ça. Ça doit rester un plaisir. Il faut juste, une fois qu'on a écrit, savoir se montrer impitoyable envers soi-même en ne gardant que ce qui vaut la peine d'être lu et en n'hésitant pas à jeter tout le reste. C'est en tout cas mon credo.
Je vous rejoindrai en confirmant qu'avoir beaucoup de temps libre et n'en avoir aucun sont aussi suspects l'un que l'autre.
Un bon week-end à vous.

Publié le 07 Novembre 2020

Bonjour @Guy Margraff, et merci pour avoir répondu à ce message.
Il y avait effectivement deux solutions : ne rien faire ou faire cela.
Et puis, comme toujours, toutes les autres options possibles, et notamment celle que vous suggérez : "récompenser les auteurs qui se démènent pour faire vivre le site ".
Il serait intéressant que vous développiez l'idée.
Cela dit, le nombre de personnes concernées me semble très réduit, et ces personnes font ce qu'elles font par conviction, par choix délibéré. Aussi, je ne pense pas qu'elles attendent autre chose en terme de "récompense" que la forme d'amitié et de complicité qui s'est tissée au fil des ans.
Non, ce que je crois, Guy, c'est que mBS est un microcosme dans le macrocosme sociétal et que nous sommes dans un deep caca. Un de mes amis résume le binz par une formule : TPMG (je vous laisse deviner).
Comme vous, et quelques milliers d'autres péquins vivants et ayant vécu, j'adhère à l'idée que le "talent" est 5% d'inspiration et 95% de transpiration, mais si cet exercice ne nous laisse pas une minute pour nous intéresser aux autres, je persiste à penser -comme vous, d'ailleurs, mais en attribuant au mot une autre place dans la phrase- que cela est suspect.
Bon dimanche.

Publié le 07 Novembre 2020

Bonjour @Catarina Viti, j'ai le même caillou dans ma chaussure. Je sais que c'est embêtant. J'ai commenté des livres, mais on dirait bien que leurs auteurs s'en fichaient. Pour ma part, j'ai répondu à chaque commentaire parce que je trouve que c'est une simple question de respect. Mais le respect, ça ne s'inculque pas avec un Taser sur la nuque.
Ce caillou dans votre/notre chaussure, @monbestseller veut l'ôter, et comme je l'ai écrit, je trouve ça louable. Sauf que pour ce faire, il se dote d'une pelle hydraulique qui ôtera aussi la chaussure, le pied, le mollet et un bout de la cuisse.
Mieux vaudrait récompenser les auteurs qui se démènent pour faire vivre le site que punir ceux qui ne font rien. Mais entre la carotte et le bâton, @monbestseller choisit le bâton ; ce qui va nuire à cette générosité réelle que vous appréciez tout comme moi. La révolution de @monbestseller, c'est l'entrée dans l'ère du fake.
Je suis reconnaissant à @monbestseller de m'avoir permis de recueillir les premiers avis spontanés sur un de mes ouvrages. Mais des avis non spontanés ne m'intéressent pas. Pour moi, la sociabilité forcée a tout du cauchemar édulcoré.
Ma conception du talent est simple : un peu de don et beaucoup de travail. Donc les auteurs qui ont le temps d'accomplir un tas de choses étrangères à l'écriture, je trouve juste ça suspect.
Cordialement à vous.

Publié le 06 Novembre 2020

@Guy Margraff, Bonjour Guy. Je passe devant la Tribune, je vois de la lumière, j'entre... et je vous réponds, car vous soulevez un point qui est également un caillou dans ma chaussure.
@monbestseller met en place un nouveau règlement intérieur dont le but est de [au choix, suivant les points de vue]stimuler, obliger, contraindre à la participation.
Eh bien, moi, ce qui me choque dans la démarche ce n'est pas ce que mBS a décidé, mais que mBS ait été poussé à prendre une décision de ce type.
Bien entendu que la décision (et son application) est sujette à critiques, et non des moindres, et plus que chez certains auteurs, chez les dirigeants du site eux-mêmes, il me semble.

Le caillou dans ma chaussure, c'est cela, tout simplement : l'égoïsme, l'indifférence. Genre, je pose ma pêche et je me casse.
Le caillou dans ma chaussure, c'est de constater qu'il est nécessaire de rappeler ce qui ne devrait pas être utile de rappeler : la vie, c'est donnant-donnant. Y a-t-il quelque chose de plus précieux que la générosité ? Je parle évidemment d'une générosité réelle, qui n'attend rien en retour.
D'après moi, si un auteur n'a que son talent [LOL] eh bien, il est à plaindre (en tout cas, je le plains). Mais s'il n'avait véritablement que son talent, je ne pense pas qu'il serait ici. Dans la Pléiade, peut-être.
Alors, ce que je crois, c'est qu'un grand nombre de "passants", car je ne les appellerai pas "membres", un grand nombre de passants, donc, ne trouveront aucun intérêt à se fatiguer pour laisser un mot à la personne dont ils viennent de lire le texte. Je crois qu'au-delà de ceux-là, un nombre aujourd'hui indéfini de "membres" se plieront de mauvaise grâce à l'exercice. Mais je suis sûre (oui, oui, je suis optimiste) que quelques-uns découvriront que c'est un plaisir, en définitive, de laisser une ou deux phrases à un auteur; ils découvriront que c'est comme dire "bonjour/merci à sa boulangère et bonne journée à tous les clients", ça illumine un peu l'instant (ouais, ouais, je vais devenir une grosse doudoune). Ils découvriront un truc tout con : être généreux change un peu le monde en soi et autour de soi. Et dans une société aussi merdique que la nôtre, ce petit rien, ces quelques précieuses et irremplaçables minutes, c'est peut-être le max (ou le moins, toujours suivant le point de vue) qu'on puisse faire les uns pour les autres.
Cordialement.

Publié le 06 Novembre 2020

Bonjour mBS. C'est une bonne initiative. Il faut enjoindre auteurs et lecteurs à participer. Sinon les blogs individuels suffiraient. Le fait de les rassembler et de créer une communauté est une belle idée. Il faut jouer ce jeu . Mais bien sûr, quand on a des droits, on a quelques obligations. Sinon autant supprimer toutes formes de commentaires.

Publié le 05 Novembre 2020

@monBestSeller Autant la participation libre de tous est une chose formidable, autant la participation forcée de tous – que vous voulez instaurer en radiant les ouvrages des membres récalcitrants – est à mon sens la pire idée du siècle. Participer devrait rester un choix, pas se muer en obligation, sinon vous sapez cette valeur cruciale qu’est l'authenticité. Pour n'importe quel écrivain, trois critiques spontanées d'un de ses ouvrages vaudront toujours mieux que trente critiques motivées par la trouille de leurs auteurs de voir leurs propres écrits passer à la trappe. Je pense que vous allez ruiner l'esprit de votre site, car si vos intentions sont louables, la manière dont vous envisagez de parvenir à vos fins est hautement contreproductive. C'est toute la différence qui réside entre la séduction naturelle et la drague appuyée (si proche du viol) : quand la première méthode n'engendre pas les résultats escomptés, on l'optimise, on ne passe pas – en aucun cas – à la seconde.

Publié le 05 Novembre 2020

@tous Merci pour votre accueil et remarques le plus souvent justes et pertinentes. Nous prendrons compte des réserves
@Guy Margraff monBestSeller n'a d'intérêt que si tous participent,
sinon tous les écrits dorment dans un tiroir ou sur les étagères d'un virtuel éditeur, même ceux des auteurs qui n'ont "que" du talent..
Des équipes, des invités et des auteurs s'évertuent à écrire des articles pour qu'in fine nous ayons 6000 visiteurs par jour (plus, + en ce moment)
Que tous profitent de ces visites et de cette visibilité, c'est normal et c'est notre philosophie ; qu'ils participent un peu (commentaires, articles, appel à l'écriture...) cela nous parait normal aussi. Sinon nous baisserions les bras.
Quand on prend beaucoup, il faut donner un peu parfois. Oui quand on n'a pas d'argent, on donne un peu de temps. Ceux qui font ce procès ont bien le temps d'écrire, s'il donnait 2 % de leur temps d'écriture au site, ils feraient bien mieux connaitre leur travail, et nous aideraient à doubler l'audience du site, et en récolteraient les fruits.
Nous sommes un site communautaire pas une bibliothèque.
Mais vous êtes tous bienvenus sur mBS
@Boris Wolkov Les consultants, c'est nous. Le bon sens ne nécessite pas nécessairement une grande équipe d'audit. La mise en place est certes complexe et se fait par des développeurs
@Michel Canal
Merci pour les remarques et les conseils et le soutien. Sujet récurrent, les interventions impertinentes. Oui il en faut(un peu), pour relever les plats. Et ce qui importe, ce sont les messages de fond derrière l'insolence. Quoiqu'il en soit, monBestSeller sera toujours grand ouvert. Et nous nous fixons comme discipline d'intervenir avec sagesse en prenant quelques risques..

Publié le 05 Novembre 2020

Bonjour,
Mbs a remis à plat. On sent l'intervention d'un consultant en marketin-gestion. Fini l'amateurisme plein de bonne volonté : au bout du compte, fini la ligne rouge. Soyons modernes, visons le vert. Stimuler, animer, participer, faire payer.... Je crois que vous pouvez ajouter écrémer, sélectionner, réduire. Avoir une aile marchante dynamique motivée, c'est bien mais si cela devient une chapelle, la majorité silencieuse s'en ira et mbs perdra sa base.
Bonne chance. Cordialement. Boris Wolkov
A 81 ans, j'ai mis mion premier livre " mémoires d'un chat electrique" sur mbs. Grâce à vous, j'ai ete lu par plus de 1000 lecteurs. Certains m'ont dit des choses très sympathiques. Du coup, j'écris mon second livre, je dis second et non deuxième car à 83 balais, on ne fait pas de prévision à 3 ans.

Publié le 02 Novembre 2020

Je ne sais plus qui a dit que tout progrès était une régression, mais je pense que votre refonte va illustrer à merveille ce pertinent aphorisme, dans la mesure où voilà désormais privilégiés les auteurs qui disposent de temps ou d'argent. Dommage pour ceux qui n'ont "que" du talent.

Publié le 31 Octobre 2020

Excellente refonte, le principe de batterie est très pédagogique et parfaitement dans l'air du temps.
Cela nous imposera à tous de participer plus activement à l'aventure (moi le premier...) et à créer cette dynamique autour de notre belle littérature :-)

Publié le 30 Octobre 2020

Bonjour @monBestSeller et sincères félicitations pour le travail de réforme accompli. Il est évident que tout ne peut être parfait, et la réalité de cette nouveauté peut se partager en deux camps.
D'un côté, ceux qui souhaitent sincèrement, qu'un réel échange s'accomplisse entre auteurs et lecteurs, pour le bien-être de toute la communauté.
De l'autre côté, les irréductibles (pas toujours talentueux) qui risquent égoïstement de s'emparer du pouvoir, en usant de packs, ou de commentaires insipides, qui leur permettront d'être toujours en tête des plus populaires.
Actuellement bon nombre d'auteurs (talentueux) qui participent à la vie du site, (selon leur emploi du temps, et surtout, selon leurs moyens financiers, ) sont totalement noyés sous cette mouvance (plus ou moins justifiée) qui ne les aide pas à se faire repérer.
Quel va être le résultat de ce changement pour eux ?
Pensez-vous que ce classement actuel, tel qu'il fonctionne, instaure une égalité de chance vis à vis de tous les auteurs ?
Quant à moi, bien entendu, je souhaite le meilleur à cette plateforme d'auteurs, qui a le mérite d'exister.
Bien à vous, Annie

Publié le 30 Octobre 2020

@monBestSeller Merci beaucoup, c'est rassurant! Vivement que tout cela contribue au bien de la littérature, notre amour commun.

Publié le 28 Octobre 2020

@monBestSeller, un nouveau site, plus collectif, plus interactif, plus adapté, plus exigeant… pour conduire à la lecture, favoriser les échanges, stimuler l'écriture, valoriser la découverte d’auteurs et de talents émergents ? Quel auteur de la plateforme, actif depuis plusieurs années, ne le souhaiterait pas, ne vous encouragerait pas, et ne participerait pas à cette démarche ?
Vos réformes sont au nombre de trois :
— monBookTime :  Un concept qui amène chaque lecteur et chaque auteur à vivre et à faire vivre monBestSeller. Tout à fait d'accord sur le principe. On peut en effet se rendre compte que nombre d'auteurs ont publié sans se soucier ni de leur audience, ni de répondre à leurs lecteurs, ni de lire et de commenter d'autres auteurs, ni de participer à la vie de la communauté au travers des articles et tribunes de la rubrique "Actualités".
— De nouveaux services pour que chaque auteur puisse accéder à plus de visibilité. Vous aviez déjà fait beaucoup pour les auteurs, leur proposant une multitude de services (payants, mais c'est bien normal) à la rubrique "Conseils & Atelier d'écriture". Si vous pouvez élargir ces prestations, c'est tant mieux.
— Un design plus fluide pour faciliter l'usage de monBestSeller. Ce nouveau design me convient, je le trouve plus lumineux, peut-être aussi mieux compréhensible (certains lecteurs amis m'avaient avoué qu'ils ne savaient pas où chercher dans l'ancien).
Mais là où j'espère une vraie révolution, c'est au niveau de la modération. Combien d'auteurs débutants n'ont pas apprécié, en guise d'accueil, dès leur publication en ligne à la rubrique "Nouveautés", l'humour vache ou le style déjanté du troll à pseudos multiples ? Quant aux auteurs plus anciens (dont je fais partie), harcelés systématiquement dès qu'ils apparaissent sur une nouvelle page de publication ou pour un commentaire à un article ou une tribune, c'est désopilant. Et lui répondre conduit systématiquement à une polémique sans fin.
Si vous souhaitez obtenir un monBestSeller plus juste, plus équitable, permettant de bénéficier de nombreux commentaires et d’une vie collective sur le site, une force collective qui donnera une dynamique permanente, cela doit passer par l'objectivité et l'utilité des commentaires, corolaire du respect des auteurs.
Le seul paramètre pour lequel la plateforme ne peut agir directement, au nom de la liberté d'expression, est la qualité des écrits publiés (hormis naturellement ceux qui seraient condamnables pour incitation à la violence, à la haine, racisme, sexisme…). Mais un écrit de piètre qualité devrait aboutir rapidement à passer dans l'indifférence, puis à l'oubli des lecteurs, probablement à celui de l'auteur… et donc à sa désactivation.
Je suis heureux de constater que de nombreux auteurs se soient déjà sentis concernés par votre "révolution en marche", mais déçu de trouver, dans les commentaires, les nombreuses interventions du troll, dont certaines dirigées contre moi-même ou d'autres.
Sera-ce une révolution réussie ? J'ose y croire ! Vous pouvez compter sur mon soutien et ma participation.

Publié le 28 Octobre 2020

@Youssouf Marius Abdoulaye
Cher Youssouf, il y aura bien sûr des passe-droits quand ce sera nécessaire. Ne vous inquiétez pas.

Publié le 28 Octobre 2020

C'est une belle initiative prise dans l'objectif de susciter plus de partage, de solidarité et de contribution.
Cependant, certains, qui n'ont pas toujours accès l'internet en permanence, verront leur livre en mode "desactivé" , et quand ils seront de retour, il leur faudra "se faire des points" pour sortir leurs écrits des oubliettes. Mbs est accessible à tous (c'est pour ça qu'on l'aime), et partant, c'est un public très diversifié qui vient vers lui et je pense que "monBookTime", en même temps qu'il servira à atteindre l'objectif, disqualifiera sans le vouloir ceux qui sont absents non par desamour du site, mais pour des raisons liées au temps et à l'espace.
Au passage @Catarina Viti Merci pour votre, comment dire, "afrophilie"(lol!). En tout cas, sans entrer dans les querelles (qui ne devraient d'ailleurs pas exister), je vous dis merci de vous intéresser aux "torchons" venus d'Afrique (lol).

Publié le 28 Octobre 2020

@monBestSeller vous avez tout à fait raison : à quoi servent 3 500 livres morts ? Je ne sais pas pourquoi, je suis désolée, mais la première image qui m'est venue à l'esprit est celle de mon bibliothécaire en train d'expurger des rayonnages, par exemple "Les Rougon Macquart" que j'avais empruntés et lus dans leur intégralité, mais qui n'étaient plus lus depuis une bonne dizaine d'années. Je suis rassurée de savoir que vous ferez des contrôles aléatoires sur les commentaires. Et je suis tout à fait d'accord avec vous, mBS n'est pas seulement un dépôt de livres dans lequel on peut piocher et s'en aller sans le moindre petit merci. Ou bien uniquement pour déposer un écrit dans l'espoir d'être lus ou commenter sans rendre la pareille ou même, et surtout, de ne pas répondre à nos lecteurs. Laisser un commentaire demande un investissement de temps et de réflexions, alors quand on constate que l'auteur n'en n'a cure ou bien de voir qu'ensuite notre commentaire est mis en avant sur un livre + ça fait quand même malice. Je vous remercie pour votre initiative et comme on dit : Paris ne s'est pas fait en un jour. Cordialement. Fanny

Publié le 28 Octobre 2020

Bonjour@FANNY DUMOND
Vous avez raison. Mais à quoi servent 3500 livres morts dont les auteurs ne se préoccupent pas. Nous préférons 200 auteurs vivants...cela les rendra d'ailleurs d'autant plus visibles.
Les dépôts de commentaires seront évalués de façon aléatoire. Tout n'est pas automatique ici
Comme vous l'avez sous entendu, ce n'est pas une recherche pécuniaire, c'est une recherche de renforcement de communauté . monBestSeller n'a d'intérêt que si tous participent, sinon, c'est un musée de momies.
Que les déposants soient plus lisibles, nous le prêchons sans cesse. On peut amener l'âne à la fontaine mais on ne peut pas le forcer à boire. Quoiqu'il en soit, cela se retourne contre eux." Le rôle de l'Etat" a des limites :-)).
Merci pour ces remarques sans concessions mais justes.

Publié le 28 Octobre 2020

Bonjour@monBestSeller si j'ai bien tout compris, les auteurs qui ne commenteront pas verront leur livre supprimé. Question : après ce grand ménage, sur les quelques 4 000 ouvrages en vitrine dans cette grande bibliothèque, combien en restera t-il ? Je ne nie pas que l'intention de faire participer davantage est louable, mais au final qui restera sur notre site ? Seuls ceux qui auront les moyens pécuniaires pour recharger leurs accus ou bien ceux qui auront laissé ne serait-ce qu'un "Bravo" ou un "c'est mal écrit". J'apprécie la nouvelle typographie plus confortable, mais ne pouvez-vous pas donner des instructions "aux déposants" afin que leurs écrits soient plus lisibles, car, pour tout vous dire, combien j'en ouvre des lectures illisibles, surtout très fatigantes pour la vue et qui engendrent une lecture. Mais ce dernier point est un autre sujet. Cordialement. Fanny

Publié le 28 Octobre 2020

lamiss ou qui vous voudrez :
"La langue française emprunte différents sentiers à travers le monde. Dans son expansion hors de France, cette langue s’est trouvée en contact avec d’autres langues qui l’ont enrichie et modifiée. Aujourd’hui, « La francophonie est multiple dans ses mots, dans ses accents, dans ses façons de dire les réalités ». Le français se renouvelle, se réinvente et n’hésite plus à transgresser les règles. Les mutations que connait cette langue à l’échelle de l’espace francophone sont particulièrement visibles dans les pays du Sud, essentiellement en Afrique."
*
http://observatoire.francophonie.org/diversite-linguistique/le-francais-comme-on-le-parle-entre-variete-emprunt-et-innovation/
*
désolée @monBestSeller

Publié le 28 Octobre 2020

@la miss 4 Argument purement subjectif donc inintéressant..

Publié le 28 Octobre 2020

@tous Parlons des sujets de cette tribune. Merci.

Publié le 28 Octobre 2020

@Catarina Viti Voilà qui est bien dit, nous sommes la valise, vous êtes tout ce qu'il ya dedans
@Kroussar que j'ai ignoré ignominieusement oublié dans mes@ tant son message était encourageant, un vrai message de supporter. Pardon et Merci.

Publié le 28 Octobre 2020

mBS est un support de communication.
Nous sommes des apporteurs de contenus.
Autrement dit, si le site est responsable des moyens matériels mis en œuvre, nous et nous seuls (les membres auteurs et/ou lecteurs) sommes responsables de la qualité des contenus.
La qualité des contenus ne se limitant pas à la seule qualité rédactionnelle des textes postés sous forme de livres ou de commentaires, mais englobant les qualités humaines manifestées, car en définitive, les deux sont indissociables.
Et pour moi, c'est ici que réside le challenge.
Et ceci est un "vaste programme".
A quoi ressembleront les contenus "forcés" ? L'initiative prise par le site parviendra-t-elle à déboulonner l'égocentrisme ? Les gentils membres réussiront-ils à discerner l'opportunité et sauront-ils saisir leur chance ?
Nous le saurons en découvrant la suite de nos aventures. Mais comme dit l'autre "on ne peut pas faire le bonheur des gens malgré eux".
Bonne chance !

Publié le 28 Octobre 2020

@la miss 4 Pour quelqu'un qui s'en tape, vous faites un plein temps... Bravo, ça porte un nom. Quand à votre nouvelle, et pour illuminer vos synapses, elle a disparu quand on a tiré la chaine : le grain et l'ivraie sont partis en même temps. Désolé, ce sont les risques du border line, parfois on bascule. Mais re postez la , elle est bonne, et on n'a rien contre elle
@Lamish@Benoît Otis
Merci de vos encouragements, nous nous efforcerons d'être à la hauteur
@Luluberon les risques encourus, nous les avons évalués et ils existent, vous avez raison. Mais quand un auteur se verra signifier que 100 personnes ont essayé de lire son livre, cela déclenchera peut être de nouveaux comportements.
Quand au Face à face, s'ils ne vous intéressent pas, c'est le moment de prouver qu'ils peuvent être intéressants, à vous de jouer, déposez un livre, affrontez un auteur et prouvez que vous êtes meilleure que tous les autres, ce n'est pas de notre ressort.
Pour les articles pondus à la va vite, nous attendons les vôtres, mûrement réfléchis, et sûrement de meilleure qualité. C'est le sens de la réforme du site
Quand au Porphyre et Cie, c'est l'un des débats nationaux d'aujourd'hui, liberté d'expression ou politiquement correct ? Tant qu'il y a un message et pas d'injures ou calomnies, on a le droit de dire, en France et ici aussi.
@Boris Phillips On est d'accord

Publié le 28 Octobre 2020

Je ne doute pas, @monBestSeller qu'une "révolution soit en marche".
Seulement – et ma vieille amie l'Histoire en est le témoin affligé – cette formule a déjà maintes fois été utilisée pour n'aboutir qu'à de sanglants échecs.
Si il est question d'une réelle interaction entre lecteurs et auteurs – voire l'inverse – ou auteurs, ou encore plus simplement lecteurs... vous me verrez en première ligne, la plume alerte et le sourire au lèvres.
Si toutefois il ne s'agit que de se "faire compter les virgules", de passer sous l'optique microscopique du chercheur de l'infinitésimale faute de concordance des temps ou autre foutaise, voire encore d'avoir à subir des attaques personnelles... ne comptez pas sur moi pour monter sur la barricade et, tel Alphonse Baudin, proclamer « Vous allez voir comment on meurt pour vingt-cinq francs »
Il me semble qu'en 1959, Pierre Dac et Francis Blanche avaient fondé le "Parti d'en rire" avec pour programme « Contre tout ce qui est pour et pour tout ce qui est contre »... malheureusement, j'ai ces derniers temps et bien trop souvent rencontré dans nos colonnes la lettre de cette volonté contradictoire sans y retrouver le sel de son esprit joyeusement frondeur.
Pour conclure ce long et ennuyeux couplet, je vais simplement souhaiter que cette plate-forme à laquelle nous tenons toutes et tous connaisse une renaissance et une longue vie dans le partage de nos aspirations littéraires.
Amicalement et avec humour.
Philippe.

Publié le 28 Octobre 2020

Bravo pour cette belle initiative ! Cela ne peut que contribuer à améliorer la vie du site, en réveillant les endormis, les frileux, les hésitants... Amicalement à toute l'équipe, Kroussar

Publié le 28 Octobre 2020

Pack, pack, pack, incitation à la participation... C'est déjà un bon début ;-) ! Minimum de pages pour les extraits revu à la baisse, avec 20 pages au lieu de 40... Pourquoi pas ? Mais, à mes yeux, c'est surtout la manifestation de votre désir d'améliorer votre plateforme... Plus essentiel... Alors comme le dit Benoît, "que la force soit avec vous", et la motivation aussi, ajouterais-je ;-). Bonne soirée. Amicalement, Michèle

Publié le 27 Octobre 2020

monBookTime : « Un concept qui amènera chaque membre et chaque auteur à être plus interactif et collectif ».
Espérons que cette voie apporte plus de dynamisme à la plateforme, mais … je ne crois pas en la formule : « Les auteurs qui ne participent pas à la vie du site verront leur livre désactivé ».
Elle va forcer les auteurs à intervenir artificiellement pour ne pas voir leur livre disparaître des radars. Le risque de récolter des commentaires superficiels, juste pour la forme est énorme. Ce sera du grand n’importe quoi.
Idem pour les articles sans grand intérêt, pondus à la va-vite.
Les Face-à-Face que j’ai pu lire jusqu’à présent, désolée, mais ce n’est pas ça qui va générer du dynamisme et de l’interaction de qualité.
Une vie collective sur le site « plus joyeuse et plus bavarde » ! Avec des La Miss, Porphyre, Verlaine, Vespucci et autres joyeux drilles – présents et futurs - qui continuent à sévir, ne rêvons pas.
Je croise les doigts et salue l’initiative, mais je suis curieuse de voir le résultat. Premier bilan dans environ 3 mois ?

Publié le 27 Octobre 2020