New-Lutèce

180 pages
Feuilleton
de Alix Verne
New-Lutèce Alix Verne
Synopsis

Adossé, un duc, facétieux, lustrait sa coiffe de hibou. Eh, les crocs de la meute. La « diablesse », agrippée à la grille d’étain, produisait son effet. « Qui brusquerait ma chair ? » Nue, de dos, Zoa se savait livrée à la concupiscence, ce qui la ravissait. D’ailleurs, après ce souper, fort cérémonieux, le rire libéré de la Caste se figea. Les très pieux, soudain, se pressaient aux pieds des cathédrales, comme toujours, avant leur grand massacre, égarés par cet intimidant spectacle. Puis, la berge n’ondulait plus. Sais-tu ? Dans les clairières, ces bocages abandonnés, ironie, le cerf immobile, enhardi, les bovins en quiétude… tranchaient encore avec le sort des hommes.

Publié le 23 Février 2019

Les statistiques du livre

  12 Classement
  1125 Lectures 30 jours
  21471 Lectures totales
  +4 Progression
  0 Téléchargement
  141 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

14 commentaires , 5 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Alix Verne
Merci pour votre réponse.
Bonne inspiration pour la suite de votre univers :)

Publié le 06 Mai 2020

@ROTH Didier
Tout avis est respectable. Surtout pour un auteur que l’on suppose « inaccessible ». Mais, bon, je construis tranquillement. Je verrai dans quelques mois. D’ailleurs, j’aurais peine à échapper à mon univers. Il y a des malédictions qu’il vaut mieux porter dès l’enfance. Alix

Publié le 06 Mai 2020
2
En fait j'aurais mis 2,5 si cela avait été possible de mettre des demi-étoiles :) J'aime bien certains aspects scénaristiques/philosophiques de votre récit, mais je le trouve un brin brouillon ;)^^ (mode boutade)
Publié le 06 Mai 2020

j'ai bien aimé l'originalité de la mise en page du début, par contre après (assez rapidement) je me suis perdu dans votre univers, ces descriptions volubiles dans vos dialogues qui m'ont fait perdre le fil.
La poésie ne me déplaît pas, bien au contraire, mais ici je n'ai pas réussi à retrouver des sensations dans ce melting-pot foisonnant :)
Merci pour le partage en tout cas :)

Publié le 06 Mai 2020
5
@Felix CULPA ...Une fois de plus, je ne saurais décrire ce plaisir poétique... de cet esthète, danseur des âmes. Ici les muses ne sont pas seulement émotions, sobres, sensuelles et réflexives. Elles osent aussi, évanescentes, réveiller dans la structure, la mécanique des mots, ce supplément d’allégresse et de transcendance, vers une spécificité française. Apportant, sautillant, tendre ou énamouré, ce qui fit le charme immortel d’un Aragon, d’un Verlaine ou d’un Paul Éluard. J’aime ô combien cet esprit virevoltant. Atemporel. Et qui pourtant ne cessera de nous habiter. La poésie, c’est, au fond, se retrouver gracieux, toujours, bien après avoir fermé la page. Alix
Publié le 17 Avril 2020

@metya Nganga
J’apprécie votre curiosité. J’ai même grand espoir de voir chez vous, mais aussi sur votre continent, la relève prometteuse de la francophonie ! Alix

Publié le 04 Avril 2020

Toutes mes félicitations pour la réussite de cet bon roman avec une inspiration excellente.

Publié le 04 Avril 2020

@Alix Verne, tous encouragements pour cette inspiration fantastique.

Publié le 17 Janvier 2020

@AKIX VERNE, MERCI, bonne étude de l'ensemble j'en tiens compte au plaisir.

Publié le 13 Janvier 2020
5
Bonjour et 5 étoiles pour la nouvelle année POUR TOUS LES AUTEURS COMME VOUS ET MOI; bonne année 2020
Publié le 24 Décembre 2019

@Felix CULPA
Ces quelques lignes m’honorent. Je ne saurais le cacher. Le moment venu, si vous le désirez, j’aurai grand plaisir, personnellement, à vous envoyer le premier exemplaire. Ou la forme manuscrite, artisanale. Vous n’aurez qu’à me contacter par mon site… J’apprends aussi que vous écrivez. Je renouerai à ce propos par un courriel demain. Les biographies offrent aux romanciers, souvent, une vérité, une audace qu’ils s’interdisent parfois. Alix

Publié le 21 Novembre 2019
5
Bonjour Alix, J'ai lu, englouti, dévoré votre livre. Je n'ai pas l'habitude d'être complaisant, votre ouvrage est un pur chef d'oeuvre de science-fiction, et nul doute qu'un jour il sera édité et, pourquoi pas, porté à l'écran. Je vous souhaite le meilleur dans le monde de la littérature.
Publié le 21 Novembre 2019

@Agostini Francois-Xavier
Bonjour François-Xavier, heureux que ce futur, improbable, pour beaucoup, puisse passionner. Je prendrai plaisir à vous découvrir. Alix

Publié le 21 Juin 2019

Bonjour, et bonjour Lutèce même ce fut le nom de Paris il y a si longtemps, un retour vers le futur ou une idée que les chaos du passé peuvent revenir sous une forme actuelle ou futuriste pire encore qu'il a des siècles et des siècles ?
Vision chaotique du futur disent certains, je n'en suis pas si sûr, comme dans mon roman "Prophetia et Clémence la revanche contre la barbarie" sur Monbestseller, j'imagine un futur pire encore. L'Homme n'a pas fini d'être dépassé par ses inventions et comme nous vivons dans un monde où la science-fiction dépassera, désormais, toujours la réalité, nous ne sommes qu'au début d'une refonte totale, massive de l'humanité. En attendant bonne lecture à tous AGOSTINI François-Xavier je noterai à la fin du roman; bien à vous.

Publié le 21 Juin 2019

@Annie Pic 2 Bonsoir Annie, j’ai ouvert votre recueil de nouvelles, en veillant bien sûr à commencer par le début. Il arrive... souvent (mais pas toujours) que ce soit l’ordre de fraîcheur qui induit la maturité, convenant à l’auteur(e). Voyage au centre des rêves (qui méritait un titre plus ajusté selon moi), Et le temps naissait sont d’intéressantes idées fictionnelles. Mais c’est avec Décalage temporel (le titre aussi...) que je trouve une meilleure épaisseur futuriste. Sans doute suis-je un esprit complexe ? J’ai besoin d’être nourri en permanence par la réflexion. Même au gré du plaisir. L’assise sous-jacente m’y paraît plus dense. Je continuerai ma lecture ce week-end. À bientôt. Alix

Publié le 10 Mai 2019
4
Bonsoir Alix Verne, dans cette suite incessante servie de Psychohistory, je m’en réfère à cet embryon subatomique, transhumain en devenir, procréant le dieu machine qui nous annihilera tous dans un abime de peur irraisonnée. J’adhère pleinement à cette vision chaotique d’un monde en devenir. Merci pour ce partage. Bien à vous. Annie
Publié le 07 Mai 2019

Bonjour, j'ai bien aimé l'ajout de dessins, étant fans de BD. Je finirai ma lecture ce soir. bonne journée

Publié le 27 Mars 2019

@ Gaspard du Gévaudan Gaspard, je ne saurais vous donner tort. Le lecteur doit avoir son confort. Une nécessité. Bien sûr, parfois, la littérature... se révèle un peu diverse. Pour ce thème, l’idée qu’une science extrême, dans son inadvertance, puisse aboutir à cette... concrétisation « hasardeuse » d’un Dieu machine, me paraît intéressante. Et ne pouvait, selon moi, être traitée de façon classique. Une société audacieuse, mais incomplète, induit des risques. Notre monde changera, comme sans doute jamais dans son histoire, je vous remercie pour cet échange très appréciable. Alix

Publié le 16 Mars 2019

Vous avez raison : "pourquoi rendre la tâche aisée" ? c’est ce que je me demandais en lisant votre texte (trop) dense (pour moi amateur de sff bien de chez nous ou d’ailleurs !). Cela dit, j’ai parcouru quelques pages et apprécié ce rythme, cette cadence, la danse de vos mots. Dommage pour moi qu’ils soient impénétrables !

Publié le 16 Mars 2019
Alix Verne
Biographie

« L’eau avait cessé d’être bienfaisante. Il neigeait soudainement, dans une rue, tandis qu’en face nous buvions encore avec des pailles le...


A lire dans les actualités