Gaspard du Gévaudan

Gaspard du Gévaudan a noté ces livres

4
Le début est assez déroutant j’ai trouvé, on rentre directement dans des dialogues sans savoir qui les dit, c’est comme si cela leur enlevait du crédit. Après, l’œil critique, je ne suis pas arrivé à me retirer ce manque dans les dialogues, coupés comme dans un film, mais sans images… Vous explorez un sujet à la da vinci code, c’est toujours incroyablement prenant. Mais… je pense que cela ne peut reposer que sur un sentiment où l’on n’a aucun doute, où les preuves de la véracité sont induites dans c haque ligne. J’ai donc loupé un peu, une fois encore, à cause des premiers dialogues ??? Je serais intéressé de lire d’autres avis j’avoue. En tout cas, bravo pour ce gros travail et merci pour ce partage.
Publié le 11 Novembre 2018
4
C’est un sujet inattendu et original ! Je crois que j’ai regretté que cela ne décolle pas vraiment, que vous tourniez un peu autour du pot, comme si vous n’osiez pas l’affronter. Que l’humour affleurant vous permettez justement de le contourner. Mais peut-être suis-je passé un peu à côté ? !! Une fois encore, vous avez un vrai sujet. Et le talent pour l’écrire.
Publié le 01 Novembre 2018
4
Comme souvent dans ce genre littéraire, je trouve le récit beau et j’aime le texte. Mais comme trop souvent, je trouve la narration trop systématiquement longue. J’ai l’impression de me répéter, j’avoue, y a t-il besoin de tant de descriptions visuelles ? Faut-il à ce point rappeler les tenants et les aboutissants ? je pense que toute l’énergie consacrée à cet exercice empêche de développer une part pour moi plus importante, celle du rythme, celle qui permet l’identification aux personnages, celle où l’on passe de spectateur d’un film, à lecteur ne pouvant lâcher ses pages. Je serais intéressé de lire d’autres avis contradictoires ! Merci pour cette belle histoire en tout cas.
Publié le 26 Octobre 2018
5
Beau récit, belle imagination, belle écriture (pas si fréquent !!), énorme travail, sans aucun doute. But… 2 travers pour moi : la narration est trop systématiquement longue, bien sûr qu’elle est importante pour donner le contexte, décrire la situation, mais vraiment est-ce nécessaire qu’elle soit si développée ? Et sa conséquence, on se demande parfois que devient l’intrigue. C’est là je trouve 2 points qui, améliorés, faciliterait la fluidité du récit. Bravo pour ce travail et merci pour ce partage.
Publié le 15 Octobre 2018
4
Je trouve votre récit à la fois original et l’inverse !! L’inverse, car depuis Harry P, les batailles de sortilège le sont moins. Mais original quand même, par son côté tellement en dehors des modes. Cela dit, il me semble que votre roman gagnerait en attrait s’il était plus vif, moins long monologue. Bravo en tout cas de faire perdurer le genre de manière tout à fait plaisante.
Publié le 11 Octobre 2018

Pages