Du bonheur, beaucoup de bonheur.

4 pages de Duncan Cartwright
Du bonheur, beaucoup de bonheur. Duncan Cartwright
Synopsis

Que serait la vie sans le bonheur ? Venez vous aussi nager avec moi. La saison estivale est idéale pour ça.

265 lectures depuis la publication le 29 Juillet 2019

Les statistiques du livre

  185 Classement
  137 Lectures
  -6 Progression
  5 / 5 Notation
  5 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

13 commentaires , 3 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Fabienne HIBON DURAN
Merci Fabienne pour ce commentaire élogieux. Je suis heureux de vous à avoir divertie agréablement. Rien n'est plus encourageant pour un auteur quand une lectrice / un lecteur a trouvé un intérêt dans son récit. Merci encore et à bientôt, puisque je vois que vous êtes auteure également.
Amitiés
Duncan,

Publié le 16 Septembre 2019

@Duncan Cartwright
Bonjour Duncan,
J'ai été attirée tout de suite par le style enlevé et imagė et par l'atmosphère paisible de ce bain où chacun est libre de nager où bon lui semble Chouette une nouvelle aquatique ( j'adore nager) et puis, une accélération, la compétition. J'ai compris alors votre facétie, bravo!
Très bonne soirée!
Fabienne

Publié le 16 Septembre 2019

@René Sauvage,
Rebonjour, René.
J'ai choisi de l'écrire, cette dernière ligne, bien qu'inutile, c'est vrai.Mais il faut bien une chute à une nouvelle et j'ai toujours été partisan de l'adage : ce qui va sans dire, va encore mieux en le disant. Pour reprendre le titre de l'émission d'Evelyne Thomas : C'est mon choix. (et je l'assume).
Bien à vous et belle journée.
Duncan,

Publié le 28 Août 2019

Oui, c’est drôle (aussi ! ) ! Je la lis au présent et j’imagine en effet que cela doit être plus… vivant. Petite remarque : aviez-vous besoin de la dernière ligne que nous avions devinée tant votre écriture imagée nous avait quand même laissé quelques indices ?

Publié le 28 Août 2019

@Duncan Cartwright
Bonsoir Ducan. Merci d'avoir mis "pêle-mêle d'émotions" dans votre bibliothèque.
J'aime votre façon d'écrire et dès que le temps me le permettra, je reviendrai vers vous.
Très belle soirée.
Elisa

Publié le 16 Août 2019

@Elisa Galam
Bonsoir Elisa. Je suis très heureux de vous avoir surprise.
J'ai commencé Pêle-mêle d'émotions et dès le début, j'ai été accroché. J'en poursuis la lecture avec plaisir.
Je vous laisserai un commentaire très prochainement.
Amicalement,
Duncan,

Publié le 15 Août 2019
5
Bonjour Ducan, J'ai commencé à vous lire sans savoir vraiment où vous alliez m'emmener. Un petit sourire s'est dessiné sur mes lèvres quand j'ai compris. Bravo pour cette magnifique nouvelle, je vous relirai avec beaucoup de plaisir. Très belle fin de journée.
Publié le 15 Août 2019

Bonsoir@Duncan Cartwright
Je pense qu'on s'est mal compris. C'est seulement pour cette nouvelle que je vous ai suggéré de la mettre au présent. Et n'allez surtout pas corriger tout votre roman pour le mettre au présent. Écrire au présent n'est pas facile et allez faire un tour sur la toile et vous verrez que certains lecteurs n'apprécient pas plus que ça. J'écris beaucoup au présent, mais il m'arrive aussi d'utiliser l'imparfait et le passé-simple lorsqu’il s'agit d'un conte. Tout dépend du contexte et qui suis-je pour vous donner des leçons ? une simple écrivante qui s'amuse beaucoup dans son petit passe-temps favori. C'est en lisant votre nouvelle que je m'amusais à la mettre au présent et que ça a tilté dans ma tête, ni plus ni moins. Bien cordialement. Fanny ou Trisha (je ne sais plus sur quel compte je suis ;-)

Publié le 31 Juillet 2019

@FANNY DUMOND

Rebonjour, Fanny/Trisha,
Bien sûr. Vous prêchez un convaincu. Hélas, on ne se refait pas. Ce travers de raconter des histoires au passé ou à l'imparfait au lieu du présent de l'indicatif ! Pourtant, on nous enseigne à le combattre dès le début à l'école et il revient au galop comme une maladie chronique.
Je suis d'ailleurs occupé à revoir mon prochain roman dans ce sens. Et je constate avec tristesse qu'il me faudrait un bon vaccin car j'ai rechuté à maintes reprises ! Tonnerre de Brest !
Merci pour la remarque amicale et constructive.
A tenir à l’œil dans le futur (simple, toujours) .
Cordialement,
Duncan,

Publié le 31 Juillet 2019

@Guylaine Burgaud

Rebonjour Guylaine,
On peut dire que les grands esprits se rencontrent, Guylaine :-) .
J'ai en effet envoyé encore une autre nouvelle pour le concours dont le thème devait décrire une première fois dans ma vie. Le sujet que j'ai traité est complètement différent
Je croise les doigts.
Cordialement,
Duncan,

Publié le 31 Juillet 2019
5
Bonjour@Duncan Cartwright Eh ben, voilà ! Bravo ! Relue avec beaucoup plus d'aisance et de plaisir. Relisez à haute voix la première version et la seconde, vous me direz si vous ne voyez pas une différence. Bonne continuation à vous. Cordialement. Fanny
Publié le 31 Juillet 2019

Bonjour@Duncan Cartwright. Effectivement, la même tournure d'esprit et les mêmes lectures. J'ai lu tous les Musso (c'est celui que je préfère) et presque tous les Marc Levy. Pas tous, parce qu'il a dévié dans ses écrits vers des thèmes qui m'intéressaient moins, mais je suis allée le voir au Salon du livre de Montaigu. Vous devriez présenter votre nouvelle au prochain concours mBS : La première fois.
À bientôt, au fil de nos lectures. Guylaine

Publié le 31 Juillet 2019

@Guylaine Burgaud

Merci Guylaine ! Je suis toujours heureux quand un lecteur ou une lectrice apprécie ce que j'écris. C'est aussi pour ce partage enrichissant que je publie.
D'après les commentaires mutuels, je crois que chacun apprécie ce qu'a écrit l'autre. Nous devons avoir la même tournure d'esprit, sans doute.
Amicalement,
Duncan,

Publié le 31 Juillet 2019
5
Bonsoir @Duncan Cartwright. Moi je la trouve excellente celle-là ! Surprenante. Marrante. Enfin tout quoi. Et je lui attribue les cinq étoiles très méritées pour l'originalité. Un sourire c'est dessiné sur mes lèvres lorsque j'ai compris juste avant la fin. J'aurais bien aimé la lire au passé-simple pour voir la différence. J'aime bien le passé-simple et l'imparfait. Amicalement Guylaine
Publié le 30 Juillet 2019

@Trisha E.
Bonjour Trisha E.

Ce n'est pas une mauvaise idée. Merci.
Je vais m'y atteler. L'emploi du passé ou de l'imparfait sont mes talons d’Achille.
Bien à vous,
Duncan,

Publié le 30 Juillet 2019

Bonsoir@Duncan Cartwright L'idée est bonne, mais si vous me permettez un petit conseil amical essayez de récrire cette nouvelle au présent. A mon avis cela lui donnerait plus de peps, car ce passé-simple l'alourdit. Ce n'est pas fluide si j'ose dire vu le contexte. Bien cordialement.

Publié le 29 Juillet 2019