LA TOISON

25 pages de SCORTATOR Bernard
LA TOISON SCORTATOR Bernard
Synopsis

Juliette est une jeune femme magnifique basketteuse de talent. Avec sa coéquipière Karine, elle nous emmène dans la douche collective des filles où elles découvrent leur bisexualité, qu’elles vivent à corps perdu. Pour autant, Juliette n’a pas l’intention de se priver de l’amour passionné et des étreintes vigoureuses de son mari Adam. Ce dernier saura-t-il comprendre et partager les faveurs de son épouse avec la sensuelle Karine ? À moins que cela ne décuple son désir ! On est bien davantage dans la crudité truculente d’Opus Pistorum (Henri Miller) que de l’érotisme à l’eau de rose d’Emmanuelle. Cette longue nouvelle est extraite d’un recueil de 7 nouvelles érotiques « Fantasmes et amours fous » sur Amazon « ebooks kindle ».

1211 lectures depuis la publication le 24 Avril 2019

Les statistiques du livre

  106 Classement
  222 Lectures
  -4 Progression
  4.7 / 5 Notation
  23 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

8 commentaires , 3 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Lys Jean-Luc. Merci au très grand lecteur que vous êtes d'avoir pris le temps de vous aventurer dans un genre inhabituel pour vous, si j'en crois votre profil (très impressionnant !). Mais ce genre est également assez inhabituel pour moi, autant comme lecteur que comme auteur. J'y ai cependant pris un certain plaisir en essayant d'être aussi rigoureux que possible sur la forme. Mes nouvelles érotiques sont d'abord des histoires d'amour fou, il est vrai à cent lieues de la Carte du Tendre. À cette époque, j'aurais été bon pour le bûcher.

Publié le 21 Août 2019
4
Bonjour @SCORTATOR Bernard . Voici une assez longue nouvelle érotique bien plaisante à lire, où vous savez glorifier la beauté des corps et celle de l’amour, qu’il unisse deux femmes, partenaires de basket, ou deux époux très amoureux l’un de l’autre. Merci pour ce bon moment de lecture. Amicalement. J2L
Publié le 17 Août 2019

@Liquois En tant qu'auteur, je me demande pourquoi cet extrait de mon recueil "fantasmes et amour fou" a moins de succès (c'est relatif) qu'un précédent extrait intitulé "soirée torride au cinéma". Sans doute parce que les deux premiers chapitres traitent des relations sexuelles entre Karine et Juliette,ce qui offre moins de possibilités érotiques qu'une relation hétéro, que j'aborde seulement au chapitre 3 et de manière exhaustive (on se comprend), avec Juliette et Adam, au cours d'une nuit débridée. Je serais comblé d'avoir l'avis de lecteurs sur ce point.

Publié le 04 Août 2019

@cobra 16. Vous êtes le second lecteur à me suggérer une suite. Et, tout bien réfléchi, il y a bien là matière à me laisser convaincre, si je n'étais pas déjà sur d'autres projets assez lourds. D'autant que passer d'une longue nouvelle a un roman augmente considérablement le travail. Ce n'est pas une simple règle de trois. Un jour peut-être. Merci pour l'appréciation.

Publié le 29 Mai 2019
5
Très sympa a lire vivement la suite
Publié le 29 Mai 2019

@robin zen. Merci pour la notation. Pour le triolisme, je pense que je vais passer mon tour, Je crois que comme auteur, je ne serais pas crédible, n'étant pas pratiquant. En fait, je n'ai pas tellement d'imagination. Je me contente de me documenter un peu, d'écouter et de faire appel à quelques bons souvenirs. Plus un zeste de fantasme pour ficeler tout ça de la manière la plus attrayante possible.

Publié le 06 Mai 2019
5
sympathique, plaisant, on attend le triolisme en apothéose . Merci
Publié le 06 Mai 2019

Vous défendez très bien la tolérance. Au sens le plus large. Quant à la forme, je veux dire les formes, aucun reproche à vous faire, vous avez le goût des choses bien faites, nul ne pourrait vous le reprocher. Et pour le fond, quitte à risquer le trivial, vous l'explorez avec talent. sous toutes les coutures :)

Publié le 05 Mai 2019

si j'avais une un peu d'imagination, j'aurais dit "du panier" !!

Publié le 05 Mai 2019

@ joseph. Je ne sais pas comment je dois prendre ce commentaire. J'y sens un peu d'ironie non ! En tout cas, cela m'a bien fait sourire. Pendant 20 ans, j'ai effectivement entrainé et managé des équipes féminines de basket, mais, bien évidemment, je n'ai jamais été voir comment les choses se passaient sous la douche. J'ai cependant connu l'euphorie des victoires inattendues. Bon, j'aurais préféré quand même un commentaire sur le fond et la forme. J'ai voulu défendre la tolérance. Ai-je été compris ?

Publié le 05 Mai 2019

Aucun doute, vous êtes un très bon connaisseur du basket !

Publié le 05 Mai 2019