Trop, c'est troll

189 pages de josette b
Trop, c'est troll josette b
Synopsis

Ceci est un recueil qui, comme son nom l'indique, recueille ce que son auteure a cru bon de recueillir. On ne pourra donc pas lui reprocher de n'avoir pas atteint son but. Ceci dit, c'est une compilation de commentaires anciens qui eurent le don de mettre le feu aux poudres et de faire déborder le vase - chose qui n'est contradictoire qu'en apparence et seulement chez les obstrués du gésier. (Vous pourrez envoyer vos insultes à l'adresse suivante : j.brugnon@gmx.fr. Nous vous assurons d'ores et déjà que nous n'en tiendrons aucun compte et qu'il n'y sera pas répondu. Mais si ça peut vous soulager...)

858 lectures depuis la publication le 25 Février 2019

Les statistiques du livre

  10 Classement
  858 Lectures
  +9 Progression
  3 / 5 Notation
  32 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

20 commentaires , 8 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@nicolas gugliotta
Un jour que vous ne serez pas occupé à des tâches plus urgentes, je vous saurai gré de m'expliquer de quelle belle manière on arrive à déglinguer (sic) quelqu'un avec obséquiosité (re-sic). J'ai beau tenter et re-tenter de m'imaginer la chose, je ne parviens pas à un résultat qui aurait seulement figure humaine. PS : Il n'aurait pas dû vous échapper, avec le fin discernement qui est le vôtre, et d'autant plus que vous avez largement participé à la farce, qu'Alexandre Grospasquet, le vrai, n'a rien à voir avec les Réflexions onanistes que vous dénoncez. Seriez-vous en train de perdre la perspicacité qui a fait votre renommée sur mBS ? Amitiés.

Publié le 11 Mars 2019

Mais où est passé Alexandre Grospaquet (version 7) "Réflexions onanistes (pour servir la cause des rêveurs unijambistes)" , il plafonne à 180 visites en plus de 3 semaines alors qu'à l'accoutumé, il serait déjà à plus de 1000 visites et en pole position dans le classement, ça alors???... Mais que se passe t-il? Le logiciel de triche ne marche plus?

Publié le 11 Mars 2019

@josette b

Primo, je m'auto-proclame ni écrivain, ni philosophe: je ne l'ai jamais mentionné.
Secundo: j'ai 4 profils, c'est pas interdit.
Tertio: Je ne déglingue pas les autres gratuitement avec une obséquiosité maladive.
Quartus: Je je ne triche pas, à l'aide d'un software (identifié par des spécialistes de mon entourage) afin d'augmenter le nombre de visites de manière considérable.

Quintus: Shut up :D

Publié le 11 Mars 2019

@glenormand
Merci, mon cher Monsieur de votre message. Et si vous aimez la prose déglinguée, je ne saurais trop vous conseiller celle de M.Gugliotta (ou de quelque autre de ses avatars), philosophe multicarte qui, selon son propre aveu, a découvert sur le tard que la matière grise ne servait pas seulement à se curer les ongles et à poster des photos à sa gloire de culturiste gravement burné sur Instagram (j'ai bien écrit "burné" et non "borné" ; je ne me le serais pas permis), mais aussi, dit-il, à apporter une pierre sur l'édifice de la littérature. A ce que je crois savoir, celle-ci ne s'en est pas encore remise. Amitiés.

Publié le 11 Mars 2019

@nicolas gugliotta
Il y a quelque chose de surréaliste et de fort divertissant à se voir accuser par un gnou qui multiplie les pseudos et qui ne manque jamais de s'accorder une pléthore d'étoiles d'agir prétendument de la même façon. On croit rêver, on se pince, mais non : M. Gugliotta est fort satisfait des productions de sa plume, et il tient à le faire savoir sous les pseudos de Marocci, Paoli et Marzec. Amicalement, mon cher Nicolas (vous savez bien comme je vous aime).

Publié le 11 Mars 2019
1
N
Publié le 10 Mars 2019
1
U
Publié le 10 Mars 2019
1
L
Publié le 10 Mars 2019
1
C'est très bien de s'auto-noter, quelle fierté! Bravo Avec vos 27 comptes différents minimum: vous pouvez vous noter sans scrupules et vous cacher dans mille visages. Que de Pathos alors. PS: Au fait, quand est-ce que l'on vous voit édité par une célèbre maison d'éditeur?
Publié le 10 Mars 2019
5
@josette b J'ai l'impression d'avoir fait les choses à l'envers puisque j'ai commencé par "Le Troll sonne toujours deux fois". Mais peu importe et j'ai pris un plaisir de lecture immense à lire la prose déglinguée de votre vaillante mercière. Je vous en remercie.
Publié le 10 Mars 2019

@lamish
Vous avez dit quelque chose ?

Publié le 06 Mars 2019

@n.bontemps
Vous m'inquiétez !!! Car il n'y a rien de plus facile que d'imiter un style dit "inimitable". Mais je suis ravie de vous avoir amusé. Merci.

Publié le 06 Mars 2019

https://www.youtube.com/watch?v=ZHMSu46IXrg
"En argot Internet, un troll caractérise ce qui vise à générer des polémiques. Il peut s'agir d'un message (par exemple sur un forum), d'un débat conflictuel dans son ensemble ou plus couramment de la personne qui en est à l'origine. Ainsi, « troller », c'est créer artificiellement une controverse qui focalise l'attention aux dépens des échanges et de l'équilibre habituel de la communauté.
Désigner un « troll » est un jugement subjectif, la désignation d'un élément sciemment perturbateur pour le discréditer et l'éviter. L’argumentation caricaturale et récurrente sont les « empreintes typiques d'un troll ». Ils sont la preuve d'une mécommunication, et d'une impossibilité d'échange dans la compréhension mutuelle, mais le « trollage » présume en plus des provocations intentionnelles et le but de nuire.
À l'origine, le terme renvoi à une plaisanterie (« troll positif ») où le trolleur tire satisfaction d'avoir réussi à berner ses victimes, à leur avoir fait perdre du temps. Son champ s'élargit à partir des années 2010 et il peut dorénavant aussi s'appliquer à l'envoi de messages provocateurs et offensants, exacerbés par l'anonymat et la tribune que procure internet (« troll négatif »). Cette seconde définition s'apparente au flaming." Dixit Wikipédia...
PS : https://verygoodlord.com/accessoires-entretenir-chaussures/

Publié le 06 Mars 2019
5
@josette b J'ai essayé d'imaginer quelle aurait été ma réaction si, auteur, j'avais reçu un commentaire de votre part. Je crois sincèrement que je me serais bidonné et que j'aurais essayé de vous répondre sur le même ton. Y serais-je arrivé ? C'est une autre histoire, car vous possédez quand même un style extravagant assez inimitable. Quoi qu'il en soit, je me suis beaucoup amusé à la lecture de votre recueil. Merci.
Publié le 05 Mars 2019

@Cristina Leg
Merci. Mais vous auriez dû commencer par là.

Publié le 03 Mars 2019

@Lucie Pergola
Je lis toujours avec plaisir les commentaires que vous semez çà et là, au gré de vos humeurs. Normal, me direz-vous, puisque vous en êtes l'auteure. Alors, sottise de graphomane confite en fatuité ? Pas du tout, je suis sans vanité aucune envers ce que je griffonne, je sais exactement ce que valent mes loufoqueries. Non, la raison en est plus simple, et c'est que je suis si conne que mes propres inepties parviennent encore à me surprendre et à m'ébaudir.

Publié le 03 Mars 2019

@Hubert LETIERS
Quand un lecteur, dans son enthousiasme, se met à parler un joual mâtiné cochon d'Inde, c'est que tout n'est pas perdu pour un auteur. Je vous remercie très, très sincèrement pour votre soutien.

Publié le 03 Mars 2019

@hx
Que vous dire, sinon merci ?

Publié le 03 Mars 2019

@Cristina Leg
Est-ce l'embarras qui vous a fait retirer vos commentaires ? C'est dommage, car s'y exprimait superbement la nigauderie qui caractérise les gens avec lesquels vous vous êtes associée. Et qui semblent vous avoir piteusement laissé tomber.

Publié le 03 Mars 2019
5
@josette b Eh bé, Josette ! C’est quoi ces éternuements de méchanceté contre votre encyclopédie des épitaphes pour plumitifs en devenir. Comment qu’on peut entartrer d’une guédille pareille vos criticatures... Moi j’avoue que j'capote complètement dessus… Et j’crois ben que vos détracteurs ont des bibittes, comme on dit au Québec. Et là, donzelle @hx va falloir qu’elle attache la tuque ! J’suis tanné… ouais, elle m’a mis en mosus avec ses salamalecs… Au fait, c’est qui cet Oscar Wilde qui attribue l’intelligence à la parole plutôt qu’à l’écoute ? Ben oui, quoi… How to evaluate speech understanding if we don’t listen to it. Tiens Josette, vl’a déjà cinq étoiles pour vous remettre l’affaire au ketchup ! Moi, les ceusses qui sont culturés, qu'ont de l'éducaillement et de l’instructure… j’trouve ça trop cute ! Alors surtout, NE CHANGEZ RIEN !... Just do it ! Je kiffe.
Publié le 03 Mars 2019
5
@josette b Vous allez rire, mais figurez-vous que jusqu'à vous lire, j'étais dans l'illusion oléagineuse qu'un troll n'était rien d'autre qu'un personnage de la mythologie nordique, incarnant les forces de la nature ou la magie, et connu pour son opposition aux hommes et aux dieux. Bref, une sorte de genre d'espèce de lutin, fruit vraisemblable de l'avortement d'une moche Rouergate (mais pourquoi une Rouergate ?), proche toujours de la délinquance juvénile et caractérisée, et dont la principale occupation était de faire avorter les armoires normandes et retomber la mayonnaise, de faire des croche-pattes à l'aveugle et des bras d'honneur à la veuve de guerre, de mettre la charrue avant les bœufs, de concubiner notoirement avec trop de patibulaires concierges, de propager l'impiété et l'hérésie cathare, de faire tourner le lait du crocodile, de cracher dans la soupe, de ne jamais rabaisser la lunette des toilettes, de friser les oreilles de l'éléphant blanc, de fomenter d'entourloupinesques escroqueries pyramidales, de secouer les nourrissons et de leur subtiliser vergogneusement leurs tétines, de voler la virginité des demoiselles, de gifler sans raison les douairières, de tricher à la crapette, de doubler en haut des côtes et de rouler à contresens sur l'autoroute, de percer les coffres-forts et de chier sur les reliquaires – j'en passe, et des moins angéliques. Et voilà que, grâce à vous et à votre ouvrage subliminaire, j'apprends, badaboum ! (et même tatam!) qu'un troll est aussi en argot Internet un individu, triste ou non, mâle ou femelle, schizoïde ou supporter du PSG, qui prend plaisir à créer sur un site des polémiques marmiteuses et matagrabolesques. Le dictionnaire par moi consulté précise quand même que désigner un troll peut être aussi un jugement purement subjectif, fort commode pour discréditer un intervenant et s'éviter ainsi d'avoir à lui répondre avec un minimum pertinence. Bref, je ne sais plus qu'en penser, raison pour laquelle, sans doute, je n'en pense rien, me contentant de lire avec un plaisir exophtalmique et tout à fait sibyllin votre prose survitaminée, dispendieuse et cataclysmique, où la limpidité le dispute à l'amphigourisme le plus broussailleux. Qui gagnera la partie ? La chose est difficile à dire, à condition toutefois qu'on s'intéresse à arbitrer le match – ce qui n'est pas mon cas ; j'ai déjà suffisamment de mal à ne pas rater sur mon clavier les touches que je vise ; si en plus il fallait que j'ai une opinion sur ce que j'écris, il est fort probable que je m'écroulerais, tels les chênes malrausiens qu'on abat, sous l'ampleur de la tâche. Et comme j'ai prévu pour mon avenir de jeune personne plutôt accorte et circonflexe des horizons plus radieux, je me bornerai à vous assurer de mes sentiments les plus centripètes. (Par leurs aboiements, discordants mais très nettement affectueux, mes trois saint-bernard [parce que j'ai découvert il y a peu que ce ne sont pas des caniches nains mais des saint-bernard d'une taille réglementaire], mes trois saint-bernard se joignent à moi en un très vacarmeux pandémonium – mais je préviens, le premier qui se laisse aller à pisser sur la moquette, je les lui passe au brou de noix avant de les ciseler à la machette !)
Publié le 03 Mars 2019
hx

@Cristina Leg
Citation pour citation, je vous renvoie celle-ci, du même Wilde : "La sottise est toujours une tentation irrésistible". Ne dirait-on pas qu'il vous avait prévue ?

Publié le 03 Mars 2019
hx

@Cristina Leg
Il aurait été plus français d'écrire "ne les étalent pas ", (encore que ça n'eût rien ôté à l'absurdité contresensique de votre phrase), mais voilà, chacun fait selon ses capacités.

Publié le 02 Mars 2019
hx

@Cristina Leg
Il aurait sans doute été plus percutant d'écrire "Quand c'est troll, c'est toxico", mais voilà, chacun fait selon ses capacités.

Publié le 02 Mars 2019

C'est trop troll! :D Ça me rappelle le petit Nicolas de Sempé...
Oui, les flux et marées me font marrer...

Publié le 26 Février 2019

Tiens, rev'là le p'tit Nicolas ! Salut, le p'tit Nicolas ! Toujours la grande forme ? L'eau est bonne ?

Publié le 26 Février 2019

@josette b,

Une Honte d'usurper l'identité d'une défunte, cette dame en photo n'est pas josette b, mais Germaine TILLION décédée en 2008, Ethnologue et résistante.
Comment peut-on faire ça?
Encore le Troll, saleté!
Je vais prévenir la famille de cette dame, car il existe des droits à l'image !!!

lien:https://www.google.com/search?tbs=sbi:AMhZZiu8dNbYgZBrDRrLioHy4ZTBxyY8UAY0zDJt3YgqrNWNzkYbMz2tzgjcV2-th2tooaSy49dPMdo8QTxx7VTAPUX7jH-LNmieSS2gzlq_13uklF272WwUCeAwcmbbO8JtvFuY8pK5jHeEMxaiDBtYDZgp6XPBlnLK1t7i9rvM0XexaGwBjt6FYFdhr5DJ4tNH-x2zq3qG7pK4fywG5I9cIPRpYx6rDowj1-mvzmD2OngpyqHVpd4qcUn21fUIaIYWgSCYd-LY2uETqNg4DlE_12G1uOaeVeIX5_1XoMn_1v8kt1n689ZhgDjnO9ch1GddusWUBY_1dP5RPkxdwckDgl5_1hYHUob4iZIA

ou cliquer sur la photo de profil et faites la recherche sur Google

Publié le 26 Février 2019

Mon caniche nain Pilou me demande de vous dire qu'il décline toute responsabilité. Quant à ma petite-fille Karma, elle déclare que son aïeule relève de la cour d'assises et qu'en conséquence, elle se désolidarise de "ce ramassis, dit-elle, de cornifluentes absurdités".

Publié le 25 Février 2019