ESSAI SUR LES COMPOSANTES DE LA VIE

43 pages
Extrait
de nicolas gugliotta
ESSAI SUR LES COMPOSANTES DE LA VIE nicolas gugliotta
Synopsis

"Il ne suffit pas de se rappeler d'où on vient mais surtout du chemin que l'on a parcouru vers l'inconnu...".

"L'Unicité d'un Être est la Capacité à se Mouvoir Librement dans son référentiel terrestre telle la célérité d'un Atome dans son référentiel céleste".

"L'un des plus grands combats pour lequel l'homme doit s'affranchir est la quête de la vérité, de sa vérité, de sa propre vérité à travers les méandres de sa vie".

"On vit sous la coupe de l’argent ; n'est-il pas l'aqueduc de notre propre servitude ? L’argent rend-il heureux ?".

"Lorsque tu ne sais plus comment composer dans la vie, Évite les partitions de la société......... Ressens, Improvise et Crée...".

461 lectures depuis la publication le 22 Novembre 2018

Les statistiques du livre

  216 Classement
  118 Lectures
  -7 Progression
  4.7 / 5 Notation
  16 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

11 commentaires , 6 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Bonjour @Pierre Paoli

Merci pour ce commentaire et cette appréciation! J'ai vu à peine votre commentaire; j'ai lu aussi votre écrit "onirisme suicidaire" assez déroutant" et j'ai bien apprécié le style et la richesse des mots, merci pour ce partage. Bien à vous et Meilleurs voeux
Nicolas Gugliotta

Publié le 13 Janvier 2019
5
Bonjour @nicolasgugliotta, Au plaisir de vous avoir lu, cet essai vous a demandé du travail et un grand travail d’introspection; on ne suit pas tout le temps votre pensé, cependant mêler poésie et philosophie est assez original. Moi même passionné par la philosophie, vos références d'auteurs m'ont interpellé... Cordialement et Bonnes Fêtes de Fin d'Année.
Publié le 22 Décembre 2018

@lamish

Bonjour, merci pour votre commentaire et votre analyse perspicace; je suis déjà très honoré que des gens prennent le temps de lire mon écrit. C'est certes pas évident de s'attaquer à des Essais à consonance philosophique, ceci me caractérise et a été écrit très spontanément, et l'intérêt que j'éprouve après c'est de perfectionner mon écrit tant sur la forme que le fond, c'est ce qui permet d'avancer dans l'art littéraire.
Votre analyse décrit très bien mon état d'esprit, vous l'avez remarquablement signalé. Je suis ici pour progresser, m'améliorer afin de flirter avec une écriture des plus soyeuse possible :D
Merci encore, j'apprécie beaucoup ces commentaires constructifs, qui je le sais, me font avancer.
Amicalement
Nicolas

Publié le 05 Décembre 2018
4
J'ai beaucoup d'admiration pour les auteurs qui osent les essais, car si s'auto éditer expose, le faire sous forme d'essai propulse en première ligne. Un certain goût du risque s'impose, alors merci d'avoir osé ici, sur MBS ;). La petite étoile en moins ne m'est pas coutumière, sauf lorsque les fautes sont trop nombreuses, ce qui est le cas. Pour le fond et la forme, j'essaie de rester impartiale, dans la mesure du possible, car tout est affaire de goûts. Sur ces deux derniers points, j'ai eu l'impression que vos mots galopaient pour rattraper des pensées aussi foisonnantes que fugaces. Comme si vous nous connectiez en direct sur un cerveau en ébullition qui ratisse aussi large que possible... Surprenante expérience pour votre lectrice qui a apprécié à la fois votre sincérité et vos efforts pour rendre vos idées accessibles. Merci pour ce très singulier partage. Amicalement. Michèle
Publié le 05 Décembre 2018

@Didier CHATEAU

Bonsoir Didier CHATEAU,

Tous mes remerciements pour votre appréciation et votre analyse!
Bonne continuation dans l'écriture
Cordialement
Nicolas

Publié le 29 Novembre 2018

@Mokeddem II

Merci Beaucoup pour votre commentaire, j'apprécie :D
Cordialement
Nicolas

Publié le 29 Novembre 2018
5
J'ai bien aimé cette suite de réflexions personnelles désordonnées, libres et souvent poétiques.
Publié le 29 Novembre 2018
5
C'est le genre de texte où l'on se demande à la fin de chaque page : ne serait-ce pas moi dont l'auteur parle ? Une maitrise du verbe qui va de pair avec l'éclatement de l'être. A lire.
Publié le 29 Novembre 2018

@FANNY DUMOND
J'en ai lu 4 ces 4 derniers mois et là je viens de finir le gai savoir (c'est un peu le prologue de "Ainsi parlait Zarathoustra") dans le gai savoir Nietzsche place le décor, lance des problématiques et les réponses sont en quelques sorte dans "Ainsi parlait Zarathoustra". Mais quand on comprend mieux sa pensée il est plus aisé à lire, certains aphorismes que je ne comprend pas bien sûr.
Oui Nietzsche c'est la liberté de pensée, "vouloir, libère", il dénonce beaucoup avec "le marteau" , c'est le "surhomme" pas dans un sens super héros mais s'améliorer et se perfectionner: être soi et ne pas se fondre dans le troupeau et l'esprit grégaire. Mais celui que j'ai préféré un de ses derniers c'est : "Par delà le bien et le mal" Il satire beaucoup son ancien ami Richard Wagner et l'Allemagne et la vieille europe. Oui il faut être passionné. Bonne lecture et au plaisir d'échanger à nouveau.
Cordialement
Nicolas

Publié le 27 Novembre 2018

@nicolas gugliotta, quel hasard ! Je suis en pleine lecture de "Ainsi parlait Zarathoustra" que je lis très lentement (ce n'est pas un page turner ;-) car chacun de ses discours m'invite à réfléchir en profondeur sur l'Homme. Nietzsche est parfois ardu à cerner, mais ce que je retiens, entre autres réflexions, c'est : pense toi-même. Bon courage à vous dans votre projet mais, lorsqu'on est passionnés, on a nul besoin d'en avoir ! Cordialement. Fanny

Publié le 27 Novembre 2018

@Berthe

Bonjour, oui en effet il y a matière à approfondir les thèmes, je vais m'y atteler cela prend effet beaucoup de temps mais c'est un ESSAI qui n'est loin d'être terminé, il me faut encore de la maturité littéraire et philosophique: le temps est fait pour ça.
Merci pour vos conseils
Cordialement
Nicolas

Publié le 27 Novembre 2018

Drôle de livre. Le début en vers. Tous les thèmes pourraient être intéressants et mériteraient plus d'approfondissement ,ét moins " génériques" j'aime beaucoup la philo,mais pas juste égratignée et sans contenu réel. Bon courage pour faire plus simple et plus approfondi aussi.

Publié le 27 Novembre 2018

Bonjour @FANNY DUMOND,
Votre commentaire me va droit au coeur et ravive ma flamme vers la philosophie; en effet, c'est un projet ambitieux que l'écriture philosophique, c'est une manière aussi de faire un travail sur mon Moi et ce qui m'entoure. Pour ma part la philosophie est la clé de voûte de nombreuses disciplines (psychologie, sociologie, théologie, philologie...et des sciences humaines en général), elle contribue à une analyse holistique de la Vie. Elle est souvent mal comprise mais c'est cela qui la rend intéressante.
(J'affectionne tout particulièrement Nietzsche :D) .
Très Cordialement et Philosophiquement
Nicolas

Publié le 27 Novembre 2018
5
Bonjour @nicolas gugliotta, j'aime beaucoup votre essai ambitieux et vos réflexions que vous inspirent les nombreux philosophes que vous lisez. Je lis beaucoup de philosophie et me plaît à faire comme vous à commenter mes lectures avec un ami afin de confronter nos points de vue. Et pour plagier Rousseau je dirais : méfions-nous des maximes de ceux qui pensent tout savoir, alors qu'ils ne font preuve d'aucune introspection et sont totalement hermétiques à la pensée philosophique. Bonne continuation à vous dans votre "test" pas si brouillon que cela en a l'air. Comme vous, j'écris toujours de manière spontanée et je ne sais pas faire autrement ;-) Bien cordialement. Fanny
Publié le 27 Novembre 2018
4
@nicolasgugliotta Bonsoir, je trouve vos pensées et analyses intéressantes; cependant difficiles à vous suivre. Vous avez certes une connaissance sur beaucoup de points. Mais un conseil:pensez à simplifier votre Pensée. Salutations Sacha
Publié le 23 Novembre 2018

@rachel.z
Bonjour, je ne cherche pas à plaire Rachel, oui je sais ça part dans tous les sens c'est voulu; il y a de la digression de ma part, j'essaie de pousser les raisonnements, les analyses pour voir si certaines personnes suivent ma pensée. En ce qui concerne le sens des mots, si je les utilise c'est que je connais leur sens, mais connaissons-nous vraiment le sens de tous les mots que nous utilisons?
Tout a été écrit d'un trait, à la suite sans canevas, de l'écriture spontanée et je n'ai pas pris la peine de faire une trame, cela reste un test: un essai.
Merci pour votre commentaire.
Cordialement
Nicolas

Publié le 22 Novembre 2018

@nicolas gugliotta
Quel charabia, cher monseur Gugliotta ! Je doute, d'ailleurs, que vous connaissiez seulement le sens de la moitié des mots que vous employez. Sinon vous ne les utiliseriez pas ainsi, à tort et à travers. Mais peut-être est-ce de la poésie pure. En ce cas, j'avoue y être hermétique, complètement. Désolée.

Publié le 22 Novembre 2018