Mary COUSIN
Biographie

Cadette d’une famille rurale basse normande de 7 enfants, j’entre dans la vie active par le biais de l’enseignement comme ma mère et ma grand-mère maternelle. L’amour m’amène à tout quitter pour aller travailler aux côtés de mon conjoint restaurateur dans la région parisienne. Ayant atteint la cinquantaine suite à une séparation douloureuse, j’ai éprouvé le besoin de revenir aux sources, avec mes enfants, retrouver mes racines et cette contrée normande au cœur de laquelle s’élève un atypique château, celui d’un mystérieux Seigneur de Carrouges ». Après des années de recherches ardues j’ai osé prendre la plume pour tenter de relater le destin fabuleux de ce fameux chevalier

Mary COUSIN a noté ces livres

4
Vous m'avez permis, avec "le sel des anges" de faire un bon voyage dans le temps et de découvrir un peu d'histoire de la Catalogne que je ne connais pas du tout ! Bravo et merci
Publié le 02 Novembre 2015
4
J'ai bien aimé la manière de poser les personnages comme dans une galerie de portraits que j’aurai même aimé voir en médaillon présentés comme dans un arbre généalogique, avec leurs liens. Cela soulage des longs passages d'Eleanor qui prend en charge la diégèse du récit : une vraie commère. Même sans pistolet contre la nuque, elle aurait parlé ! Votre imagination débordante nous piège dans cette enquête mystérieuse qui lève peu à peu le voile sur les différentes péripéties de votre histoire. Cordialement Mary
Publié le 02 Novembre 2015
5
Déboussolant de suivre cette enquête étrange, dont Versailles est le théâtre. Un Versailles où le passé se joue du présent au gré de l'imagination de l'auteur dans les pas de Nicolas. J'ai aspiré vos " Capricieuses poussières".
Publié le 01 Novembre 2015
5
Merci Marie, pour cette histoire vraiment très plaisante à lire. On ne sait pas où l'on va, mais on se laisse totalement guider par Liam dans sa quête ...
Publié le 01 Novembre 2015
4
je viens de finir la lecture du long extrait de votre roman,Et j'ai eu du mal à aller au bout tant le texte est tassé et fatigant pour les yeux. Dommage car vous savez vraiment conter l’histoire des membres de cette famille gallo-romaine même si j'aurais préféré que vous nous fassiez plus vivre les événements que les faire rapporter, après coup, par les personnages. Mais déjà, merci beaucoup pour cette plongée dans une époque délaissée par les auteurs de roman historique .
Publié le 11 Octobre 2015

Pages