louispascal
Biographie

la maladie souvent présente dans ma vie et souvent hospitalisé, j'ai du pour tuer l'ennui, prendre la plume.La souffrance, souvent là, depuis mon plus jeune âge, je faisais passer mes impressions par mes mots et cela se terminait par une réelle délivrance des maux. Une adolescence passé sous le joug de la douleur et la solitude. Ce qui fut au début qu'un passe temps, devenait au fil des jour une passion. Si j'avais connu une enfance heureuse je ne sais pas si j'aurai aimé prendre la plume comme aujourd'hui.