Sandrine C
Présentation

Lectures, toujours et partout … j'aime et je partage !

Sandrine C a noté ces livres

4
Un vrai roman d’aventure, porté par la passion que l’auteur met à écrire ce qu’il aime. Une saga de ces deux familles qui vont se trouver à un moment. Dommage qu’il y ait quelques maladresses qui pourraient certainement être corrigées, comme des dialogues pas toujours crédibles, ou des situations qui paraissent un peu naïves, ou encore ces sautes dans le temps un peu rapides. Mais c’est une belle histoire dans le temps, merci pour ce partage.
Publié le 17 Mars 2019
5
C’est très très drôle, j’ai beaucoup ri (notamment à Shazam !). keep going comme on dit là-bas, ça fait tellement de bien. Bravo ! (et merci). Je vous mets dans ma play list.
Publié le 15 Mars 2019
4
Vous vous êtes attaqué à un récit ambitieux. Le récit lui-même et tous les satellites pour le nourrir. Alors bien sûr, il y a des trous d’air de temps en temps. Mais je les ai oubliés, portée justement par cette fresque romanesque, pas toujours crédible, mais dire romanesque, c’est un peu dire aussi que la crédibilité des propos ou des faits n’est certainement pas le premier but, n’est ce pas ? Le fil, c’est d’être portée par le récit. De se laisser bercer. Et puis, vous aimez la musique et en parlez avec envie. Et communiquez cette envie. Bref, un univers très particulier dans lequel on flotte sans avoir peur de l’eau. Et en étant curieuse de l’évolution des relations entre les différents protagonistes. Un texte élégant. Merci pour ce partage.
Publié le 05 Mars 2019
5
On est tellement en Angleterre en vous lisant, dans un jardin anglais. C’est d’abord assez délicieux, poétique, lent, colorié. Vous avez cette grande précision de descriptions qui visualise incroyablement ce que vous dites. Et puis ça devient plus mystérieux, plus Agatha Christie, on essaye de deviner qui est le coupable, ce qu’Emma a pu entendre. On a bien sûr une petite idée. On cherche à la valider à chaque indice. Et puis une seconde histoire dans le mystère. Et puis… fin de l’extrait. Ô rage… (si jamais vous publiez tout, dites le moi, je reprendrai votre délicieux récit avec plus que plaisir.)
Publié le 02 Mars 2019
4
C’est un roman et on n’a pas pour autant l’impression d’être dans la fiction. Ça fait vrai. Au début, on a du mal à trouver l’équilibre entre les mots de Louison et ceux de Blanche. Ceux de Louison mènent la danse, le récit. Ceux de Blanche, moins je trouve. Et puis, il y a un équilibre qui se créé. On se prend d’une égale empathie pour le sort de ses deux femmes. Un roman troublant.
Publié le 21 Février 2019

Pages