Viracocha ou les mondes parallèles

400 pages de Paul BOISSIER
Viracocha ou les mondes parallèles Paul BOISSIER
Synopsis

Un manuscrit ancien tombe par hasard entre les mains d’un relieur qui en devient le dépositaire. La particularité incontestable de cet ouvrage, c’est qu’il existe à l’université de Yale !
Est-ce un clone ou une blague de potache ? Ce livre ne passe pas inaperçu auprès d’un groupe d’amis qui se met en tête de le déchiffrer.
Ils n’arrivent pas à réaliser les répercussions incalculables qui vont survenir dans leur vie, et dans leurs croyances. Quand des événements violents résultent d’une confrontation, entre le monde militaire et politique, il sera trop tard. Soumis à des pressions inimaginables, ils iront au bout de leurs investigations, malgré l’insécurité permanente. Ce qu’ils vont découvrir va bouleverser l’avenir de l’humanité tout entière.

547 lectures depuis la publication le 21 Octobre 2018

Les statistiques du livre

  664 Classement
  54 Lectures
  -67 Progression
  4 / 5 Notation
  5 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

1 commentaires , 1 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Gaspard du Gévaudan
Vous avez cent fois raison ! Des critiques constructives me sont parvenues. Je remets mon ouvrage sur l’établi ! Pour une meilleure compréhension des textes, je vais apporter des modifications sur la forme, en respectant l’esprit de cette aventure. Vous serez averti lorsque ce sera terminé.

Cordialement, Paul Boissier.

P.-S. Pouvez-vous m’indiquer votre tranche d’âge ? Merci pour la réponse.

Publié le 12 Novembre 2018
4
Le début est assez déroutant j’ai trouvé, on rentre directement dans des dialogues sans savoir qui les dit, c’est comme si cela leur enlevait du crédit. Après, l’œil critique, je ne suis pas arrivé à me retirer ce manque dans les dialogues, coupés comme dans un film, mais sans images… Vous explorez un sujet à la da vinci code, c’est toujours incroyablement prenant. Mais… je pense que cela ne peut reposer que sur un sentiment où l’on n’a aucun doute, où les preuves de la véracité sont induites dans c haque ligne. J’ai donc loupé un peu, une fois encore, à cause des premiers dialogues ??? Je serais intéressé de lire d’autres avis j’avoue. En tout cas, bravo pour ce gros travail et merci pour ce partage.
Publié le 11 Novembre 2018