Papa a cassé sa pipe !

87 pages de Fred Oberson
Papa a cassé sa pipe ! Fred Oberson
Synopsis

Papa a cassé sa pipe... alors qu'il ne fumait pas !

Pardonnez-moi cette expression incongrue, mais c'est ainsi que commence cette nouvelle des relations entre un prof de père et son fils devenu officier de marine parcourant le monde.

L'histoire se situe essentiellement en Provence, entre Arles et la Camargue, avec en prime un dénouement inattendu !

1050 lectures depuis la publication le 28 Juillet 2019

Les statistiques du livre

  293 Classement
  103 Lectures
  -23 Progression
  4.5 / 5 Notation
  7 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

3 commentaires , 2 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@ Palamède
Un long cheminement pour arriver à la chute et aborder le problème de la PMA... Heureux que vous ayez apprécié ce texte, merci, Fred

Publié le 28 Août 2019
4
Vous êtes un écrivain ! En deux lignes, on est déjà dans l’histoire. Scotché et aspiré par la suite. On tourne les pages, on ne se pose pas la question de savoir si le récit est au présent ou pas, si les rares dialogues ne le sont pas un peu trop, non, on lit et on se glisse dans la peau de ces 2 personnages. Et dans la fluidité des mots. Bravo et merci pour cette ballade méridionalo-nostalgique.
Publié le 28 Août 2019

@ Colette Bacro,

Ca ne tient pas la route, dites-vous? Là, j'ai peine à vous comprendre...
Amicalement, Fred

Publié le 29 Juillet 2019

@Colette Bacro,

Combien sont-ils de par le Monde à avoir vécu une telle situation ?
La Provence, les Alpilles, la Camargue et la mer m'ont aidé à concevoir cette petite nouvelle.
Je vous suis reconnaissant de l'avoir apprécié, comme j'ai eu le plaisir de l'écrire.
A bientôt avec un autre témoignage-fiction sur l'AVC et la perte de la mémoire!
Bien à vous, Fred

Publié le 29 Juillet 2019
5
@Fred Oberson. J'ai retrouvé avec plaisir votre écriture brillante, allègre, votre humour, votre liberté. Le côté sentimental ne perçant guère dans vos souvenirs de jeunesse, j'ai été agréablement surprise. L'histoire que vous nous racontez -un peu cousue de fil blanc- vous permet de faire le beau portrait d'un homme (un père parfait !), de parler des rapports père-fils avec finesse et de nous faire partager votre amour profond pour la Provence et la mer. Vous nous apprenez au passage plein de choses sur la navigation et sur l'Histoire… Merci, Fred Oberson, pour ce petit tour dépaysant en Harley David'son of a bitch !
Publié le 29 Juillet 2019