fab
Présentation

Bouquinovore, exclamatif mais toujours exigeant !

fab a noté ces livres

5
C’est un film votre récit. Un super suspense. On est pris. Les personnages sont vraiment bien castés. Les actions, décrites comme si on était au cinéma. Et le découpage des séquences, suffisamment bien faits pour qu’on soit impatients de retrouver la suite du chapitre en question. Bravo, excellent.
Publié le 28 Janvier 2018
5
Vous dîtes "déjanté – humoristique" ? Pas faux ! Mais je trouve cela réducteur. C’est surréaliste (et pas besoin de lire la dernière phrase pour le penser), c’est plus ludique qu’humoristique. C’est une pièce de théatre en huis-clos, dans un décor majestueux. Sans dialogues. Mais avec de longues pensées silencieuses et alertes. Tenues par ces 3 personnages sortis d’on ne sait quels fantasmes. Bravo le talent !
Publié le 12 Novembre 2017
5
C’est une histoire très étrange, dont on se demande d’où elle vient. Très bien dite. Très bien « scénarisée ». Vous nous emmenez où vous voulez. Le style, l’hypnose, on devine que cela puisse nous laisser nulle part, mais on y va, captivé par cette étrangeté.
Publié le 28 Septembre 2017
5
Attiré par votre titre hors du temps, je n’ai pas résisté. Bien m’en a pris ! C’est un bonheur (dans le pré – pardon pour cette grossière référence). Dialogues à la Audiard, comme le dit Anne Loréal, et univers bonhomme à la René Fallet. Ce qui vaut pour moi un réel compliment ! Bienveillance, humour, bon sens campagnard, dialogues simples et inénarrables... vous n’avez rien oublié et avez écrit un très beau récit d’un amoureux de ce monde « d’en bas ». Bravo pour ce 1° roman.
Publié le 25 Août 2017
5
Bravo pour ce récit passionnant, original et très attachant. D’évidence, vous avez le sens de l’histoire et celui des dialogues, que j’ai trouvé très réussis et apportant beaucoup au récit. Audiard n’est pas loin et ce, sans du tout tomber dans la caricature ou la facilité. Pour répondre au commentaire précédent et à votre réponse, les fins... je pense que chaque lecteur peut en imaginer une autre. Qui probablement correspond plus à sa propre personnalité et à sa propre lecture du roman. C’est ça qui est bien, et qui est aussi une preuve de « réussite » du roman, imaginer des variantes plus ceci, ou moins cela. Merci pour ce partage
Publié le 11 Août 2017

Pages