Mes yeux, Les témoins

20 pages
Extrait
de E. C. Conner
Mes yeux, Les témoins E. C. Conner
Synopsis

Ceci n’est qu’une mémoire
Pour avoir sous les yeux, ce que s’est passé
Dans mon enfance,
Tous les noms sont de vraies personnes
Tout se ce que s’est passé, c’est du passé
MON passé.

Ceci n’est qu’un rappel
De ce que j’étais avant,
Et de quoi,
Et d’où
J’ai commencé.

Ceci est pour dire
À moi-même
Que je suis une personne
Qui a témoigné
Ce qu’il ne fallait pas
Ce qu’il fallait.

Ceci est un message
De ma part aux autres
Que je suis qu’une fille
Naïve, jeune, et avec
Beaucoup de questions
Qui n’auraient jamais
De réponse.

Merci

257 lectures depuis la publication le 24 Octobre 2018

Les statistiques du livre

  1933 Classement
  20 Lectures
  -77 Progression
  4 / 5 Notation
  2 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

3 commentaires , 1 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Cher @Pascal.S

Je vous remercie d’avoir lu et je crois, personnellement, que votre commentaire était un grand compliment pour moi étant écrivaine... et je ne peux rien dire de plus que Merci.
E.C.Conner

Publié le 16 Novembre 2018

Chère @Sam M. Estrella,

Je vous remercie de votre réponse qui m’a touchée et ainsi m’a encouragée. Je continue d’ecrire et j’espere que je peux mettre à jour le livre bientôt.

Avec mes messages sincères
E.C.Conner

Publié le 16 Novembre 2018

Histoire qui fait froid dans le dos, il est difficile d’y être insensible! Tant mieux si cela vous sert de thérapie, c’est une bonne chose.

Publié le 15 Novembre 2018
4
Bonjour, Bravo pour ce texte qui, malgré les fautes d’orthographes, est très touchant. Je comprends ce genre d'histoire et je comprends également le besoin d'en parler, de recenser pour ne jamais oublier même si, jamais tu n'oublieras. Je te souhaite de continuer et insiste pour que tu ailles au bout malgré le trajet qu'il y aura à parcourir. Ne lâche pas et sers toi du médium qu'est la page blanche pour te faire ton auto thérapie, je pense que ça ne sera pas inutile, loin de là même. Je prends des cours de philosophie et une phrase qui a été dite au dernier cours m'a bouleversée, dans le bon sens et c'est pourquoi je veux te la partager. Elle est toute simple mais il est bon de s'en rappeler, parfois: " Et surtout, n’arrêtez jamais de rêver !" Bravo pour ce chemin que tu as parcouru et ne lâche jamais tes rêves, malgré tout, malgré la peur, malgré la honte ou malgré ce temps qui passe parfois trop vite. Encore bravo Sam
Publié le 30 Octobre 2018