LE MUR EN PARTAGE

230 pages de Victoire Sentenac
LE MUR EN PARTAGE Victoire Sentenac
Synopsis

Il y a trente ans exactement, le monde assistait, sidéré, à la chute soudaine et imprévisible du Mur de Berlin.
En 1987, Nina a seize ans et vit de l’intérieur le régime oppressant de l’Allemagne de l’Est. Comme ses amis, elle rêve de passer de l’autre côté du Mur, et comme tous les adolescents du monde, elle a soif de liberté et d’évasion.
Les deux années qui précèdent la chute du Mur seront pour elle celles des apprentissages de la vie et la découverte du grand amour avec Viktor, jeune homme en rébellion qui refuse comme elle de se laisser broyer par le fracas de l’Histoire.

"On a tous au cœur ce désir puissant de vivre selon nos valeurs, dans un monde qui nous ressemble. Est-ce que ce jour arrivera enfin?"

2548 lectures depuis la publication le 06 Septembre 2019

Les statistiques du livre

  77 Classement
  301 Lectures
  -41 Progression
  4.9 / 5 Notation
  45 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

14 commentaires , 10 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
5
Étant très intéressée par l'histoire, et par cette période notamment, je trouve votre livre magnifique. Le style est simple et efficace, à la manière des plus grands ! Je tiens à vous remercier pour ce beau moment d'émotion et de partage. Félicitations !
Publié le 19 Novembre 2019
5
Excellent. Merci pour ce recit qui nous plonge au coeur de ce quon du vivre la plupart des allemands face a ce mur de la honte. Je me suis demandée si vous aviez des parents proches qui ont vécu cette situation tellement vous la racontez bien...
Publié le 05 Novembre 2019
5
Très beau livre dont on ne sort pas indemne . le combat des jeunes et leur courage et conviction,contre ce mur est le combat de tant de jeunes pour se libérer de la tyranie La dèscription est sobre,les questions existentielles réelles ,ces jeunes tres attachants. Ét le Mur tombe.... Grande sobriété de l'attachement de Nina pour son père Histoire dans un lieu,pour une cause,qui existe,Helas, à travers le monde ;très beau,merci
Publié le 03 Novembre 2019

Ayant vécu en direct les événements,puis après une visite à Berlin,ce livre ,romancé certes,est très juste et magnifiquement écrit.
L'histoire est rejointe, et très bien décrite de "l intérieur"

Publié le 02 Novembre 2019

Un style d'écriture très agréable, dans un contexte historique que je découvre à travers le point de vue de cette jeune protagoniste.
Une fluidité dans la narration, à la première personne et au présent, qui nous rappelle Camus et à quel point la langue française est une arme pour les lettres.
Je vous recommande cette oeuvre!

Publié le 26 Octobre 2019
5
Le mur en partagr
Publié le 26 Octobre 2019
5
J'ai grandement apprécié ce roman. Il m'a beaucoup fait réfléchir à une situation historique que je ne connaissais pas vraiment. Ça m'a porté à faire des recherches plus poussées sur Internet pour en lire davantage. L'auteur a su rendre ce roman captivant.
Publié le 09 Octobre 2019
4
Oui c’est une belle histoire, certainement même aux angles plus arrondis que la réalité. Avec ces 30 ans passés, on a oublié bien sûr. Et vous faites revivre ces résistances, le courage du désespoir et l’amour qui peut en naître. Peut-être même devrait-on avoir un peu plus peur pour eux en vous lisant, entendre le bruit des bottes, craindre la nuit et les réveils… Merci pour ce retour dans ce gris de l'est.
Publié le 08 Octobre 2019

@Lys Jean-Luc merci infiniment pour ce retour élogieux, j'en suis d'autant plus heureuse que vos mots résument exactement mon intention, faire revivre la chute du mur de Berlin vue "de l'intérieur", en explorant à la fois la richesse des libertés individuelles et l’ambiguïté de la nature humaine face à un pouvoir menaçant mais contenant. Amitiés, Victoire

Publié le 16 Septembre 2019
5
Bonjour @Victoire Sentenac . Quel livre magnifique qui nous fait revivre la chute du mur de Berlin, vue "de l'intérieur". Des personnages attachants et vrais, chacun dans le camp qu'il pense être le meilleur, fidèle à un régime terrible qui maintenait sa population dans la terreur et la pauvreté, ou espérant vivre enfin dans une société où l'individu compte, peut faire le choix de sa vie, et où l'initiative personnelle, les lectures, les plaisirs, les passions, les goûts sont autorisés. Un monde où le rêve existe, même s'il ne peut être réalisé. La chute du mur fut un des grands moments de l'Histoire, que nous avons vécu en direct, (mais de loin). Merci de nous l'avoir fait revivre avec autant de talent. Amicalement. J2L.
Publié le 14 Septembre 2019

@Kroussar Cher Jean-Claude, j'apprécie à leur juste valeur vos compliments, car je sais la connaissance que vous avez de ces événements historiques ... Transmettre "le plein d'émotions" était important pour moi, de même que plonger le lecteur au coeur de la vie de l'époque, entre peur, espoir, répression et rébellion. Je suis profondément touchée par vos mots étoilés, Amitiés, Victoire

Publié le 14 Septembre 2019
5
@Victoire Sentenac, Le plein d'émotion est à son comble. À travers Nina et Viktor, vous avez réussi à faire revivre les doutes, les espoirs, les peurs que le peuple Est-Allemand vivait au quotidien, notamment dans les grandes villes. La peur de la Stasi, cette police politique à la botte de l'armée soviétique, régnant en maître, inspirant dégoût et haine, prête à toutes les répressions pour maintenir l'ordre. De votre belle plume vous nous emportez dans cet univers qui mérite ses pages de mémoire. Un roman incontournable, à lire assurément. Amicalement Jean-Claude.
Publié le 13 Septembre 2019

@Corinne502 je suis très touchée par votre commentaire, et heureuse de pouvoir vous faire passer quelques bons moments de lecture, belle journée et merci à vous.

Publié le 12 Septembre 2019

@Michel T vos ressentis sont si justes, c'est tout cela qui m'a poussée à écrire sur cette période sombre et fascinante de l'histoire, dont le dénouement pouvait laisser espérer une embellie pour le futur... ce que l'actualité ne confirme pas, si l'on évoque l'Amérique de Trump et le mur mexicain, effectivement, j'y ai pensé de nombreuses fois en écrivant ce livre. Néanmoins, à un moment donné, l'espoir était là. Ne pas oublier est essentiel, et je suis heureuse de pouvoir y contribuer - un peu - à ma manière ;-) Merci encore pour ce beau retour. Amicalement, Victoire.

Publié le 12 Septembre 2019

Bonjour et bravo. Quelle belle manière de nous faire plonger dans cette histoire tellement poignante.
Je me réjouis de lire vos autres romans. Bonne journée et encore merci

Publié le 12 Septembre 2019
5
Bonjour @Victoire Sentenac Il aura suffit d'une génération pour que l'oubli prenne le pas sur la douleur de la génération précédente. A l'heure ou la tendance est au repli sur soi, au mur Mexicain, au retour aux frontières, au protectionnisme, ce livre fait du bien ! Il nous rappelle qu'il n'y a pas si longtemps, des gens vivaient dans la peur, dans la plus grande prison du monde, juste à coté de nous. J'avais aussi vingt ans, comme les héros du livre, mais je ne me rendais pas vraiment compte de ce qui se passait de l'autre coté du mur. A la chute du mur, comme beaucoup, je me suis réjouit devant ma télévision de la libération d'un peuple, comme un simple spectateur qui regarde de loin, et qui ne comprend pas tout. Ce livre nous plonge directement au cœur des évènements à travers le regard de Nina et de sa bande. Leur regard nous montre toute l'horreur de leur quotidien et j'ai enfin compris, 30 ans plus tard. Un livre a distribuer dans toutes les écoles, pour ne pas oublier. Merci du partage. Amicalement, Michel T
Publié le 11 Septembre 2019

@feuille verte Bonjour Ariane, je suis très heureuse que vous appréciiez mes publications sur MBS, et je vous remercie sincèrement pour ce retour étoilé et argumenté! C'est précisément ce qui me donne envie de continuer à publier ici ;-) Amitiés, Victoire

Publié le 10 Septembre 2019
5
J'étais contente de découvrir un nouveau roman de Victoire Sentenac après avoir lu (et beaucoup apprécié) la nuit sur les toits et d'une mère à sa fille. En plus j'aime bien les romans historiques qui nous font découvrir la vie des gens dans un autre lieu et à une autre époque, une façon très agréable pour moi d'en apprendre davantage, de me cultiver, de mieux ancrer en moi des repères historiques. J'ai lu votre roman tout d'une traite en une journée avec un grand plaisir, beaucoup d'émotion : les personnages sont passionnants, l'héroïne est vraiment adorable, très attachante ainsi que tout son entourage. Merci pour ce beau moment et la description précise des évènements et de leur retentissement sur le quotidien des allemands de l'est. Au plaisir de vous lire prochainement, Ariane
Publié le 09 Septembre 2019

@Kroussar Cher Jean-Claude, voilà qui me touche particulièrement! Et à double titre, car savoir que "vous y étiez" confère à votre lecture une authenticité émouvante... J'ai hâte d'avoir vos ressentis, et je vous souhaite une belle lecture en compagnie de Nina, Viktor et les autres... Amitiés, Victoire

Publié le 09 Septembre 2019

@Victoire Sentenac

Victoire, pour avoir vécu plusieurs missions en Allemagne de l'Est, je peux vous assurer que vos premières pages m'ont déjà bouleversées, retrouvant l’atmosphère qui régnait en RDA, les peurs au quotidien, l'envie de liberté... De plus j'étais présent le 6 juin 1987 pour le "Concert for Berlin", ce qui renforce l'émotion. De votre belle plume vous nous emportez dans cet univers qui mérite ses pages de mémoire. À très vite, pour la pluie d'étoiles. Amicalement Jean-Claude.

Publié le 09 Septembre 2019

@Victoire Sentenac
Oui, voilà comment j'aime l'histoire. Un kaléidoscope de petites histoires, réelles ou imaginaires, mais qui permettent de voir la vérité historique au-delà du roman, et d'être plongé dedans.

Publié le 08 Septembre 2019

@Bruno Verdin @Marc Galan merci pour votre intérêt et l'accueil que vous portez à ce nouveau livre, dans lequel j'ai souhaité aborder la grande histoire au travers des petits destins individuels qui la constituent. Comment traverse-t-on de pareils événements à un âge où tout semble possible, comment s'affranchit-on du milieu dans lequel on baigne depuis toujours? Effectivement, il s'agit d'une histoire à la fois récente et lointaine, à garder en mémoire il me semble, plus que jamais... Je vous en souhaite une belle lecture! Amitiés, Victoire.

Publié le 08 Septembre 2019

Sujet tout à fait intéressant. Un livre que je vais me procurer, car même si c'est de l'histoire récente, c'est aussi un monde qui semble maintenant bien loin de nous.
J'ai connu de jeunes soviétiques. Ils avaient parfois des réactions ou des réflexions qui me faisaient penser qu'ils venaient d'une autre planète. .. et pourtant, ils étaient proches des milieux dissidents.
Je serai ravi de découvrir vos deux Ossis. Ces chocs de mentalités, malgré tout ce qui les rapproche de nous, est passionnant à découvrir, surtout sous une belle plume.

Publié le 08 Septembre 2019

.............Bonjour chez toi Victoire Sentenac. Je suis ravi que tu arrives, je suis ravi de te trouver ici, je suis ravi de connaître les contentements à venir pour ta personne, ravi de ta surprise.

Publié le 07 Septembre 2019
Victoire Sentenac
Biographie

Juriste devenue infirmière puéricultrice, j'ai renoué depuis l'année dernière avec une passion ancienne pour l'écriture.
Je ne...


A lire dans les actualités