Lucifer catechismus

110 pages de DUVAL Firmin
Lucifer catechismus DUVAL Firmin
Synopsis

Non, Jésus ne marcha pas sur l’eau. Non, Dieu ne créa pas le monde en sept jours. Et non, nous ne sommes donc plus des chrétiens. Voilà ce que chacun admet volontiers aujourd’hui.
Pour autant, nous ne sommes que superficiellement émancipés de la célèbre histoire qui se trouve dans la Bible : l’ère chrétienne n’a toujours pas cédé place aux pays de nos enfants.
Voici ce à quoi œuvre le catéchisme du Diable.
Amis psychologues, historiens, philosophes et aventuriers : soyez les bienvenus à ce repas à l’arbre défendu, où il s’agit de favoriser la guérison de l’homme.
Plus d’un siècle après le coup de tonnerre de L’Antéchrist, une nouvelle goutte est tombée du sombre nuage.

2595 lectures depuis la publication le 14 Janvier 2019

Les statistiques du livre

  10 Classement
  1093 Lectures
  +4 Progression
  5 / 5 Notation
  21 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

4 commentaires , 3 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

J’ai beaucoup apprécié votre manière de décortiquer votre vision des textes bibliques. J’avoue que je partage votre analyse. Ce péché de chair qui domine globalement beaucoup de religions est malsain. La vie reste une chose merveilleuse qui doit être vécue intensément dans le respect des autres. Pas question de repentance ou d’automutilation pour un « seigneur » qui se délecterait de voir ses ouailles souffrir. D’ailleurs pourquoi serait-il de sexe masculin ? Il devrait être asexué puisqu’il n’a pas à se reproduire.

Publié le 07 Août 2019
5
VOIR commentaire qui précède.
Publié le 12 Juin 2019

Bonsoir, il faut être adepte à ce style et ce récit pour accrocher un grand nombre de lecteurs mais il y en a malgré tout. Comme dans "Prophetia et Clémence la revanche contre la barbarie" sur monbestseller roman délirant où en dehors de la folie et de l'absurde des conversations des personnages entre eux et la description pré-apocalyptique du futur de l'humanité, je crois que le religieux ou la lutte éternelle entre le malin et le bien garde sa place pour les temps qui viennent... Et dans l'effondrement sous nos yeux de l'Europe, j'affirme dans Prophetia que la folie RESTE la base de la création et donc du monde et que SEUL le christianisme reviendra par la force des choses ressaisir une France bien abîmée. Une question cher Firmin ( j'adore ce prénom ) : Pensez-vous, comme moi, tel que je le dis dans "Prophetia et Clémence la revanche contre la barbarie" que la folie est plus belle que l'ordre ? Bonne lecture...

Publié le 11 Juin 2019
5
Bonne lecture à tous et à toutes. Merci par avance pour tout commentaire édifiant.
Publié le 06 Juin 2019

La Bible "d’une seule traite" ! Chapeau ! Je sais que je ne pourrais pas avaler d’une seule traite vos réflexions. D’ailleurs, première question – est-ce un essai ? Ou une bio ?

Publié le 12 Février 2019

Une lourde charge contre la religion Chrétienne! Même si j’ai été élevé dans cette religion, je me rends compte que ma connaissance de cette religion n'est que trop partielle. J'ai souvent reproché à celle-ci d'encourager la souffrance et d'être parfois très "bisounours".... Pour moi on peut respecter une religion toute en la critiquant sur un certain nombre de points. Avant de lire votre essai, j'aurais voulu me replonger dans l'ancien testament et le nouveau testament pour pouvoir éventuellement vous apporter la contradiction d'une manière constructive, bien entendu ou pour exprimer mes accords avec vous sur des points précis. Je vous trouve dans l'ensemble très sévère vis à vis de la religion Chètienne. D'une manière générale, ne manquez-vous pas parfois de nuance dans vos jugements sur celle-ci? Essai qui aura le mérite de poser un débat vif!

Publié le 05 Février 2019
5
Bonjour @DUVAL Firmin, Vous n'y allez pas de main morte, entre la dynamite et le marteau nietzschéens...Mais c'est ce qui me plait, j'aime la transgression et la digression; je suis aussi lecteur de Nietzsche, je suis d'ailleurs en train de lire "la généalogie de la morale" (sans compter les autres que j'ai lus et que je relirais (le Gai savoir; Par delà le bien et le mal; Ainsi parlait.. etc...). Vous avez un style bien à vous, c'est brillant et vous ne mâchez pas vos mots. On voit bien qu'il y a un grand travail derrière cet Essai, ce traité, peu importe comment on l'appelle; mais c'est digne de grands Philosophes. "Vouloir, libère". D'autant plus que vous arrivez à intégrer d'autres philosophes qui ont inspirés Nietzsche: Schopenhauer, Kant, Baruch Spinoza... Cordialement Nicolas
Publié le 14 Janvier 2019