Ginette Ch'rababa

18 pages de Fernand Fallou
Ginette Ch'rababa Fernand Fallou
Synopsis

petite enquête policière d'un de mes nouveaux personnages.

297 lectures depuis la publication le 04 Mai 2019

Les statistiques du livre

  965 Classement
  35 Lectures
  +368 Progression
  4.8 / 5 Notation
  6 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

6 commentaires , 5 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Cher @T.Guenard
Devant votre palmarès de lecture c'est sûr que j'ai pris très au sérieux votre commentaire. Au passage je vous félicite de trouver le temps de lire autant d'auteurs. J'ai bien noté votre compréhension de mon texte et soyez certain que je vais travailler à ce que dans l'avenir la quintessence de mes textes soit plus évidente. Je vous remercie d'avoir pris le temps de me lire et de me faire ce commentaire étoilé.

Publié le 27 Juin 2019
4
Histoire à suspense, très courte, ce qui est bien car pour moi il est inutile d’encombrer le texte avec du superflu. Cette affaire m’a fait penser à l’affaire Daval, affaire qui défraie la chronique et agite les médias depuis un certain nombre de mois. Aussi peut-être parce qu’il est question aussi dans cette affaire d’un corps qui a été brulé. Bonne idée je trouve de faire fonctionner les neurones du lecteur ou de la lectrice qui cherche à deviner lui-même le dénouement de l’affaire. La jeune fille dans la voiture qui prétexte un malaise ou des maux de ventre pour ne pas se faire importuner par un homme trop entreprenant, j’avoue qu’il fallait y penser mais pour le coup j’applaudis. Comme dit le célèbre Georges Brassens : « la contrainte suscite l’imagination ». Enfin dans le cas de l’homme qui prend trop de liberté vis-à-vis d’une femme, on a dépassé le stade de la contrainte!
Publié le 26 Juin 2019

Chère @lamish merci pour ce commentaire surchargé d'étoiles. Ecrire " à la Pagnol" j'aimerais bien. Merci encore pour votre indulgence.
Fernand Fallou

Publié le 20 Mai 2019
5
J'ai retrouvé avec plaisir cette petite touche qui est vôtre au travers de cette enquête-nouvelle. L'humanité qui simplifie les rapports entre les êtres, quelles que soient les circonstances. Une certaine candeur lucide, aussi, qui m'évoque un monde "à la Pagnol", un monde que j'affectionne vu ainsi. Alors merci pour ce nouveau partage, Fernand, et au plaisir de vous lire à nouveau. Amicalement, Michèle
Publié le 19 Mai 2019

Chère @Chiara Catalina
Un tour en barque sur un lac d'eau calme… évidement, il fait beau. Quelle jolie métaphore.
Merci pour ce commentaire gavé d'étoiles. Je suis vraiment ravi que vous ayez aimé l'écriture et l'intrique.
Bonne journée.

Publié le 15 Mai 2019
5
Bonjour... Cette nouvelle est joliment écrite, elle se lit comme on naviguerait sur un lac par temps calme. Ce qui signifie que l'écriture est fluide, agréable, et qu'elle porte les mots avec beaucoup de naturel. Petit polar, intrigue courte, mais tout y est ! Bravo. J'ai apprécié. Chiara.
Publié le 14 Mai 2019

Chère @Anne De. 1
Surement, si vous le dites, moi, je ne m'en aperçois plus. J'aime écrire des contes, c'est un fait. Merci pour ce commentaire généreusement étoilé.

Publié le 12 Mai 2019

@Fernand Fallou Non la solution ne m'a pas sauté aux yeux du tout. Vous pouvez être rassuré. L'intrigue est bien ficellée, et Ginette Ch'rhababa est un personnage unique, elle fera une très bonne détective. :-) Quant à votre billet, je ne le vois plus sur la plateforme, a-t-il été déplacé ? Ou allez-vous le republier ? Pour la petite histoire : je n'attribue jamais d'étoiles si je n'ai pas aimé ;-)

Publié le 11 Mai 2019

Chère @Cristina Leg
Tout d’abord, un très grand merci pour ce commentaire maquillé comme un sapin de noël. Plus tard après l’aventure MBS, je serai marchand d’étoiles. Pour le cigalon, simplement, ça ne me plaisait pas d’écrire « la cigale mâle » je ne trouvais pas ça très poétique. L’intrique est courte, c’est vrai, mais ce que j’aimerais savoir c’est : « est-ce que la solution vous a sauté aux yeux ? » comme aux deux inspecteurs Santini et Marchand, ou « est-ce que vous l’aviez trouvée avant de la lire ? ». Au début, sous une apparence informative déguisée en poésie, j’ai œuvré pour vous en donner les moyens.
Théoriquement, j’ai prévu une suite à cette histoire. Ginette Ch’rhababa deviendra un personnage entre Arsène lupin et Sherlock Holmes.
Quant à mon billet, j’espère que vous aurez l’occasion de le lire très prochainement dans son intégralité.

Publié le 11 Mai 2019
5
Une enquête policière qui ressemble à un conte. On vous entend le dire. Merci pour ce partage.
Publié le 11 Mai 2019
5
Bonjour Fernand, j'ai enfin pris le temps de vous lire. Encore une fois j'ai pu apprécier votre nouvelle, et découvrir des choses... principalement sur "la cigale" ! J'ai bien aimé aussi votre présentation sur les Babas, votre humour, et votre bonne humeur. Vous êtes : Joyeux, non comme un pinson, mais comme un cigalon ! ;-) Apparemment ce serait le petit de la cigale. Woodstock (1969), ha si j'avais pu vivre cette époque !! Grâce à vous, je suis partie de nouveau à Sisteron, village haut perché, que j'ai pu visiter lors de vacances d'été il y a deux ans, magnifique paysage, avec ses champs de lavande. Ensuite pour ce qui est de l'enquête, je pense que vous auriez pu la développer un peu plus : l'intrigue, les personnages... on dirait que vous vous dépêchiez d'en finir, et c'est dommage car moi je ne ressentais pas l'envie d'aller si vite :-). Pour finir, j'avais aperçu votre billet, je suis désolée que vous l'ayez retiré. Par manque de temps, je n'avais pas pu le commenter. Bien amicalement. Cristina
Publié le 10 Mai 2019