La main des vivants

207 pages de F. Cassagne
La main des vivants F. Cassagne
Synopsis

Le commissaire Vanfard, dit "la gueule", est confronté à une série de morts suspects exécutés dans trois pays. Les clés semblent, pour tous les intervenants français et étrangers, évidentes. Le puzzle lentement reconstitué par « la gueule » pousse sa logique de bon flic à la limite de sa linéarité.

3670 lectures depuis la publication le 07 Octobre 2019

Les statistiques du livre

  1094 Classement
  35 Lectures
  +83 Progression
  4.8 / 5 Notation
  43 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

5 commentaires , 6 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

F.Cassagne

@Kroussar
"Il ne faut pas prendre la mouche, je ne suis pas indifférent à l'attention des lecteurs... bien au contraire!"
Voilà ce que je vous avais répondu le 18/12/2019.
Mais il n'en reste pas moins vrai que j'apprécie que l'on me réveille sèchement comme vous l'avez fait !
Je vous renouvelle ma sympathie et mes remerciements pour votre attention.
Cordialement

Publié le 19 Avril 2020

Merci @Gigi 26. Je suis ravi de savoir que vous avez apprécié ce livre.

Publié le 27 Janvier 2020

J'ai beaucoup aime ce livre il m'a tenu en haleine du debut jusqu'a la fin bravo a l'auteur

Publié le 27 Janvier 2020

Merci @PatouC pour votre bienveillant commentaire. Je suis toujours heureux à l'idée de faire passer un bon moment de lecture.
Merci.

Publié le 30 Décembre 2019
5
Merci @F. Cassagne, emportée par l'intrigue, elle m’a tenu en haleine jusqu'à la dernière page, et surtout le truculent « la gueule », commissaire de son état, aux réflexions si justes, qui sentent du vécu !
Publié le 30 Décembre 2019

Chère @ Kroussar, j'ai trouvé !
Il ne faut pas prendre la mouche, je ne suis pas indifférent à l'attention des lecteurs... bien au contraire!
Comme je vous l'ai écrit ailleurs, je ne trouvais pas la technique (vous me comprenez)
Voyons, voyons : Commençons par les 'fotes" ! Dieu m'en garde j'en ai horreur aidé en cela par mon entourage ... Il en passe toujours ! Je les ai corrigées... pas toutes...
Merci à @ Joëlle Annie Fontaine pour sa cécité !
Merci à tous et toutes pour le temps passé.
Juste une remarque pour @ Agostini Francois-Xavier . Merci ... mais j'avoue ne pas comprendre votre remarque ! la boite de Pandore qu'est l'Elysée n'est pas (pour moi) une source d'inspiration... ces costumes vides travaillant pour leur clan me désespèrent parce que trop humain !

Publié le 18 Décembre 2019
5
@F. Cassagne, Je vous adresse cinq étoiles bien méritées ! Merci pour ce bon moment de lecture, pour ce roman qui nous emporte dans une incroyable enquête sous la coupe du commissaire "La Gueule" que l'on prend en sympathie... L'intrigue est bien ficelée et votre récit captivant mérite d'être lu. Je le recommande. Amicalement
Publié le 18 Décembre 2019
5
bonjour suspense comme dans les anciens épisodes de Colombo que je regarde encore. Pourquoi ne pas nous inventer une intrigue à l'Elysée, dans ce palais au centre du pouvoir ? Ce serait palpitant ça mettrait encore plus d'animation dans une France en plein chaos... bonne lecture et à l'année prochaine,,,
Publié le 18 Décembre 2019
5
D'ordinaire, les fautes d'orthographe me rebutent. Et là, je les oublie. C'est dire si votre histoire me plaît. J'aime les polars quand ils nous font partager la vie des personnages, du pays, avec vous on est gâté. Merci. Joëlle Fontaine
Publié le 02 Novembre 2019
5
@F. Cassagne Pas de méchantes remarques à faire sur ce bon polar, à part quelques fautes qui n'enlèvent en rien au suspense tenu jusqu'au bout. On se demande comment le commissaire Vanfard va faire pour démêler ce sac de nœuds qui gonfle au fur et à mesure que l'on tourne les pages . Heureusement que Mireille, la femme de votre intrépide Colombo est là pour lui souffler quelques indices entre blanquette et coq au vin :) Amicalement, Michel T
Publié le 24 Octobre 2019
4
Et bien c’est très sympa ce polar classique, où les coupables sont un peu innocents, où les flics jouent les durs, où les mobiles paraissent clairs, mais… peut-être pas tant que ça… Sans doute faudrait-il renforcer un peu le suspense, faire en sorte que l’intrigue soit insoutenable à ne pas deviner, mais 100 fois sur le métier… Merci pour cette balade par temps gris.
Publié le 21 Octobre 2019