L'Imagerie

225 pages de Adrien Lioure
L'Imagerie Adrien Lioure
Synopsis

L'Imagerie met en scène Alix, jeune étoile montante du cinéma, qui apprend lors des dernières prises de son prochain film la mort de sa femme et de son enfant, Sophie et Max. Pour l'accompagner dans cette épreuve particulièrement douloureuse, Alix peut compter sur Dolorius, sa Souffrance. Il s'agit d'un être à l'origine des maux et des douleurs des hommes. Derrière chaque blessure, qu'elle soit physique ou psychique, une Souffrance est à l'ouvrage.

Mais jamais Dolorius n'avait eu affaire à une douleur si aiguë, si inassouvissable. Il comprend vite que pour sauver Alix, il n'y a qu'un moyen. Lui rendre Sophie et Max. C'est ainsi que les deux personnages feront tout pour tenter de rejoindre L'Imagerie, lieu mystérieux et inconnu où finissent les âmes des défunts.

254 lectures depuis la publication le 15 Octobre 2018

Les statistiques du livre

  1368 Classement
  34 Lectures
  -40 Progression
  4.3 / 5 Notation
  6 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

3 commentaires , 3 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@candice.lemagueresse Merci Candice pour ce gentil commentaire, à très vite !

Publié le 06 Novembre 2018

@Gaspard du Gévaudan Merci pour votre commentaire et vos gentils encouragements. C'est drôle, l'on me reproche souvent d'aller un peu trop vite en besogne et de ne pas assez poser mon sujet. J'ai voulu, via L'Imagerie, poser une réflexion autour de la place de l'imaginaire, et de son rôle dans notre conceptualisation de la mort. Mais peut-être n'ai je pas eu le courage d'affronter directement ce thème, et ai préféré l'aborder via une fiction parfois un peu loufoque il est vrai.

Publié le 06 Novembre 2018

@Pascal.S Merci pour votre retour de lecture. J'ai voulu, en créant L'Imagerie, justement concevoir un espace où toutes les conceptions de "l'après" peuvent avoir du sens. Tout dépend du point de vue ! J'espère ne pas passer pour un fou pour autant... A très vite !

Publié le 06 Novembre 2018
5
Une histoire très originale et des personnages plutôt bien plantés. Créer des personnages incarnant la souffrance, le sommeil ou la mort est une excellente idée et l'exercice est réussi. Utiliser le point de vue interne permet de bien comprendre l'univers de l'Imagerie et surtout d'utiliser des styles de langage différents. Une histoire agréable à lire !
Publié le 06 Novembre 2018
4
C’est un sujet inattendu et original ! Je crois que j’ai regretté que cela ne décolle pas vraiment, que vous tourniez un peu autour du pot, comme si vous n’osiez pas l’affronter. Que l’humour affleurant vous permettez justement de le contourner. Mais peut-être suis-je passé un peu à côté ? !! Une fois encore, vous avez un vrai sujet. Et le talent pour l’écrire.
Publié le 01 Novembre 2018
4
J’ai bien aimé ce récit fantaisiste et exubérant, le pauvre Alix semble complètement lobotomisé, des forces et des personnages extérieurs agissent sur lui. J’aime cette idée qu’il existe un monde pour les défunts qu’on pourrait rejoindre d’une manière ou d’une autre même si je passe souvent pour un fou lorsque je dis qu’il y a une vie après la mort mais cette idée me plaît, c’est plus fort que moi. Faire parler la souffrance au travers d’un personnage, c’est génial comme idée !
Publié le 01 Novembre 2018