Tout crève autour de nous ! Qu'y faire ?

20 pages de paul sandrin
Tout crève autour de nous ! Qu'y faire ? paul sandrin
Synopsis

Devant les menaces environnementales mortelles qui s’accumulent,ce libelle adressé à divers élus est un cri d’alarme pour l’avenir de nos bébés.
Il évoque une première prise de conscience qui doit amener chacun à agir à son niveau et demande aux parlementaires poussés par les citoyens d’imposer aux gouvernants des mesures drastiques en accord avec leur discours.

.

248 lectures depuis la publication le 14 Juin 2019

Les statistiques du livre

  1721 Classement
  26 Lectures
  +42 Progression
  5 / 5 Notation
  4 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

3 commentaires , 2 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Bonjour @Paul Sandrin . Votre exposé est très intéressant et résume en peu de mots l’ensemble, non pas des solutions à adopter pour préserver l’environnement, mais des pistes à suivre pour y parvenir. Je suis globalement d’accord avec vous, même si je pense qu’il s’agit là d’un ensemble vœux pieux avec lesquels chacun est d’accord, pourvu que cela ne lui demande aucun effort. Je suis un peu sévère, car déjà, de nombreuses personnes, dont je suis, tentent de limiter au mieux leur impact sur l’environnement, mais il suffit de lire sur les réseaux sociaux les levées de boucliers dès qu’on parle du réchauffement climatique dû à l’émission des gaz à effet de serre, donc de l’utilisation des énergies fossiles, et par là-même, de l’utilisation de la « bagnole » pour s’en convaincre. En quelques mots : la partie n’est pas gagnée !
Je ferai cependant quelques remarques :
– Les tsunamis ne sont pas liés à l’activité humaine, même si leurs conséquences toujours dramatiques sont dues à la surpopulation, et à la sous-estimation systématique des forces de la nature, et Fukushima en est l’exemple flagrant.
– La dernière proposition de la page 14, faire soi-même : produits ménagers, yaourts, pain, meubles en carton. Je ne suis pas sûr que faire ses produits ménagers et/ou ses yaourts soi-même soit véritablement écologique. Faire son pain concurrence les artisans boulangers, si utiles dans les zones rurales à la cohésion des villages, quant aux meubles en carton, cela me semble excessif et vous tombez dans le travers qui fait de l’écologie une punition, ce qui est le meilleur moyen pour qu’elle soit rejetée.
Mais il est temps que le plus de gens possibles prennent conscience de ce problème, et n’attendent pas tout des dirigeants. Ceux-ci ne pourront jamais rien faire contre le plus grand nombre. Par exemple, si le CETA est adopté, le consommateur peut le rendre inoffensif en refusant d’acheter des produits canadiens (et sans doute aussi « Made in USA »), si ces mêmes produits existent en France ou à défaut en Europe.
Merci pour cette contribution à la sauvegarde des générations futures.
Amicalement. J2L

Publié le 26 Juillet 2019

Merci à @Palamède et aux 2 autres lecteurs soucieux de l'avenir des nôtres de sembler apprécier le sérieux de ma contribution.

Publié le 10 Juillet 2019

C’est sûr, c’est éloquent ! Merci pour ces réflexions.

Publié le 08 Juillet 2019
5
Bravo ! Il est temps d'agir !
Publié le 03 Juillet 2019
5
Tout est dit en quelques pages percutantes. Reste .à se mobiliser.
Publié le 23 Juin 2019