Sandrine C
Présentation

Lectures, toujours et partout … j'aime et je partage !

Sandrine C a noté ces livres

4
C’est amusant, je finissais votre livre ce matin sur lequel j’avais passé une partie de la nuit et pensais au commentaire que j’allais écrire, quand j’ai vu le commentaire précédent le mien, me faisant douter de mon propre avis :). Et finalement non ! chaque lecteur a son propre ressenti, bien sûr. J’ai aimé le récit, le personnage, un peu moins son message parfois trop convenu pour moi, j’ai aimé l’envie d’une chute qui motive à partir de la mi-chemin, j’ai aimé votre œil sur ce qui vous entoure, plus que l’analyse de votre regard, mais ai regretté que tout cela soit quand même très envahi par des broussailles étouffantes tout autour. Vous avez écrit un roman, mais on dirait trop que vous voulez en faire un essai sur le monde de l’open space vu par un quadra mal dans sa peau de ne pas être là où il pourrait. La midinette qui est en moi n’a pas envie de toute cette narration sur ses tribulations. On comprend très bien qui il est, où il ne va pas dès les premières pages. En avez-vous besoin de 150 autres pour vous assurer que l’on ait compris ? Mais si votre écriture est tortueuse à mon goût, elle n’en est pas moins fluide, elle coule, elle porte. Il y a un petit suspense, on veut effectivement savoir ce qu’il en est de Caroline. On veut savoir ce qu’il va faire. Un roman quoi ! qui pour moi a un peu commencé à mi-parcours. Je serai curieuse de lire votre deuxième roman allégé de ce qui m’a paru alourdir celui-ci ! Merci de votre partage et je vous souhaite de susciter plein d'avis divers.
Publié le 03 Mai 2020
5
Enorme histoire. Il faut oser rentrer dedans, oser affronter ce que l’on pense être une longue narration. Et on aurait tort de ne pas le faire ! Vos deux personnages énigmatiques sont magnifiques. Celui qui se dévoile peu à peu, tout en gardant une grosse part de mystère. Et celle qu’on ne peut que deviner. C’est une alchimie très subtile que vous avez réglée. Une alchimie rare entre deux êtres qui le sont tout autant. Le tout dit avec des pensées qu’on a envie de garder en soi à jamais, qu’on veut retenir et dont on aimerait pouvoir se servir pour avancer soi-même. Et puis changement de ton, de lieu, de récit. Presque de personnages. Sans prévenir ! Je n’avais pas compris à votre synopsis qu’il y avait 4 récits. Pour moi, sans aucun doute, ce sont 4 récits, 4 romans, 4 livres, mais un ouvrage qui réunisse les 4. Même si, il y a un fil conducteur, un PGDC (plus grand dénominateur commun !). Mais le premier d’entre eux, qui m’a tant touchée, ne mérite-t-il pas un écrin unique ? Et le second, en forme de conte, n’en mérite t-il pas un également ? Et le 3ème ?... Merci de ce très beau partage.
Publié le 10 Avril 2020
5
Très beau récit. Il y a une sagesse candide dans vos mots qui fait souffler un vent de fraicheur. Quelle étrange coïncidence, votre livre publié maintenant, en plein confinement alors que nous sommes bien logiquement tous un peu centrés sur nos vies, nos familles, il apporte la simplicité des pensées pures. Je l’ai lu il y a longtemps, mais il y a du Paulo Coelho dans vos mots, cette sagesse qui semble si évidente quand on la lit.
Publié le 26 Mars 2020
4
Petites blessures, grands maux. Vous parlez par petites touches, ce qui nous oblige à compléter le récit, et ainsi se l’approprier encore mieux. On porte ses valises dès l’enfance, certaines qu’on connaît, dont on connaît la provenance, et beaucoup d’autres qu’on ignore. Il y a une sobriété dans vos comptes rendus, comme si en dire plus serait dérisoire. A lire entre les lignes aussi...
Publié le 24 Février 2020
4
J’ai lu votre roman, comme un journal, avec ses temps forts et ses temps morts, qui parle d’hier au passé et du présent au présent. Il y a un rythme. Bien sûr les histoires des autres ne résonnent pas toujours en nous, ou en tout cas, tous les passages. Mais certains ont eu un écho que j’ai apprécié et je vous remercie de ce voyage
Publié le 29 Décembre 2019

Pages