Le cri

202 pages de philippe Henry
Le cri philippe Henry
Synopsis

Le cri vous raconte l’histoire de Paul, un jeune artiste peintre déjà célèbre entré de son propre gré dans une clinique pour tenter de soigner une lourde dépression.
Vous lirez les efforts des médecins pour amener Paul à retrouver et accepter son passé, sans doute source de sa maladie actuelle et les tentatives de Paul d’échapper à cette remontée de ses souvenirs.
Qui des médecins ou de son inconscient emportera le combat?

541 lectures depuis la publication le 06 Octobre 2018

Les statistiques du livre

  46 Classement
  429 Lectures
  +10 Progression
  4 / 5 Notation
  10 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

3 commentaires , 2 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

"Le cri" est le "Livre le +" du 2 novembre. Retrouvez l’article qui vous donnera envie de le lire : https://www.monbestseller.com/actualites-litteraire-conseil/10202-philip.... N'oubliez pas de laisser un commentaire à l'auteur, il vous répondra.

Publié le 02 Novembre 2018

@Chris Martelli

Merci pour votre note et votre appréciation.
Le « pas mal » c’est en fait moi qui l’avais écrit, parlant de ce roman à un commentateur de l’extrait d’un autre livre. Mais pas mal me va bien. J’ai beau faire, je ne suis pas un grand auteur. J’ai beaucoup lu de livres de grands auteurs, des choses qui marquent. Qui marquent la création littéraire, le style, une époque… Les miens je le crains ne marqueront rien du tout. Je ne sais faire plus que d’essayer de faire passer à mes lecteurs deux ou trois heures agréables, heureuses, émues ou amusées, cela dépend du livre. Je trouve que c’est déjà très bien.
Alors c’est vrai, le dénouement est attendu. Quoique quand même, si on y réfléchit, d’autres issues auraient été possible. Pour ne pas trop déflorer le sujet, je ne dirai pas lesquelles, mais il y en a bien deux ou trois autres, dans le même genre d’idée ou pas. Bon, je sais que c’est une faiblesse. Pour être franc, cela ne me semble pas très très important. Je suis parfois exaspéré de lire des chroniques qui s’extasient d’une fin inattendue ou déconcertante. Comme si le plus important de l’histoire était dans la chute. En y passant une ou deux heures, je suis sûr que j’arriverais à faire une fin très différente. Il suffit de semer ça et là quelques indices, pas trop, pour que la fin surprenne sans être invraisemblable. Cela ne m’a pas paru déterminant.
Je suis plus sensible à tout le reste. D’ailleurs c’est à tel point qu’au début, lorsque je me suis mis à écrire des livres, j’avais une préférence pour des choses presque dénuées d’intrigue. Et puis à force de voir tout le monde (amis, famille) me tomber dessus, j’ai mis un peu de sel. Et même, par exemple la structure du roman, que vous avez semblé apprécier, je ne l’ai conçue qu’après avoir écrit tout le reste. J’ai pris un morceau de la fin pour le mettre au début afin de piquer l’intérêt du lecteur. Mais mon intérêt à moi,( et pardonnez-moi mais c’est le plus important car peu de gens allant jusqu’à m’acheter des livres sur Amazon, l’argent n’est pas mon moteur) il a été dans l’écriture des dialogues, dans les réflexions sur la création artistique, sur la religion… Après tout, il faut que je m’amuse aussi !
Donc je me plie à l’usage mais avec une conviction modérée. Ceci explique peut-être votre léger regret.
En tous cas grand merci pour avoir pris la peine de me donner votre avis. J’y suis très sensible.

Publié le 31 Octobre 2018
4
Vous m’avez tenu. Non pas pour l’intrigue que je crois avoir devinée. Mais pour votre scénario, le découpage dirait-on s’il s’agissait d’un film. Les échanges entre les deux patient –médecin sont bien vues, peut-etre un peu écrites, quoique, je ne sais pas, mais j’imagine que dans de telles circonstances, chacun écoute l’autre, ne l’interrompt pas. A la fin, j’aurais eu envie que c lourd secret le soit encore plus. C’est peut-être ça le « pas mal » dont @Brice Epédrague parle avant moi. Un truc qui rende votre récit encore plus inoubliable. Merci pour ce partage.
Publié le 30 Octobre 2018

@Brice Epédrague
Merci infiniment pour votre note et votre commentaire. J'avoue avoir un peu de mal à faire parler les lecteurs, comme si écrire 40 ou 50000 mots ne meritait pas un petit encouragement. Meme pour dire que le bouquin est médiocre.
Donc vous avez bien aimé le cri et vous trouvez l'histoire crédible. Super parce qu'à vrai dire je n'ai guère d'expérience de ce qu'est une clinique du genre que je decris.
Merci pour vos gentilles paroles.
Cordialement

Publié le 30 Octobre 2018
4
Oui, comme vous le dites en réponse à un commentaire sur un autre de vos livres : "le cri est pas mal" ! Oui, pas mal…mené, pas mal du tout, même. On est curieux de cette curieuse histoire, curieux de savoir comment cela évolue, comment cela va se conclure, quel est ce lourd secret. Même si on ne peut pas ne pas le deviner. Votre personnage Paul est vraiment campé. Le médecin aussi. C’est une intrigue. Et l’univers de cette clinique psy, juste aussi.
Publié le 28 Octobre 2018