MA MORT PROGRAMMÉE

127 pages de Muriel BELL
MA MORT PROGRAMMÉE Muriel BELL
Synopsis

Bonjour à tous,
Certains me connaissent un peu. Je viens d'achever un cinquième manuscrit dont le titre est : Ma mort programmée. Pourquoi ce titre ? De 1996 à 2010, je me suis retrouvée dans les filets d'un liquidateur " VERREUX" qui m'a conduite vers une tentative de suicide. Une justice implacable qui a duré 15 ans. N'étant pas édité, vous pouvez le lire. Merci

2049 lectures depuis la publication le 27 Janvier 2019

Les statistiques du livre

  173 Classement
  145 Lectures
  +14 Progression
  0 / 5 Notation
  21 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

5 commentaires Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Oui merci,

Je sais, mais je n'ai pas pu l'écrire autrement, la réalité n'est pas toujours facile à raconter.

Merci quand même.

Cordialement

Muriel

Publié le 29 Avril 2019

Très lourd et fastutieu a lire.
Andrée

Publié le 28 Avril 2019

Bonjour,

Je vous présente ce manuscrit, pas encore édité, sur mon parcourt judiciaire de 1996 à 2016 qui n'a pas encore trouvé de fin...
Vous découvrirez mon témoignage sur ce site : son titre : MA MORT PROGRAMMÉE... Merci

Publié le 15 Avril 2019

Bonjour Lila,

Je sais que je ne l'ai pas écrit comme un roman littéraire, je n'y ai mis ni les formes, ni les synthèses, c'est avec beaucoup de colère, et parfois même de la résignation, pendant ces dix années, où j'ai vécu comme un zombi, sans savoir ce que sera demain. Parfois résignée, parfois envie de me battre encore et encore.Ce fut une épreuve terrible qui a laissé des traces. Je l'ai relu plusieurs fois, sans oser changer les mots ni les phrases, ce que je n'ai pas l'habitude de faire en temps normal. Mais Peut-être que votre message va être décisif. Merci de m'avoir lu.

Publié le 18 Février 2019

C’est toujours un moment difficile de partager les épreuves de quelqu’un qu’on ne connaît pas, mais dont l’histoire, pour une raison ou pour une autre, vous touche. Je vois que vous avez écrit des livres par ailleurs, et je me dis que le compte rendu de votre révolte mériterait un petit effort littéraire. Je veux dire par là, au delà des faits, mettre une forme qui rende la lecture… disons fluide. Pas agréable, elle ne peut pas l’être vu le contexte, mais fluide. Qui permet de dépasser le cas d’une autre (vous) et d’en quelque sorte, pouvoir se projeter. En tout cas, bravo d’être ressortie plus forte de ces épreuves.

Publié le 18 Février 2019