Loulou PF
Présentation

Pas Fou, ni gentil, ni méchant, ne hurle que devant les trop grosses fotes !

Loulou PF a noté ces livres

5
Elle est assez surprenante votre correspondance, on imagine assez bien que cela soit possible, même dans l’époque du sms et du mail. Et c’est ça, j’ai trouvé, qui la rendait particulière. Il y a un côté 18ème, on sent la valeur de l’écriture pour créer et nourrir le lien, et donc sa nécessité. On voit leurs relations s’enrichir, évoluer au fil des pages, être plus mature, s’alléger du superflus, et donc être vraiment intéressante. C’est ce qui donne de la valeur à votre roman épistolaire. C’est pas vraiment à la mode ! mais ça se lit si bien. D’autant plus qu’on ne peut pas ne pas faire des rapprochements avec ses propres expériences… Merci d’avoir partagé votre correspondance.
Publié le 10 Septembre 2019
4
Je lisais l’autre jour un article où l’auteur disait qu’une des difficultés dans l’écriture d’un roman, c’était de savoir ne pas dire trop, savoir laisser le lecteur deviner un peu du récit. J’ai pensé u, peu cela en vous lisant. La précision de vos descriptions – par exemple l’arrivée dans la vallée et le premier regard sur ce qu’il voit de la montagne, ou le premier dialogue entre les deux protagonistes – nuit à la crédibilité de la scène. A force de me plier à cet exercice quand je lis un livre ici, je deviens sans doute plus critique, et cherche à analyser ce qui peut me gêner malgré l’attrait pour une intrigue. Vous aimez l’univers dans lequel vous avez situé ce roman, ça se sent, et le communiquez très bien. J’espère que mon commentaire vous sera d’une quelconque utilité. Et je serais curieux d’en lire d’autres, infirmant ou confirmant mon avis !
Publié le 10 Août 2019
5
Comme disait Bernard Blier dans les Tontons flingueurs, "c’est brutal", à quoi Lino Ventura répondait "faut reconnaître que c’est plutôt une boisson d’hommes". Avec vous, c’est pareil !
Publié le 03 Août 2019
5
Bravo. Très original. Très drôle. Très tendre. Et très cool à lire. Et merci aussi !
Publié le 02 Août 2019
4
Souvenirs souvenirs…ahhhh la pension, vous le dites assez bien, il y a un côté guerre des boutons intemporelle, chacun ses propres souvenirs, qui ressemblent manifestement à ceux de tous ! Et l’envie effrénée dès qu’on en sort de profiter de tout…
Publié le 09 Juin 2019

Pages