Mes quatre vérités "Mai 68-Novembre 2018" Le grand débat

122 pages de jean claude ROBIN
Mes quatre vérités "Mai 68-Novembre 2018" Le grand débat jean claude ROBIN
Synopsis

L'actualité d'une situation pré-révolutionnaire, animée chaque samedi par des manifestants dénommés "Gilets Jaunes", ne peut laisser indifférent. Quelques concordances entre les événements de "mai 68" et ceux déclenchés le 17 novembre 2018, sont à relever, avec leurs corrélations parfois inattendues; C'est ce que je me suis attaché à souligner, en décortiquant les tenants et les aboutissants des deux phénomènes sociaux, dont les conséquences sont connues pour le premier, peut-être inattendues pour le second.

3120 lectures depuis la publication le 02 Avril 2019

Les statistiques du livre

  40 Classement
  492 Lectures
  +10 Progression
  5 / 5 Notation
  28 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

4 commentaires , 4 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
5
VOIR commentaire qui précède.
Publié le 12 Juin 2019

Bonjour; étude parallèle intéressante. Auteur d'un roman fantastique, délirant, sur l'avenir pré-apocalyptique de l'humanité "Prophetia et Clémence la revanche contre la barbarie" j'affirme que tout ceci n'est que le commencement de l'éclatement massif, brutal, et global d'un système à bout de souffle. Le Président actuel est tombé dans la mauvaise période, la France et ses Gaulois réfractaires ne sont pas disposés à s'arrêter là, je crains que le pire soit devant nous. Parions sur un arrêt brutal de la mandature en place et des élections présidentielles et législatives anticipées. La France est le pays le plus imprévisible d'Europe, voire du monde... 1789, 1830, 1848, 1871, 1934, 1968 et maintenant 2018/2019 et ce n'est pas terminé, il suffit de voir le système de santé en "vrac" j'y travaille et j'en fait une allusion très claire page 73 et 74 de "PROPHETIA et Clémence la revanche contre la barbarie" Le mouvement actuel des urgences peut à lui seul mettre la France dans une situation irrécupérable avant les municipales. Le résultat des européennes en dit long sur ce qui attend l'Europe. Bonne lecture AGOSTINI François-Xavier.

Publié le 11 Juin 2019

@Michel CANAL, merci pour vos commentaires, il est vrai que j'écris trop vite et que je n'ai pas le courage de relire 12 fois comme il est conseillé pour corriger les imperfections de la forme. je ne suis pas un puriste de l'écriture vous l'aurez constaté, je préfère le fond basé sur l'observation et la réflexion.
Ceci dit, merci de vos conseils, et des cinq étoiles.
Cordialement.

Publié le 24 Mai 2019
5
@jean claude ROBIN, je salue votre travail pour la mine de renseignements qui ont nourri votre analyse et forgé vos quatre vérités. Nos décideurs de tous bords devraient s'en inspirer. C'est pour ce travail de fond que je vous attribue cinq étoiles amplement méritées. Par contre — et c'est dommage — pour la forme et l'écriture, vous devriez envisager de passer par un service de présentation et de correction. Entre autres, votre texte est présenté comme un document personnel non destiné à des lecteurs : pas de justification, format A4, espacement insuffisant pour en rendre la lecture plus confortable ; beaucoup de fautes d'orthographe, de syntaxe et une ponctuation aléatoire. C'est l'avantage de monBestSeller de pouvoir profiter, à titre amical, de l'entraide entre auteurs pour améliorer ce qui peut (ou doit) l'être. Cordialement. MC
Publié le 24 Mai 2019

@jean claude ROBIN, je suis tombé par le hasard de votre visibilité à la page d'accueil, sur votre essai : Mes quatre vérités "Mai 68-Novembre 2018" Le grand débat, lequel m'a interpellé car nous avons tous les deux traité le même sujet, chacun bien entendu avec sa propre approche.
Pour ce qui me concerne, je suis rentré dans le sujet en mai 2018 par le biais du concours de nouvelles "Sous les pavés quelle plage ?" à l'occasion du cinquantenaire de "Mai 68". Frustré d'être trop limité par les conditions imposées, nombre de caractères en particulier, j'en ai fait une nouvelle "bis" plus développée intitulée : "Macron, Napoléon des temps modernes ?" que j'ai publiée le 21 mai, quelques jours avant la journée de convergence du 26 mai qui avait pour objectif la paralysie de l'économie... comme en mai 68.
J'ai publié une suite le 17 janvier, sous la forme d'un essai cette fois, après la "Lettre aux Français" et l'ouverture du "Grand débat national", enfin une suite 2 le 5 mai après la conférence de presse d'Emmanuel Macron le 25 avril. Il y aura bien sûr une suite 3 après les élections européennes.
L'enjeu chaque fois est la réponse à la question : Dans ces conditions, renouer le lien avec les Français, tenter de regagner leur confiance pour pouvoir continuer à réformer, est-ce encore possible ? Pourra-t-on dire, à la fin du quinquennat, qu'Emmanuel Macron, le seul Président capable de réformer notre pays, fut notre Napoléon des temps modernes ?
J'ai vécu comme vous Mai 68, avec quelques années de moins, mais cela me permettait dans la nouvelle, d'en parler comme témoin.
Il est très intéressant, jean claude, de confronter nos approches qui traitent des convergences et des différences entre Mai 68 et la présidence d'Emmanuel Macron qui a vu s'installer durablement deux ans après son élection le mouvement des "Gilets jaunes".
Cordialement. MC

Publié le 23 Mai 2019
5
Intéressant et instructif pour un non français. Andre
Publié le 17 Mai 2019

Analyse d'actualité, intéressante et osée. Tout a été tellement dit et écrit sur mai 68. Grosse recherche. Et le résultat, c’est de nous donner des clefs pour enrichir notre propre réflexion. Bravo et merci pour ça.

Publié le 08 Mai 2019
5
Bonjour @jean claude ROBIN . C'est un essai intéressant qui a le mérite d'analyser la situation actuelle (comparée au début avec celle de mai 68) et de proposer des solutions. Bien sûr, je ne partage pas forcément toutes vos idées, mais je les trouve toutes dignes d'intérêt et propres à nous faire réfléchir, ce qui est le but d'un essai finalement... Amicalement J2L
Publié le 03 Avril 2019