Sandrine C
Présentation

Lectures, toujours et partout … j'aime et je partage !

Sandrine C a noté ces livres

4
Oui, "super roman", comme dit chris418 ! Inattendu, suranné, désuet, curieux. Délicieux de se plonger dans ces temps reculés. Un peu olé aussi. Et gore, presque. Et tout ça dans une très belle langue, châtiée, travaillée, respectueuse. Jolie en d’autres mots. Merci pour ce partage.
Publié le 01 Novembre 2018
4
On devient pionnier en lisant les aventures d’Augustine. Oui quel destin ! Et quel courage, probablement doublé d’une dose d’inconscience. Et de confiance surement aussi d’ailleurs. C’est une belle histoire, j’étais curieuse tout au long. J’ai trouvé ici et là que vous auriez pu oser un peu plus, nous faire plus rêver, qu’on ne soit pas uniquement en train de lire son récit, mais qu’on devienne elle. Mais c’est certainement compliqué quand comme vous on s’attache à tirer la pelote de la vie de son aïeule.
Publié le 25 Octobre 2018
5
C’est une très belle histoire (mais je n’aime pas votre titre ! je n’aime pas ce mot, même si c’est le sujet de votre roman… Pourquoi l’avez-vous débaptisé ?) Très belle histoire, donc. Une histoire d’amours. Et de guerres. Vous dîtes très bien l’un et l’autre. On sent à quel point la passion était tout sauf une option pour ces jeunes qui vivaient dans ces temps troubles. On imagine un tel récit sur les plateaux du Vercors 20 ans plus tard. Sauf cette espèce de fureur de force qui est dans le sang de ce peuple. Merci pour ce partage.
Publié le 17 Octobre 2018
4
Je suis bluffée par votre maîtrise. 1° roman, Chapeau ! et parmi plein d’autres qualités, il y en a une au dessus de tout, celle de ne jamais ennuyer son lecteur. Vous avez du rythme, de la cadence. Et bien sûr, un très joli récit, prenant. Avec des personnages très clairement définis (d’où viennent-ils tous ? !). Même si j’ai trouvé que les sentiments étaient un peu naïfs parfois, ou peu crédibles, bravo. Merci pour le partage. (il faudrait une relecture pour traquer les petites fautes qui se glissent ici ou là)
Publié le 07 Octobre 2018
4
Je retrouve votre plume délicate qui joue subtilement entre les dits et les non dits. C’est amusant, il y a toujours un sens du détail (le modèle précis de la voiture, les descriptions très précises des races de chiens…) qui côtoie ce que vous laissez à vos lecteurs le soin de deviner. Et ça, dans cette longue narration introspective, à la limite de l’ennuie pourrait-on croire. En fait non, c’est le rythme que vous donnez, le rythme de l’observation, des réflexions, du temps qui passe, de l’ennuie du quotidien. Renforcé par ce temps au passé que vous avez choisi pour le dire. Un roman de femme. Merci de ce partage.
Publié le 09 Septembre 2018

Pages