Une aorte gothique

127 pages de Lucie Keller
Une aorte gothique Lucie Keller
Synopsis

Deuxième volet après L’allée de manguiers, Une aorte gothique raconte les aventures de Lucie, épouse d’un diplomate français, en poste à Bangkok.
Sauvée de la dépression par le président Chirac et une Catherine Deneuve pourtant peu décidée à la rencontrer, elle essuya le tsunami d’une aorte gothique, celle de sa fille née cardiopathe.

175 lectures depuis la publication le 02 Mars 2019

Les statistiques du livre

  102 Classement
  175 Lectures
  +47 Progression
  5 / 5 Notation
  4 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

2 commentaires , 1 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Moi qui ne connais pas ce monde des expats, mais en ai souvent rencontrés, ici ou
ailleurs, je trouve votre témoignage à la fois vertueux et un peu caricatural. On imagine bien sûr que l’attitude vertueuse c’est d’essayer de rendre son séjour intelligent, intéressant, d’aller vers ls locaux, d’essayer de les comprendre, peut-être d’apprendre leur langue, leurs coutumes. Mais le raconter frôle très vite les clichés, ma t-il semblé. Mais c’est peut-être tout simplement le lot d’un journal de voyage qui relate les faits, sans recul, tels qu’ils sont ou ont été. Et peut-être cela ne peut-il intéresser que les personnes concernées par ce type d’expériences ? Bref… j’aurais pu me taire aussi !!! mais j’ai été curieux, ai lu une bonne moitié de votre récit et salue néanmoins votre partage d’expérience.

Publié le 17 Mars 2019

Un grand merci pour votre retour @Lys jean-luc, vous avez fait vite! Et vous êtes le premier!
Je suis sur le 3ème et j'attends les prochaines vacances pour trouver le temps de développer.
Encore merci

Publié le 14 Mars 2019
5
Bonjour @Lucie Keller J'ai dévoré votre deuxième livre après avoir pris tant de plaisir à avoir lu le premier. J'y ai retrouvé la même écriture, simple, belle et fluide avec laquelle vous nous contez les aventures, les joies, les peines et les espoirs que vous avez connus en Thaïlande. Vous nous donnez aussi une bonne analyse de la mentalité des habitants de ce pays d’Extrême Orient que l'on ne connait souvent ici que par le tourisme, disons, particulier qui s'y déroule. Cette obsession de ne jamais faire "perdre la face" aux autres permet de comprendre l’attitude des Asiatiques, qui est souvent confondue ici avec l'hypocrisie. Merci pour ce beau témoignage, et j'attends avec impatience et sérénité la sortie de votre troisième opus. Amicalement. Jean-Luc Lys
Publié le 14 Mars 2019