Le Dernier Mage Embrasé

75 pages de Maël Chiotti
Le Dernier Mage Embrasé Maël Chiotti
Synopsis

La Guerre du Feu a laissé ce monde en cendres. Invoquée par un puissant Mage Embrasé, serviteur du mal, une magie destructrice a eu raison des rois et de leur acier comme des Mages Éclairés et de leur magie bienfaitrice. Ce sont des centaines d'années plus tard, dans un monde où la magie est crainte et n'a plus sa place, qu'un des derniers Mages, nommé Valdémar, va découvrir les preuves inquiétantes de la renaissance d'un terrifiant Mage Embrasé. Tout en restant au service de la Reine Élathoriel, qui parcourt le monde afin de le gouverner dans un idéal de paix et de justice, Valdémar va devoir s'opposer à ce nouvel ennemi. Afin d'éviter que l'Histoire ne se répète.

320 lectures depuis la publication le 26 Novembre 2018

Les statistiques du livre

  2256 Classement
  17 Lectures
  -449 Progression
  0 / 5 Notation
  5 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

4 commentaires Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Gaspard du Gévaudan
Pour satisfaire votre curiosité : j'ai 18 ans.
Concernant le style que vous souhaiteriez plus allégé, je comprends votre sentiment. J'aime beaucoup utiliser un langage le plus complexe et recherché possible (comme le dit Tolkien). Je comprends cependant que tout le monde ne puisse pas y adhérer
Quant à l'originalité, je ne peux que vous donner raison, et je ne m'en cache pas : une grande partie de mon roman est inspirée et non purement inventée, bien que je passe beaucoup de temps à développer un univers inédit avec des caractéristiques inédites.
Quoi qu'il en soit, merci pour vos encouragements !

Publié le 03 Décembre 2018

Je serais curieux de connaître votre âge. Au delà du récit, je trouve que l’écriture devrait être allégée, plus immédiate, moins écrite peut-être ! Au profit de l’action, des personnages, de l’originalité. C’est vrai que c’est pas facile de trouver sa pate après Harry Potter et le Seigneur des Anneaux. Pourtant c’est ça vers quoi doit tendre un auteur de sf, de l’originalité, un truc où on ne voit pas de références à du déjà connu. Il y en a un peu trop à mon avis, et c’est sans doute pourquoi je pense qu’il faut alléger le style. C’est évidemment très subjectif ce que je dis, et j’espère lire d’autres commentaires tout à fait contradictoires ! Bonne chance en tout cas.

Publié le 03 Décembre 2018

@Berthe
Mon inspiration vient plutôt de sagas de fantasy comme Le Seigneur des Anneaux de Tolkien ou La Guerre de la Faille de Raymond Feist. Mon roman se destine donc plutôt à des fans du genre, la Magie, les sorciers et le "deus ex machina" en étant des codes.
Pour répondre à votre question, les noms ne sont pas inspirés d'Harry Potter. Peut-être faites-vous référence à Valdémar=Voldemort ? On me l'a dit souvent mais c'est un simple hasard.
Enfin, pourriez-vous me décrire précisément ce qui vous amène à trouver l'histoire confuse ? Quels sont les passages qui ne vous ont pas semblé clairs et que je devrais améliorer ?
Merci

Publié le 02 Décembre 2018

Je ne suis pas passionnée par une histoire de mages,sorciers,corbeaux et " deus ex machina " l'histoire est assez confuse,ét " n'accroche pas trop" le lecteur.
Difficile quand Harry Potter a abordé ce sujet. Les noms de vos héros sont ils inspires de çelui ci?
Bon courage pour la suite

Publié le 02 Décembre 2018