Rouani Djamel
Biographie

«Paroles d’un militant de gauche » A la mémoire de Hichem Guenifi et de Amel Zouani à tous ceux qui sont partis foudroyés par ces balles et ces cris.
est le premier recueil de poésie de Djamel Rouani . né le 23 avril 1964 à Alger de famille nombreuse 7 sœurs et 5 frères ,Enseignant en génie civil dans des lycées d' Alger depuis 1988 militant syndicaliste depuis 2003 et associatif et politique depuis les années 1980 ,marié depuis 1994 père de 2 enfants ,. «Paroles d’un militant de gauche», contenant 20 poèmes étalés sur 24 pages. La préface est de Mr. Lucien Jallamion Secrétaire Général de République et Socialisme

Rouani Djamel a noté ces livres

5
je me retrouve dans ce livre bravo et je dédie ce poème pour ce travail A toutes ces fleurs à ces belles de nuit Vous êtes partis…tous partis ………… Par ces avions …. Par ces vents noirs meurtris qui envahissaient vos villes vos quartiers , par le déchirement des années noires. Refugiés, ou demandeurs d’un exil territorial forcé. Menacés dans vos chaires par toutes ces fatwas. Contre tous journalistes, syndicalistes, hommes de science ,démocrates. Ecrivains ……. …………… .Éloignés, Par un jeu biaisé de démocratie par les vents de Rome. Vous me manquez tous. Je reviens par ce mois de décembre encore une fois vers vous. Aujourd’hui voyageur par ces vents de tgv entre perpignan et vos villes hélas éloignées Vers une autre amitié au bout de ces frontières de l est A florence, à cette fleur qui se bat à cette avant « gardiste » , souriante, que son visage nous dévisage chaque jour par ces phrases en espagnole que je traduis sur son mur . A Toulouse ou les lilas ont éclaté ou le passé des années rouges mémoires ne s oublie pas. Ou le passé n’ est que notre miroir. A Djellid l ami de Alloula que j ai rattrapé cet été dans cette ville de l Oranie. Que nous avons sortie de l oublie par cet hommage . Dans cette ville de vignoble par cette soirée de mois de juillet2012. A cet humble humaniste syndicaliste homme de théâtre. A l homme d El Asnam Echlef aujordhui . Qui est parti tôt emporté par sa maladie. Quel souvenir avec ton Challe rouge que aucun de nous n’ a oublié. A l’ami de M hamed de tout les temps SaiD KATEB qui a soulevé et remué tout le passé. Radja que ses notes, ses phrases, ses livres, ses pensées vers M HAMED djellid m ont fasciné ce soir la. A mon ami houari de la section de la rue de la paix d Oran et du café de Novelty d Oran hélas aujourhui fermé. Ou toutes nos discussions jaillissaient dans ce passé des années quatre vingt . Pour vous tous je reviendrai mes camarades. Souvenirs nostalgies amours jamais ma mémoire ne m a trahi . Djamel Rouani le 14.11.2012. M'Hamed DJELLID (1943-1990)https://www.facebook.com/notes/rouani-djamel/a-toutes-ces-fleurs-à-ces-belles-de-nuit/10151205264471708
Publié le 15 Novembre 2013