Sandrine C
Présentation

Lectures, toujours et partout … j'aime et je partage !

Sandrine C a noté ces livres

4
Que de commentaires magnifiques et encourageants. Entre 2 verres de fin d’année, j’ai commencé votre "bio" ! et j’ai continué avec plaisir ce matin. Je suis assez d’accord avec ce qui a été dit, votre style pourrait tendre vers le moins écrit, moins "parfait". Car c’est un beau récit, une belle balade de vie, bravo. Et merci ! et Bonne année pleine de reconnaissances de votre talent.
Publié le 01 Janvier 2019
4
Quel dommage toutes ces fautes de temps, d’auxiliaire, d’imparfait, de participe passé, de singulier, de pluriel, de masculin, de féminin, de pronom… bref d’orthographe et de grammaire ! Mais quel hasard… de commencer ce récit dans la nuit du 24 au 25 décembre, comme celle de votre récit ! Très fort, vif, un peu trop girly parfois pour moi, un peu téléphoné (on devine tout de même trop la finalité de l’aventure) mais c’est un vrai roman, qui a cette qualité de donner envie d’avancer, de suivre le processus, de découvrir… avec des personnages très bien castés et de vrais dialogues. Bravo (mais faites vite corriger les fautes !)
Publié le 26 Décembre 2018
4
C’est récit ambitieux. Par sa durée, par tous ses personnages, d’ailleurs, il faut s’accrocher un peu au début, tant il y en a. C’est aussi un récit fort, par l’histoire de chacun, pas banal. J’ai eu un peu de mal à ne pas penser à Downton Abbey. Peut-être manque t-il un peu de ‘suspense’, je veux dire par là d’une progression dans l’histoire de chacun des personnages, qui fasse que l’on soit avide de savoir comment ils évoluent, ce qui leur advient... C’est une belle saga, merci pour ce partage.
Publié le 23 Décembre 2018
5
C’est très spécial votre roman à la première personne. A la fois très gai et très triste. Fascinant et pathétique. Je crois que je l’ai aimée dès la première ligne, Jeannie. Sa relation avec kane, avec sa mère, sa sœur, sa manière de voir les choses, d’être, de les dire, comme ça, brusquement, sans effets. C’est une sacrée anti héroïne formidable. Attachante. Qu’on n’oublie pas tout de suite je pense. Bravo pour ce personnage.
Publié le 13 Décembre 2018
5
Si on ne connaissait pas votre nom ici, je ne pense pas que cela soit la pudeur (ou le contraire) de votre synopsis qui nous inviterait à ouvrir les pages de votre conte. Et ça serait dommage, tant justement vous amenez vos lecteurs ailleurs. Dans cet Orient de récits imagés et de fantasmes. Où les noms déjà sont enchanteurs. Merci pour cet éternel voyage.
Publié le 27 Novembre 2018

Pages