SOLEIL BLEU

225 pages de Chiara Catalina
SOLEIL BLEU Chiara Catalina
Synopsis

Jewel, qui possède le don de guérison, vit dans un village abandonné du nord de l’Espagne. Cathy, sa mère, décédée depuis peu, et sa grand-mère, Anna, qu’elle n’a pas connue, la guident sur le chemin difficile de l’évolution. Elle doit, coûte que coûte, s’acquitter de son "contrat d’incarnation", s’enfoncer dans ses propres ténèbres et revivre, dans sa chair et dans ses émotions, ses vies antérieures dans lesquelles elle a été, tour à tour, victime et bourreau…
L'étrange vous attend, et pourrait, si vous n'y prenez garde, changer votre regard sur la réalité. Quand l'icité abroge le temps... Bon voyage !

1717 lectures depuis la publication le 26 Février 2019

Les statistiques du livre

  7 Classement
  1177 Lectures
  -1 Progression
  4.7 / 5 Notation
  33 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

26 commentaires , 11 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Bonsoir @Christian M. Michel. Merci pour ce retour de lecture. Oui,l'icité est, d'une certaine manière, le fameux "carpe diem" si difficile à mettre en pratique dans ce monde qui nous demande sans cesse de courir. On est vieux lorsque l'on s'arrête de découvrir, ce qui n'est pas votre cas. Quant aux autres romans, vous en avez trois autres sur ce site, que je viens de déposer aujourd'hui. Je vous souhaite une très belle soirée. PS, ne vieillissez pas, hein ! (Sourire...)

Publié le 10 Avril 2019

Bonjour Chiara,
Concerne : Soleil bleu

J'ai aimé le style franc de votre livre et apprécié les deux sujets principaux : le retour vers les vies passées dont les récits sont bien rendus. L'autre sujet concerne l'icité que l'on peut rapprocher du fameux latin "carpe diem" qu'il faut comprendre, comme vous l'avez fait, "apprécier le moment présent". C'est la philosophie personnelle que j'ai toujours cultivée et je m'en suis trouvé bien, puisque je suis aujourd'hui un vieux monsieur !
A quand les autres livres ?

Publié le 10 Avril 2019

Bonjour Chiara,
Concerne : Soleil bleu

Publié le 10 Avril 2019

@Lylillou, grâce à vous, j'ai franchi le pas, j'ai déposé ici mes trois autres romans pour les soumettre à la critique. Merci...

Publié le 10 Avril 2019

Merci infiniment @Lylillou pour votre commentaire enthousiaste, motivant, et pour la lecture des trois autres... C'est une belle surprise... Je ne m'arrêterai pas d'écrire, rassurez-vous ! Impossible, inconcevable, "interdit" (sourire) avec des lecteurs tels que vous ! Je vous souhaite une très belle journée.

Publié le 09 Avril 2019
5
Bravo !!! J’ai adoré ce roman , je l’ai dévoré en une journée . Une histoire captivante qui permet de s’évader , aucun passage à vide , on a qu’une envie ... savoir la fin . très bien écrit donc très agréable à lire , je recommande vivement . Du coup j’ai commandé les trois autres , Mal au temps ~ Elles rient mon amour elles rient ~ Terraise ... Déjà presque fini Mal au temps , ne vous arrêtez surtout pas d’écrire . Un grand merci pour ces moments de Plaisir
Publié le 09 Avril 2019

Merci @Sebastien Petitjean pour ce commentaire très intéressant. Pourriez-vous préciser ce que vous entendez par "regard décomplexé voire osé sur la relation homme-femme" ? J'aimerais, si vous le souhaitez, échanger avec vous sur le sujet. Belle soirée.

Publié le 05 Avril 2019
4
Un roman à l'écriture instinctive qui nous transporte dès le début. L'histoire pose un regard décomplexé voir osé sur la relation homme-femme ( du moins selon moi ^^), à lire sans détours.
Publié le 05 Avril 2019

Merci infiniment @CheyenneBat, votre commentaire me dit joliment que j'ai réussi à vous embarquer dans ce monde imaginaire ou pas, chacun en fera ce qu'il veut (sourire)... C'est touchant, ça donne envie de terminer rapidement le roman suivant. Une très belle journée à vous...

Publié le 03 Avril 2019
5
J'ai adoré ce roman. Quel voyage fabuleux... Cela fait tellement du bien de se vider la tête et de laisser place à son imaginaire.. Belle écriture fluide et riche.. Merci beaucoup à l'auteur pour ce moment et j'attends avec impatience le roman suivant.
Publié le 03 Avril 2019

Ohhhhh ! @Acamal1, ce commentaire me donne des frissons tant il me touche... Le 5e roman est en cours, je ne manquerai pas de le poster lorsqu'il sera achevé... C'est à moi de vous remercier pour avoir lu et apprécié. A très bientôt, donc...

Publié le 02 Avril 2019

Une oeuvre délicieuse! Facile et agréable à lire j'ai pu finir le livre en quelques nuits, toujours dans l'attente du dénouement. Mystérieux, métaphorique... la langue française se met au service de Chiara Catalina pour faire frôler nos coeurs et fremir nos esprits. J'ai suivi cette saga depuis la prémière publication et j'attends déjà avec impatience le 5e roman!
Merci de tout coeur Chiara, pour tous ces moments.

Publié le 02 Avril 2019

Un grand merci à vous @Domi65, oui, mon imagination est fertile et OUI, j'écrirai encore et encore... Le 5e roman est en cours. Heureuse de vous avoir fait passer un très bon moment. Bonne fin de journée.

Publié le 01 Avril 2019
5
Pour ma part, j'ai lu plus que 5 lignes de votre roman, et il m'a beaucoup plu. Quelle imagination! comme c'est passionnant de voyager à travers le temps, même si les expériences de vies antérieures n'étaient pas très positives!! surtout continuez à écrire, vous êtes douée. J'ai passé un très bon moment.
Publié le 01 Avril 2019
5
@Chiara Catalina Depuis toute petite, je me méfie des soleils bleus. Parce que, on dira ce qu'on voudra, ça n'est pas catholique, des trucs comme ça. Ça n'est pas du tout orthodoxe ni même protestant. Hindouiste peut-être, je l'ignore, mais de toute façon je ne mange pas de ce pain-là. Comme dit avec une sagesse auvergnate mon tonton Gabriel qui garde les moutons à queue plate sur les pentes du puy de Sancy : "Que chacun s'occupe de sa religion, et les ciboires seront bien gardés". Des soleils bleus, je vous demande un peu ! Non pas que j'en aie vu souvent, remarquez ; je crois même pouvoir affirmer, sondant mes souvenirs de péronnelle rétroactive, que je n'en ai jamais croisé un seul tout au long de ma chienne d'existence. Mais je sais, je sais que s'il m'arrivait, par hasard, ou par malchance, disons par inadvertance, de tomber nez à nez avec un soleil de cette couleur suspecte, je lui tournerais le dos illico, je me refuserais à lui accorder la moindre attention, je le traiterai par le mépris. Parce qu'il ne faut pas prendre les brebis du bon Dieu pour des manches à air ! On irait où, sinon ? Nonobstant, sur les instances de Paul-Henri, le dindon que j'abrite sous mon aile (c'est une image : vous pensez bien que je ne possède pas d'ailes – ce qui est dommage, d'ailleurs, car j'en profiterais pour faire concurrence à easyJet ou à Ryanair) ; pourtant, disais-je, sur les instances de Paul-Henri, ce dindon cher à mon cœur et à qui dont de quoi lequel je fais profiter de mes lectures, j'ai ouvert votre livre pour voir un peu, sceptique tout de même et controversée un peu, de quoi, diantre ! il pouvait retourner en vos pages. "Je suis certain que ça va être grave bandant", m'a dit consécutivement Paul-Henri. (Il va de soi que je traduis à votre usage son langage, car j'imagine assez volontiers que vous ne parlez pas le dindon. Il faut dire que le dindon est peu enseigné dans nos écoles, pas même en quinzième langue, ce qui est fort dommage car c'est une langue plutôt aisée qui ne réclame pas un important investissement intellectuel, dans le sens où elle ne possède ni syntaxe ni grammaire et qu'elle n'est riche que de deux vocables : "glou" et "glou". D'ordinaire, dans des conditions normales d'utilisation, on les accole afin d'obtenir "glouglou" [on dit alors qu'on glougloute], et ce mot exprime à lui tout seul tout ce qu'un honnête dindon est en droit d'exprimer.) Bref, votre livre est-il, selon les prévisions optimistes et un tantinet vulgaires de Paul-Henri, propre à susciter une érection chez les dindons ? Ça, je ne le sais pas, et sans doute ne le saurai-je jamais. Parce que la vérité m'oblige à dire que, lisant dès la première page qu'une seule rue étroite "écartelait" (sic) la campagne, j'en suis tombée sur le fondement. Car je veux bien tout ce qu'on veut (je suis d'ordinaire une lectrice facile, toujours prête à prendre en marche les extravagances des auteurs et à me laisser embarquer à travers leurs écrits joliment émaillés de fautes de français), mais là, non, je vous le dit tout net, pareil comme que je le pense : c'est trop fort de café ! Entendons-nous bien : a priori je n'ai rien contre les rues, fussent-elles étroites, et rien non plus contre la campagne (encore que je trouve qu'on n'y croise pas assez souvent d'autobus – ce qui n'est pas commode quand on doit se rendre en urgence Porte de la Chapelle) ; mais qu'un auteur se permette d'utiliser la première pour écarteler la seconde, là je ne marche plus. Parce que, au nom du Ciel ! comment une simple rue, étroite de surcroît, pourrait-elle bien s'y prendre pour démembrer quelque chose (la campagne) qui ne possède pas le moindre bras, la moindre jambe, pas le moindre membre discernable ??? Eussiez-vous écrit, par exemple, que la rue partageait (au pire, fracturait) la campagne que je vous eusse applaudie. Mais écarteler ! Ce qui suppose pour le moins un mouvement centrifuge ! Enfin ! Madame ! Reprenez-vous, je vous en supplie ! Vous m'objecterez peut-être que c'est une licence poétique, au même titre que votre soleil atteint de bleuite, mais moi je vous répondrai qu'il ne faut pas me prendre pour une bite (une bite d'amarrage, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit ni même pensé), que je ne suis pas tombée de la dernière averse et que je sais trop bien comment, pour en avoir usé moi-même et plus souvent qu'à mon tour, l'argument de licence poétique sert d'alibi facile pour dissimuler des incongruités lexicales, stylistiques et allopathiques. Bref, je n'ai pas trouvé votre roman bandant du tout (et d'autant moins que je l'ai abandonné dès la cinquième ligne), mais comme je ne désire aucunement la mort de la pécheresse, en accord avec mon dindon pourtant fort marri de n'avoir pas eu de bandaison, je vous colloque cinq étoiles, en me désolant de n'en avoir pas trouvé de cyan ou d'indigo, voire de céruléennes, pour les assortir à votre soleil. Amicalement.
Publié le 28 Mars 2019

Merci @Mapie56 pour ce commentaire très touchant. Je suis émue et reconnaissante. A bientôt peut-être, pour d'autres aventures...Bonne soirée.

Publié le 23 Mars 2019
5
Je l'ai lu en plusieurs fois mais ce soir j'ai terminé ce très beau livre. Je le conseille vivement, l'écriture est agréable, l'histoire ou les histoires nous font voyager, dans le temps et à travers l'amour. Beaucoup de spiritualité et de références historiques. Un très beau livre, écrit par une belle personne. J'ai passé un bon moment. BRAVO et en attendant ton futur roman, je te félicite. Mapie
Publié le 23 Mars 2019

@Wello, votre commentaire est un vrai bonheur ! Je me réjouis d'avoir contribué à votre "réconciliation" avec la lecture. C'est la plus belle récompense pour celui qui écrit. C'est à moi de vous remercier...

Publié le 22 Mars 2019
5
C'était agréable à lire. je l'ai lu en 2 jours tellement c'était accrochant et c'est bien la première fois que je lis un livre jusqu'à la fin. J'ai vraiment adoré. Merci
Publié le 22 Mars 2019

Merci @Gaby H. Touchée par votre commentaire...

Publié le 22 Mars 2019
5
Passionnant,captivant
Publié le 21 Mars 2019

Merci beaucoup @BernardC pour ce commentaire constructif. J'attendrai patiemment le ou les prochains... En tout cas, heureuse de vous avoir, pour l'instant, capturé...

Publié le 21 Mars 2019

Dès le début du livre j'ai été captivé. Je dirais même capturé tant le style d'écriture est dense, avec un rythme soutenu. Entraîné par les situations hors du commun éprouvées par les personnages nous prenons vite part à leur quotidien. Je suis absolument certain de continuer avec un grand intérêt ma lecture même si parfois certaines situations auraient mérité un plus grand développement. C'est toutefois un très beau texte avec une dynamique vraiment convaincante.

Publié le 21 Mars 2019

Merci @Mapie56, vos premières impressions sont encourageantes. Je suivrai vos commentaires avec grand plaisir. Bonne lecture...

Publié le 20 Mars 2019

Le livre soleil bleu commence très bien, il me donne envie de le continuer, c'est très bien écrit, drôle et agréable à lire.
Je reviendrai donc régulièrement pour signaler l'avancée de ma lecture.

Publié le 20 Mars 2019

@Lila L... De la fiction à la réalité, la frontière est mince... Les "lumières" existent car rien n'est impossible quand on sait rêver. Nul doute que c'est le cas pour vous. Alors lire et écrire ne sont plus qu'une seule et même chose car donner et recevoir se mêlent. Et vous venez de me donner beaucoup... Merci à vous d'avoir lu. Belle soirée.

Publié le 14 Mars 2019

C’est un conte, un fantasme un peu, tant on aimerait toutes avoir un peu de ces lumières qui éclairent et que souvent on ne voit pas. Et un monde à part. qu’on envie et qu’on redoute. Merci d’avoir partagé ce récit.

Publié le 14 Mars 2019

@Lmainguy, merci à vous, pour la joliesse du commentaire... Et sa profondeur...

Publié le 14 Mars 2019
4
Un beau roman facile à lire qui réussit bien à illustrer l'illusion de la Vie en 3e dimension. Merci et encore!
Publié le 14 Mars 2019

Un grand merci @soraya Sergent pour le retour de lecture. Il y a trois autres romans et d'autres vont suivre... Très belle journée...

Publié le 11 Mars 2019

Un très très bon roman avec un univers bien à lui qui donne envie de faire partie de ce "monde". On en redemande encore encore encore!!
Merci!

Publié le 11 Mars 2019

Merci @SanaTo pour le joli commentaire. Trois autres romans sont disponibles sur Amazon. Bonne lecture !

Publié le 06 Mars 2019
5
Histoire prenante et bien écrite, donne envie de lire d'autres livres de l'auteur
Publié le 06 Mars 2019

Merci à vous, @Fred77. Contente de vous avoir fait passer un bon moment. Le roman est désormais en ligne dans son intégralité. C'est une histoire, inventée, qui ne tente pas de convaincre mais propose de s'éloigner un peu de la "matière". Sans doute faut-il se laisser porter, sans jugement, le plus simplement du monde. J'y ai mis ma sensibilité, bien sûr, mes émotions, mes idées, et tant mieux si cela permet de prendre de la hauteur dans le quotidien. Merci pour le joli compliment sur le plaisir de la lecture. J'échangerai bien volontiers avec vous deux. Si vous en avez envie. Belle journée.

Publié le 04 Mars 2019
4
Etant très ancré(ou trop ;ça dépend des points de vue),j'ai eu bien sur du mal avec certaines parties de votre écrit,mais c'est plaisant de vous lire;"ça glisse tout seul".Et vous avez fait une heureuse(ma chère moitié qui vous a posté ce commentaire élogieux à qui j'ai conseillé vivement de vous lire),merci pour ce bon moment;nous allons maintenant débattre avec Magali sur justement sur ces fameuses parties où je suis plus que sceptique et essayer de la faire redescendre de la haut;très haut...Encore une chose positive à votre encontre;vaut mieux ce titiller sur ça que sur l'éducation;l'argent ou les beaux parents :).
Publié le 04 Mars 2019

Un grand merci à vous @castille magali pour ce joli retour de lecture. Je suis heureuse de vous avoir fait passer un doux moment. Belle continuation... Chiara.

Publié le 01 Mars 2019

Bravo et merci pour ce livré j espère qu il aura du succès et saura un best seller mondiale et que l auteur du livre soleil bleu écrira d autres livres aussi passionnant que celui ci. Bravo pour cette éveil de la conscience, je me sens moins seule.

Publié le 28 Février 2019