Recueil de nouvelles

108 pages de Annie Pic 2
Recueil de nouvelles Annie Pic 2
Synopsis

Approcher la création, concevoir une autre réalité, voyager au travers de courants non identifiés.
De quelles résultantes sommes-nous apparus ?
Quel est ce mystère de la vie et de la mort qui nous entoure ?
Dans ce recueil, 9 nouvelles tendent à entrevoir des réponses à travers différents futurs.

571 lectures depuis la publication le 29 Mars 2019

Les statistiques du livre

  821 Classement
  46 Lectures
  +44 Progression
  4.7 / 5 Notation
  7 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

8 commentaires , 4 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Bonjour @Fernand Fallou, je vous remercie pour avoir pris la peine de lire deux de mes nouvelles et pour votre aimable retour accompagné de belles étoiles.
Je comprends parfaitement votre difficulté à entrer dans mon monde. En France cette forme de littérature n’est pas encore légitimée. Bonne suite pour vos œuvres. Annie

Publié le 21 Juin 2019
5
Bonjour @Annie Pic 2, j'ai lu les deux premières nouvelles de votre recueil. Moi qui n'ai jamais réussi à capter ne serait-ce que 30% de l'histoire de la guerre des étoiles, et je ne vous parle pas de monsieur Spock, je ne vous cache pas que j'étais largué d'entrée de jeu. Bravo pour ce sujet qui m'échappe et que vous semblez maîtriser parfaitement. Merci pour ce partage.
Publié le 20 Juin 2019

Bonsoir, vous avez commencé "Prophetia et Clémence la revanche contre la barbarie" je viens de le relire, et j'ai décidé de mettre un "r" minuscule au mot rhésus, j'ai aussi, dans la nouvelle correction enlevé quelques fautes de frappe. Cela arrive à tout le monde, je me souviens d'avoir lu un jour un Jean d'Ormesson où il manquait des mots dans des phrases et des lettres dans des mots ! Bref !
"Prophetia et Clémence la revanche contre la barbarie" est un roman atypique, je l'ai écrit et relu en écoutant "requiem for a dream" ou en anglais de l'hypnose, afin d'être plongé dans un état hors du réel pour écrire. Je ne sais pas pour vous, personnellement, je ne peux pas lire ou écrire sans un fond de musique, étrange,,,non ? Etrange comme mon roman, dont certaines théories sont plausibles et vont se réaliser dans le futur, notamment sur le dépeuplement de la planète, une terre surpeuplée et à bout de souffle. Bien sûr la méthode dans Prophetia est terrifiante, supprimer tous porteurs d'un sang à rhésus positifs avec des vaccins obligatoires etc...Le roman est constitué de 90% de dialogues, ça n'est pas courant mais je préfère ça aux longues descriptions. Bonne lecture.

Publié le 14 Juin 2019

Bonjour @Alix Verne, Je vous remercie pour vous être penché sur mes courts écrits, et avoir si bien formulé votre ressenti. Parmi ces 9 nouvelles, je vous rejoins tout à fait pour le classement de vos préférences. En mettant en exergue différentes options du futur elles sont plus SF. Mais aussi parfois, en délivrant un message prophétique, j’aime ouvrir un côté poétique en utilisant le fantastique. Pour l’anecdote, dans la même veine que La réalité déformée, j’ai écrit L’origine des mondes, toujours présent sur ce site. Sur ce, je visiterai votre site pour un peu plus approfondir votre univers et par là même je vous souhaite une très bonne continuation dans vos œuvres. Annie

Publié le 13 Mai 2019
5
De retour, Annie. Mes coups de cœur seraient, bien sûr, La Lisa, qui m’a fait passer un excellent moment. Bravo ! Malgré une fin trop précipitée, je n’ai pas boudé Le couloir du passé. Avec La réalité déformée, qui nous transpose immédiatement, vous feriez aussi les beaux jours de la BD, dans ce domaine. À n’en pas douter. Chère consœur, si je puis dire, c’est merveilleux… de ne pas se sentir seul. Alix… Bonne route.
Publié le 12 Mai 2019

@Annie Pic 2 Bonsoir Annie, j’ai ouvert votre recueil de nouvelles, en veillant bien sûr à commencer par le début. Il arrive... souvent (mais pas toujours) que ce soit l’ordre de fraîcheur qui induit la maturité, convenant à l’auteur(e). Voyage au centre des rêves (qui méritait un titre plus ajusté selon moi), Et le temps naissait sont d’intéressantes idées fictionnelles. Mais c’est avec Décalage temporel (le titre aussi...) que je trouve une meilleure épaisseur futuriste. Sans doute suis-je un esprit complexe ? J’ai besoin d’être nourri en permanence par la réflexion. Même au gré du plaisir. L’assise sous-jacente m’y paraît plus dense. Je continuerai ma lecture ce week-end. À bientôt. Alix

Publié le 10 Mai 2019

Bonjour @lamish, merci beaucoup pour votre commentaire et votre excellente note. Ah ! La couleur violette ! Malheureusement vous n’êtes pas la seule dans ce cas. La réactivité à cette lecture est encore bien loin de faire l’unanimité. Beaucoup d’a priori empêche le lecteur d’approfondir cette littérature d’anticipation, intelligente et pleine de subtilité, mais parent pauvre de la littérature française. À bientôt de vous lire. Annie

Publié le 04 Mai 2019
5
Bonjour Annie. J'ignore trop souvent le genre violet, ici, l'assimilant à tort au genre fantasy, qui ne m'attire pas, et zappant du même coup la science fiction que j'affectionne lorsqu'elle aborde la relativité temporelle et les projections futuristes bien ficelées, ce qui est la cas des vôtres. Quelle belle imagination vous avez ! Il n'y a plus qu'à se laisser guider par votre plume alerte, limpide et concise pour vivre une téléportation réussie. J'ai particulièrement aimé "Voyage au centre des rêves" (j'espère que l'ordinateur moléculaire ne verra jamais le jour ;-)), ainsi que "décalage temporel", un de mes sujets favoris. Alors merci d'être revenue parmi nous et merci pour ce savoureux partage. Amicalement, Michèle
Publié le 03 Mai 2019

Merci @René Sauvage pour votre visite dans mon univers SFF. J'apprécie d'’autant plus, que j’ai pu constater au vu de vos lectures que vous ne privilégiez pas particulièrement ce genre de littérature. Merci également pour votre note.
Parmi les 9 nouvelles de ce recueil, dans la même veine, n’hésitez pas à lire « Décalage temporel » ou bien « Lisa ».

Publié le 16 Avril 2019
4
Glaçant. Et vous résumez très bien le sentiment que l’on a en vous lisant, au delà du rationnel, et espoir, et crainte. Et avec un plume sûre et un vrai talent pour le récit. Merci pour ce moment flippant !
Publié le 16 Avril 2019

Paul BOISSIER

@annie pic
3/04/2019,

Merci d’avoir posé votre regard bienveillant sur le roman « Viracocha ».
Après des déboires financiers avec un soi-disant éditeur, devenu à « compte d’auteur », je me suis fait plumer, sans vergogne. Pour enfin donner vie à ce roman de jeunesse, j’ai été contraint de le renommer et de le corriger sous un œil neuf et sans concession. Aujourd’hui, je pétris ce manuscrit pour le régurgiter et le rendre plus digeste. La nouvelle mouture de « Viracocha » sera disponible prochainement. Ces aventures méritent plus d’attention, pour le respect de mes lecteurs, et lectrices, et ma satisfaction du travail accompli. À très bientôt.

Cordialement, Paul Boissier.
Publié le 03 Avril 2019

modifier supprimer

Publié le 03 Avril 2019

@annie pic
3/04/2019,

Merci d’avoir posé votre regard bienveillant sur le roman « M-O ».
Après des déboires financiers avec un soi-disant éditeur, devenu à « compte d’auteur », je me suis fait plumer, sans vergogne. Pour enfin donner vie à ce roman de jeunesse, j’ai été contraint de le renommer et de le corriger sous un œil neuf et sans concession. Aujourd’hui, je pétris ce manuscrit pour le régurgiter et le rendre plus digeste. La nouvelle mouture de « Viracocha » sera disponible prochainement. Ces aventures méritent plus d’attention, pour le respect de mes lecteurs, et lectrices, et ma satisfaction du travail accompli. À très bientôt.

Cordialement, Paul Boissier.

Publié le 03 Avril 2019