Prophetia et Clémence la revanche contre la barbarie

172 pages
Extrait
de Agostini Francois-Xavier
Prophetia et Clémence la revanche contre la barbarie Agostini Francois-Xavier
Synopsis

Noam, Julia, Sophia, Clémence. En 2111 pour faire face à la surpopulation de la Terre, deux entités veulent réduire le nombre d'habitants à moins de 500 millions d'individus. Ils recherchent des hommes porteurs d'un sang à rhésus négatif ( en effet, la population mondiale est constituée de 90% de personnes à rhésus positif et 10% à rhésus négatif.) Le génocide est donc infernal : tous les rhésus positifs doivent disparaître. L'une de ces deux entités est motivée par une rentabilité financière, cette entité ( le mal ) a inséré dans les vaccins obligatoires une substance détruisant les rhésus positifs. L'autre entité le "Cercle" cherche, le bien, avec Noam et Clémence à rétablir aussi une population réduite sur la Terre et le retour du christianisme dans une France menacée par des invasions.

1602 lectures depuis la publication le 31 Mars 2019

Les statistiques du livre

  145 Classement
  168 Lectures
  +14 Progression
  3.3 / 5 Notation
  19 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

9 commentaires , 3 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

C'est un livre qui grâce aux commentaires constructifs a évolué par rapport à ses débuts.Ce livre est à lire jusqu'au bout de l'histoire, comme tous les livres le meilleur est à la fin pour comprendre l'histoire.

Publié le 17 Novembre 2019

@Zummour, bien cher Monsieur, vous pourriez tenter d'écrire un livre, tout le monde le fait un peu, il suffit de s'y mettre. Il ne faut pas craindre la page blanche, le sujet vient tout seul, chacun à quelque chose à raconter. Vous pouvez par exemple prendre comme sujet un évènement de votre vie, il y en a forcément, ou une situation présente ou un futur possible comme dans "Prophetia et Clémence la revanche contre la barbarie" . Au début, c'est vrai on ne sait pas quel chemin prendre quand on écrit et puis soudain l'idée vient un beau matin, un soir. Il faut commencer par une phrase simple et les paragraphes vont s'enchaîner magiquement; en plus c'est libérateur de tenter d'écrire, cela détend bien, et puis rapidement les pages se remplissent mais pas sans effort. Il ne faut pas écrire pour être connu, ça ne sert à rien, il faut écrire pour laisser un message, même abstrait. Tout le monde peut écrire j"en suis sûr, commencez aujourd'hui l'actualité politique est un sujet de débat surtout dans un pays comme la France au bord du chaos et de la révolte permanente, les sujets ne manquent pas, je suis persuadé que vous avez des choses à écrire, des sentiments, des délires, des envies, des regrets, du réel ou du fantastique comme dans Prophetia et Clémence le revanche contre la barbarie. Le but c'est de remuer son quotidien en tentant quelque chose qui vous semble fermé ou réservé à d'autres; les petites rivières font les fleuves. Au plaisir Bonne journée

Publié le 15 Novembre 2019

Cher Monsieur, il serait temps d’arrêter de polluer les pages d'auteurs avec vos commentaires à peine déguisés . Il faut vous rendre à l'évidence, les lecteurs ne veulent pas de votre "Prophetia et Clémence la revanche contre la barbarie" , la rareté des commentaires sur votre livre le prouve bien! Il n'y a que vous à y croire, je doute qu'un éditeur censé vous publie, malgré ce que vous affirmez. Et si votre livre remonte un peu à cause de mon commentaire, sachez qu'il s'enfoncera inexorablement dans les tréfonds des oubliettes de ce site à cause de votre attitude désobligeante envers les autres auteurs.
Je ne suis pas auteur, inutile de me demander ce que j'ai publié, je ne suis que de passage comme lecteur, et je n'ai pas lu votre livre tellement vos commentaires et votre arrogance m'exaspèrent...
Bien à vous, Zummour.

Publié le 15 Novembre 2019

@VERLAINE bonjour Verlaine ou Rimbaud ou Balzac on ne sait pas vraiment qui vous êtes peu importe du reste ! Depuis votre commentaire amusant et votre publicité gratuite sur "Prophetia et Clémence la revanche contre la barbarie" que vous cachez courageusement derrière un pseudonyme le roman a fait un bond dans les stats, visiblement vous n'avez pas lu "Prophetia et Clémence la revanche contre la barbarie" trop complexe pour vous. Ce n'est pas un roman qui s'adresse au lecteur de base... Vous trouverez ce qui vous convient chez Barbara Cartland ou la collection Harlequin ( plus adapté pour vous, plus facile... ) en attendant on vous souhaite une très bonne journée sur Monbestseller.com on attend tous votre roman Verlaine pour vérifier si votre écriture correspond au pseudo célèbre que vous choisissez pour vous exprimer pauvrement. Encore une fois au plaisir de vous lire . Quel est le titre de votre premier roman ? François-Xavier Agostini

Publié le 14 Novembre 2019
1
Comme le dit si bien Palmède, votre extrait est imbuvable! Un peu comme l'auteur d'ailleurs ! Car vos commentaires égocentriques et narcissiques qui envahissent MBS commencent à nous les gonfler menu. C'est comme dans Prophetia et Clémence la revanche contre la barbarie... Vous êtes vraiment lourdingue mon cher ami.
Publié le 14 Novembre 2019

@Palamède Bonsoir très très cher Palamède, depuis votre avis cocasse le roman continue de progresser encore plus 15%. ( Un éditeur régional m'a d'ailleurs contacté récemment je réserve ma réponse en fonction du contrat )
C'est un récit futuriste, FANTASTIQUE qu'il faut lire dans "un état second", ou il y a une forme de folie dans le style, c'est voulu, j'ai écrit ce roman en écoutant "requiem for a dream" de Clint Mansell ; le projet de réduction massive de la population sur la terre serait vraiment à l'étude et d'ailleurs comment faire autrement face à la surpopulation mondiale ? Ce n'est pas un roman facile, ce serait justement trop facile...Je vous propose de lire "l'être et le néant" de J. P Sartre c'est plus facile à suivre...
Merci bien d'essayer de comprendre "l'anormal" ou les romans qui ne suivent pas les règles académiques, c'est courageux et ambitieux de votre part, et je vous souhaite une bonne journée. Ecrivez-vous ? Nous serions heureux de vous lire...

Publié le 25 Juin 2019

Vous alternez le bon et le pire, le cliché et de vraies idées. Mais si on secoue, ça se mélange et on ne sait plus que garder. Trop d’idées tue. Très bavard contradictoire histoire d’affirmer ses différences. Pourquoi dis-je on ? Je devrais dire, je. J’ai donc trouvé qu’il était difficile de vous suivre, dommage (aussi parce que votre mise en page si serrée découragerait les plus téméraires)

Publié le 25 Juin 2019

@Berthe. Bonjour chère Berthe, merci pour votre avis subtil, depuis votre commentaire "DROLATIQUE" le roman a progressé de 20%. Ce roman est en fait une science-fiction, un roman philosophique "surréaliste" constitué de 80% de dialogues conflictuels entre les hommes et les femmes comme dans la vie de tous les jours mais le personnage Noam rencontre finalement la femme idéale pour son projet. Plusieurs thèmes polémiques sont abordés notamment celui de la réduction de la population mondiale, à cause de l'utilisation excessive des vaccins et des médicaments entre autres... Les scientifiques prévoient que le monde ne pourra pas continuer à ce rythme d'évolution. Noam le personnage n'est pas d'origine humaine on le comprend plus loin dans le roman. Berthe écrivez-vous un roman on serait heureux de vous lire ? Bonne journée.

Publié le 29 Mai 2019
4
On est en plein délire ! Au fond NOAM EST TOUT À FAIT ANTIPATHIQUE DE TEMPS EN TEMPS IL EST LUCIDE SUR L'HUMANITÉ ET SES TRAVERS. BIEN ANALYSÉS. MAIS MEME TRES BIEN ECRIT, L'HISTOIRE EST TOUFFUE,ASSEZ BAVARDE SUR UN PERSONNAGE QUI VIT DANS SA TÊTE. PASCTRES CRÉDIBLE AVEC TOUTES SES INVENTIONS POUR UN FUTUR CONFUS. JE .NE SUIS PAS CERTAINE QUE LE LE LECTEUR ACCROCHE À CETTE HISTOIRE COMPLIQUÉE ÉT PEU CRKEDIBLE. MAIS ENCORE UNE FOIS DES RÉFLEXIONS JUSTES ET BIEN FORMULÉES BON COURAGE POUR LA SUITE. AU FOND,ON EST À LA LIMITE DE LA PHILOSOPHIE ,A PART LES RELATIONS DE CUL, pas si érotiques!
Publié le 28 Mai 2019

@agostini francois-xavier

A découvrir
Interessant

Publié le 09 Avril 2019

De l'auteur : Un roman de plage, de train ou d'avion, fantastique et un peu délirant (la vie sans délire n'a aucun intérêt )...Pour compléter le SYNOPSIS :Un secret caché sous Paris entre Notre-Dame et la Sainte-Chapelle. Roman sensuel et d'anticipation. Ce n"est pas un roman classique. Ce récit est fait essentiellement de dialogues développant des théories effrayantes sur l'issue de l'humanité. Chaque théorie développée dans PROPHETIA , comme celle du grand dépeuplement,( ne pas confondre avec le grand remplacement ) est une théorie redoutable pour faire face à la surpopulation; un génocide inévitable se prépare : éliminer tous les rhésus positifs et ne garder que les rhésus négatifs soit 10% de l'humanité. L'évidence mathématique des flux migratoires dans une Europe où les conflits ethniques, tribaux, religieux sanglants vont renaître, avec des invasions massives de migrants climatiques. L'idée de la fin de la République, la théorie de la fin de la littérature dans un monde entièrement informatisé et une société totalement et chimiquement sous contrôle des pouvoirs politiques, constituent, ensemble, un roman terrifiant sur l'avenir du genre humain. Chaque théorie, disais-je, peut soulever la polémique car certaines théories arriveront bel et bien ! J'ajoute la fin de la procréation naturelle et la fin du plaisir sexuel naturel, tout sera sous contrôle de substances diaboliques remboursées, ce sera la manipulation des cerveaux sur ordonnance ! Les personnages du roman "non humains" et humains sont sous l'emprise de molécules aphrodisiaques pour supporter ce monde décadent et virtuel. Et puis il y a cette mystérieuse Clémence qui veut rétablir le retour du christianisme dans une opération spectaculaire entre l'Arche de la défense et Notre-Dame de Paris face à une extinction des valeurs et des traditions, avec l'aide du nouveau roi de France et du Vatican ; c' est une vieille dame qui cherche à se venger d'un drame dont elle fait un objectif politique et religieux national. Roman étrange, "anormal", ( les gens normaux sont ennuyeux...) Mais ce monde que je décris est pourtant déjà bien commencé, 2019, n'est que le début d'un effondrement total et inévitable d'un système ou la folie des hommes l'emportera sur la raison, sauf grâce à Clémence et sa revanche !

Publié le 07 Avril 2019
5
Un livre atypique par son récit ,où il y a du suspense jusqu'au bout . Certains passages pourraient se réaliser dans un futur proche.J'ai apprécié l'histoire par sa diversité et sa sensualité.
Publié le 05 Avril 2019