Gaspard du Gévaudan

Gaspard du Gévaudan a noté ces livres

4
Bel univers, quoi qu’un petit peu déjà vu je trouve. Or, c’est ça tout le challenge quand on aime ces univers de l’étrange, avoir un récit, une intrigue, bien sûr, mais aussi un style propre qui apporte de l’originalité là où c’est dur d’en avoir. C’est peut-être dans le style que ce texte me paraît pouvoir s’enrichir. Car j’ai aimé cette balade avec le premier marcheur !
Publié le 14 Février 2019
5
Bravo @Capucine Sergent dont la bio est encore plus mystérieuse que ses éclipses. C’est un très beau roman d’aventures, introspectif, et sa couleur violette de sff lui donne une évasion en plus. Et de la poésie. On a toujours un peu le travers en lisant des sff de chercher des ressemblances. Bien sûr, dès qu’on sort du système solaire, il est difficile d’y échapper :) Mais j’ai aimé le scénario et la langue qui justement ne tombe jamais dans les excès extra terrestres. Merci pour ce beau partage.
Publié le 11 Février 2019
5
C’est curieux d’ouvrir une page, de reconnaître tout de suite que cette histoire nous dit quelque chose, d’être prêt à passer la main, d’aller à la page d’après, et d’être pris dans les mailles, parce que l’on a un peu oublié la chute, et qu’on sait qu’elle était excellente. Et dans la foulée, de continuer avec l’autre histoire abracadabrante, mais tout aussi prenante. 6 fois Bravo.
Publié le 07 Février 2019
5
Bravo. Un vrai roman fantaisy. Original, sans copiage, avec son univers propre, un bel équilibre entre l’imaginaire et le réel. Et un vrai sens du récit, de l’intrigue, effectivement de l’envie de faire tourner les pages. Fantastique !
Publié le 29 Janvier 2019
4
Le début est assez déroutant j’ai trouvé, on rentre directement dans des dialogues sans savoir qui les dit, c’est comme si cela leur enlevait du crédit. Après, l’œil critique, je ne suis pas arrivé à me retirer ce manque dans les dialogues, coupés comme dans un film, mais sans images… Vous explorez un sujet à la da vinci code, c’est toujours incroyablement prenant. Mais… je pense que cela ne peut reposer que sur un sentiment où l’on n’a aucun doute, où les preuves de la véracité sont induites dans c haque ligne. J’ai donc loupé un peu, une fois encore, à cause des premiers dialogues ??? Je serais intéressé de lire d’autres avis j’avoue. En tout cas, bravo pour ce gros travail et merci pour ce partage.
Publié le 11 Novembre 2018

Pages