Les petits objets

197 pages de Fred Opalka
Les petits objets Fred Opalka
Synopsis

Roman a une trentaine d’années. Entre devoir de mémoire et envie d'émancipation, il décide de reprendre la boutique d'antiquité de ses parents, rue Quincampoix à Paris. Hésitant, il doit partir en Bulgarie pour assister à une des plus importantes ventes aux enchères d'objets archéologique de l'année. Sur le chemin, il fera des rencontres, retrouvera d’anciennes connaissances et croisera la route d’Amena, Syrienne et jeune instrumentiste de Oud qui essaye de passer la frontière Bulgare pour rejoindre l'Allemagne.

7527 lectures depuis la publication le 10 Octobre 2019

Les statistiques du livre

  166 Classement
  159 Lectures
  +13 Progression
  4.6 / 5 Notation
  27 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

42 commentaires , 8 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@stanislawa
.
Bonjour stanislawa. Merci d'avoir ajouter mon histoire dans votre bibliothèque. En espérant que les petits objets vous donnera envie de me suivre. N'hésitez pas à laisser un avis sur ce livre. Bonne lecture et bonne fin de journée.
Livrement vôtre,
Fred Opalka

Publié le 01 Juin 2020

@Fradiniere

Bonjour Fradiniere, et merci d'avoir ajouté les petits objets à votre bibliothèque. Dans un genre beaucoup moins policier que ce style littéraire que vous affectionnez tant, j'espère que l'histoire vous fera voyager jusqu'aux confins des terres orientales de cette Bulgarie chérie.

Bien à vous,

Fred Opalka.

Publié le 30 Mars 2020

@Féerique et @JEANTET- BRUN Sandrine

Un grand merci à vous deux d’avoir ajouter à votre bibliothèque "les petits objets". J'espère que l’histoire vous paraîtra inspirée. Dans ces moments de confinement, souhaitons que Roman vous emmènera avec lui jusqu'aux limites de cette Europe orientale que j'affectionne tant pour un voyage inoubliable.

Bonne lecture,

Bien à vous,

Fred Opalka.

Publié le 27 Mars 2020

@Devaux genevieve
Bonjour, un immense merci pour avoir ajouter mon histoire à votre bibliothèque. J'espère qu'elle saura vous donner satisfactions. N’hésitez pas à partager avec d'autres lecteurs ou lectrices vos impressions. Bonne lecture.
Bien à vous,
Fred Opalka.

Publié le 21 Mars 2020

@Donna A.G
Bonjour Donna, Merci à vous pour cet ajout dans votre bibliothèque. En espérant que cet entrée sur votre étagère numérique soit à la hauteur de vos attentes.
Bien à vous,
Fred Opalka.

Publié le 15 Mars 2020

@Fred Opalka Merci infiniment, je suis honorée, flattée et profondément touchée par votre message, c'est très gentil a vous, et c'est un plaisir d'échanger avec vous. Les petits objets sont un bien précieux, j'invite donc tout les futurs lecteurs (trices) a venir y plonger leurs regards, c'est ce que j'ai fais par le plus grand des hasards et je n'en ai pas été déçue.

Publié le 08 Mars 2020

@_Vampire.q.in_, @Floriana Vélasquez, @pina, @carmina, @Halyne, @cocodoc27, @Caroline Hauduroy, @annelaure0502, @Sandrine C, @Coco Nut, @lamish, @Sandrine C,
Sans attendre cette journée pour être toujours reconnaissant, je veux profiter de ce 8 mars pour mettre à l'honneur l'interaction que vous avez initiée avec "les petits objets", vous remercier toutes de ces moments que vous avez consacré à mon travail. J'espère juste qu'il en restera, dans un coin de vos têtes, un souvenir heureux. En vous souhaitant à toutes de bonnes et heureuses aventures littéraires.
Bien à vous,
Fred Opalka.

Publié le 08 Mars 2020

@_Vampire.q.in_
Pour cette journée du 8 mars qui consacre tout autour de la planète les femmes, vous êtes, dans les limites de mon Cosme d'auteur à la recherche de commentaires, la personne que je consacrerai lectrice du jour. Merci pour vos commentaires inspirants.
En espérant qu'ils donneront à d'autres l'envie de laisser leur griffe dans le fil des commentaires.
Bien à vous,
Fred Opalka.

Publié le 08 Mars 2020
5
Bonjour, un grand merci pour votre accueil, et bravo pour votre roman que j'ai énormément apprécié. Ce voyage en Bulgarie m'aura fait rêver tant par sa culture que par sa richesse et ses trésors architecturales remarquables. Ce sont des moments très forts et riches en émotions que de renouer avec ses origines, faire de nouvelles rencontres et retrouver d'anciennes connaissances, juste le temps d'un voyage d'affaires, car on y puise toute notre force et notre courage pour affronter une part de vérité qu'on avait perdu par le passé. Les petits objets ne perdront jamais de leur valeur, Roman continuera à les faire vivre a travers la mémoire de ses parents, car quand on est passionné par son travail, la petite étincelle du bonheur ne s'éteint jamais et ne part jamais dans l'oubli. Au plaisir de vous lire a nouveau, bonne soirée.
Publié le 06 Mars 2020

@carmina et @placid
Bonjour et merci à vous deux d'avoir ajouté cette histoire à votre bibliothèque. N'hésitez pas à laisser un commentaire pour partager avec moi-même et les autres personnes votre ressenti. Bien à vous et bonne lecture.
Fred Oplaka.

Publié le 05 Mars 2020

@Halyne
Bonjour Halyne,
Il ne me reste plus qu'à vous remercier pour cet ajout dans votre bibliothèque.En espérant que cette histoire vous emballera autant que ces autres déjà lus sur le site. En espérant que le voyage en Bulgarie vous donnera envie de fouler comme Roman la poussière continentale de cette contrée lointaine.
Bonne lecture.
Bien à vous,

Fred Opalka.

Publié le 24 Février 2020

@pina
Bonjour Pina, un grand merci pour cet ajout dans votre bibliothèque. N’hésitez pas à partager avec les autres lecteurs ce que vous avez pensé de : "Les petits objets". Je vous invite aussi à consulter ma page Instagram dans laquelle vous trouverez peut être de quoi vous divertir au sujet du livre.
Bien à vous,
Fred Opalka.

Publié le 23 Février 2020

@irene.dupuis
Bonjour Irène,
Un grand merci d'avoir ajouté "les petits objets" à votre bibliothèque. J'espère que l'histoire sera à la hauteur de vos attentes. Je serais heureux de pouvoir échanger avec vous à ce sujet. N'hésitez pas à partager votre avis avec les autres lecteurs de Monbestseller.
Bien à vous,
Fred Opalka

Publié le 14 Février 2020

@tout le monde,
Bonjour à toutes et à tous,
J'aimerai vous inviter à consulter le mon compte instagram : fredopalka. Vous y trouverez peut être une image ou un clip vidéo en rapport avec "les petits objets" qui vous parlera.
Bien à vous,
Fred Opalka.

Publié le 12 Février 2020

@MonBestSeller
Juste un petit message pour vous remercier de m'avoir sélectionné sur la newsletter 323 de cette semaine du 4 février 2020.
Bien à vous,
Fred Opalka.

Publié le 10 Février 2020

@Floriana Vélasquez, bonjour et tout d’abord un grand merci pour votre commentaire qui me va droit au cœur. Au-delà de ces étoiles qui viendront illuminer ma nuit, je suis conquis par votre analyse qui me fait espérer que par delà l'histoire, mes thèmes chéris développés ont été compris. Si l'histoire a pu vous toucher comme je l'espère, c'est tout ce qui compte. Quelque part, elle vous appartient plus qu'à moi aujourd'hui et c'est tant mieux.
Pour le reste, Opalka n'est pas un nom bulgare, mais d'origine polonaise. Ce n'est pas mon nom, c'est un pseudonyme que j'ai toujours voulu porter. Pour la petite histoire, c'est en hommage à Roman Opalka, artiste peintre naturalisé français qui a survécu à la déportation. Il est mû par l'obsession du temps qui passe. Il essayera toute sa vie de matérialiser cette évanescence qui disparait dans le présent de1965 à sa mort en 2011. Vous expliquer ici toute la dimension de son oeuvre serait peut être perdue d'avance, tant il y aurait des choses à dire. Néanmoins, je vous donne là, si vous ne connaissiez pas ce peintre l'occasion de vous penchez sur son travail. Internet est tellement un bel outil dans ces cas-là.
Encore merci, Floriana, et bonne continuation à vous aussi.

Publié le 07 Février 2020
5
@Fred Opalka J'ai du ajourner la lecture de votre livre, pour des raisons personnelles, et j'espère que vous ne m'en voulez pas de vous avoir fait attendre. Vous savez nous faire voyager aussi bien dans le Paris des années 70 avec ses petites boutiques insolites, un Paris en noir et blanc, qui rappelle celui d'Audiard le père, bien loin des grandes enseignes cosmopolites que l'on trouve aujourd'hui dans le monde entier, que dans la Bulgarie d'hier et d'aujourd'hui. Vous savez nous faire toucher du doigt les problèmes contemporains et la nostalgie du passé, comme si vous aviez vécu mille ans. Loin des grandes théories et discours rhétoriques, au plus près des "vrais gens" dans la plus authentique simplicité du quotidien. Merci pour ce beau partage. Je vous souhaite beaucoup de succès Bien à vous PS : Opalka, c'est un nom Bulgare ?
Publié le 07 Février 2020

@cocodoc27
Bonjour cocodoc27,
Un merci tout ce qu'il y a de plus sincère pour cet ajout dans votre bibliothèque. J’espère que ce voyage que vous vous apprêtez à faire sera à la hauteur de vos exigences. Entre le bistro parisien et le petit bar de brousse bulgare, il nous vous reste plus qu'à choisir votre lieu pour déguster une furtive boisson....
Bien à vous,
Fred Opalka

Publié le 07 Février 2020

@Jacques Roure
Bonjour Jacques,
Il ne reste plus qu'à vous remercier d'avoir ajouté mon histoire à votre bibliothèque tandis que je suis en train de lire votre livre. Alors que je me retourne à mon tour sur ce coprolithe humide métaphore de cette vie sur laquelle on revient pour témoigner du chemin parcouru, j'espère que ce que vous lirez dans mon histoire fera écho à votre univers.
Bien à vous,

Fred Opalka.

Publié le 24 Janvier 2020

@Pierre Paoli,
Bonjour Pierre,
Un énorme merci pour cet ajout dans votre bibliothèque. Il ne me reste plus qu'à espérer que ce voyage en Bulgarie vous transportera dans cette temporalité du souvenir qui côtoient souvent le présent jusqu'à donner son sens au futur.
Bien à vous,
pace e salute,

Fred Opalka

Publié le 20 Janvier 2020

@_Vampire.q.in_
Bonjour _Vampire.q.in_,
Un honorable et profond merci pour avoir ajouté mon histoire à votre bibliothèque. J'espère que les petits objets vous donneront envie de laisser un commentaire. À bientôt sur Monbestseller ou Instagram.
Bien à vous,
Fred Opalka.

Publié le 19 Janvier 2020

@Caroline Hauduroy
Un grand merci à vous Caroline pour avoir ajouté mon histoire dans votre bibliothèque. Sans vouloir être dans le redondance des autres commentaires déjà écrits, j'espère que les petits objets seront à la hauteur de votre exigence et vous parlera.
Bien à vous,
Fred Opalka

Publié le 17 Janvier 2020

En mode ménestrel qui viendrait sur la place du village faire les annonces du royaume couronné par un château en haut de la colline :
.
Avis @tous le monde qui passerait par là et les autres qui ne s'y arrêteraient pas...
.
Bonne année pleines de lettres, de syllabes, de mots et de phrases cornues, tarabiscotées ou encore bien filées à vous toutes et tous.
.
Fred Opalka

Publié le 03 Janvier 2020

@Floriana Vélasquez
Bonjour Floriana,
C'est avec beaucoup de soulagement et d'excitation que je lus votre commentaire. Le plus dure sera donc de patienter pour avoir votre avis définitif sur mon travail. En attendant, je vous souhaite une bonne continuation et une bonne année 2020 saupoudrée de lecture, d'écriture et d'inspiration.
Bien à vous,

Fred Opalka.

Publié le 03 Janvier 2020

@Fred Opalka

Votre livre n'est pas seulement rangé dans ma bibliothèque, il est en bonne place !
Moi qui suis une collectionneuse de bouts de ficelle, j'ai été séduite par votre approche de la vie et donc du récit. Concevoir un grand fleuve en commençant par les petits ruissellement c'est une démarche artistique qui fait écho en moi. Même les méandres du démarrage ne m'ont pas parus longs, car on aime à voyager avec vous. On sent que le chemin va être long mais ça fait partie de votre poésie. Une lecture au long court... pas pour les affamés, ni les zappeurs, mais tant pis pour eux !
Pour être franche, je ne l'ai pas encore terminé, mais j'y retourne avec plaisir.
A binetôt donc,
Bien à vous
Floriana

Publié le 02 Janvier 2020

@nicolas gugliotta
Bonjour Nicolas,
Un grand merci pour cet ajout dans votre bibliothèque. En espérant que cette histoire aura sa place dans votre colonne des bonnes choses de faites pour l'année 2019.
Bonnes fêtes de fin d'année,
Bien à vous,
Fred Opalka.

Publié le 30 Décembre 2019

@Floriana Vélasquez
Floriana, il ne me reste plus qu'à vous souhaiter une bonne lecture en vous remerciant de me savoir en tranche sur l'étagère d'une de vos bibliothèques. Cette suite de 0 et de 1 dans un coin de votre jardin littéraire m'oblige à espérer que mon histoire sera à la hauteur de vos exigences.
Bien à vous,
Fred Opalka.

Publié le 21 Décembre 2019

@annelaure0502
Merci pour cet ajout sur les étagères cryptées de votre bibliothèque numérique. J’espère que cette histoire sera digne des autres livres que vous collectionnez sur monBestSeller.com.
Bonne lecture,

Fred Opalka

Publié le 21 Décembre 2019

@Fred Opalka
Bonjour Fred. Tout d'abord, je voulais éclaircir un point essentiel... Je vous rassure, je suis saine d'esprit et je ne voue pas un culte sans frontière à votre travail, même si, d'un point de vue général, j'aime vous lire. Pour le reste et en espérant qu'il n'existe pas de concurrence entre les sites de production littéraire, je vous ai découvert pour la première fois sur Scribay. Voilà.
Bonne journée.
Coco Nut

Publié le 20 Décembre 2019

@Coco Nut
Par curiosité, ou aviez vous lu les premières versions ?
merci d'avance,
Fred Opalka

Publié le 19 Décembre 2019

@Coco Nut
Bonjour,
Je voulais vous remercier pour votre commentaire chargé d'étoiles. Et il est effectivement amusant que vous me retrouviez d'une plateforme à l'autre. J'espère que ce n'est qu'une coïncidence qui vous amena à tomber une seconde fois sur cette histoire. Je ne voudrais pas vous rendre coupable de devenir une groupie des premiers instants. Vous vous retrouveriez alors bien seule. Néanmoins, Je suis heureux de savoir que vous avez su apprécier le travail effectué depuis la dernière fois et je vous remercie d'avoir relevé cette scène où Vladimir façonne entre ses doigts son sentiment amoureux.
En vous remerciant,
Bien à vous,
Fred Opalka

Publié le 19 Décembre 2019
5
Les petits objets, ce titre me disait bien quelque chose. Je l'avais déjà lu sur une autre plateforme de partage et même si je connaissais déjà la fin, j'ai voulu démarrer mes lectures par votre livre pour comprendre comment il avait évolué avec le temps. Et le moins qu'on puisse dire c'est que vous êtes arrivé à rendre l’histoire attachante. Il y a du vrai et du sentiment dans ce récit. À noter qu'elle est découpée en deux temps principaux. Le premier est dédié au devoir de mémoire et aux souvenirs, à cette France des années cinquante et des petits bistrots de quartier. @Sandrine C a raison d’en parler comme elle le fait. Et puis, il y a cette deuxième partie, plus rythmée, plus ancrée dans un présent qui défile avec les pages que l’on tourne. Après le deuil vient le temps de la renaissance pour un Roman qui s’apprend seul. J’aime aussi la poésie qui flotte au-dessus de vos personnages lorsque vous narrez cette scène sensible et chargée de tendresse dans la petite cabane aux bords de l’eau ; où Vladimir, handicapé de ses sentiments, façonne discrètement une sculpture à l’image d’Amena, cette jeune migrante dont il est tombé fou amoureux. Je vous remercie de ce partage. En vous souhaitant bonne continuation dans l’exercice. Bien à vous. Coco Nut.
Publié le 17 Décembre 2019

@G3R
Bonjour,

Je voulais vous remercier pour votre commentaire chargé d'étoiles. Le chemin reste néanmoins encore long avant de pouvoir toucher du bout des doigts la voie lactée. En espérant vous avoir donné un peu de ce sentiment agréable qui enveloppe à chaque fois mes pensées quand je pense à la Bulgarie. Et pour répondre à votre question... Oui, il existe comme pour bon nombre d'entre nous une quantité non avouable de tapuscrits qui dorment au fond d'un tiroir. Le temps est un allié qu'il faut savoir diluer sur ce chemin de croix qui prend ses origines dans les premiers mots posés sur une page blanche.

Merci à vous et bonne lecture.

Publié le 12 Décembre 2019
5
G3R
Bon roman d'un écrivain à découvrir. Quelques longueurs au début du roman, mais le tout laisse présager une belle suite pour de futurs lecteurs assidus. Un vrai univers et un style qui sort du lot. Bientôt un nouveau livre?
Publié le 12 Décembre 2019

@Agostini Francois-Xavier
Un grand merci pour votre commentaire étoilé. En espérant que cette histoire vous aura fait voyager, vous donnant envie d’arpenter le sentier bulgare.
Bonne continuation à vous,

Publié le 11 Décembre 2019
5
Bonjour les petits objets peuvent faire les grandes choses bonne continuation BONNE année encore à tous les auteurs LIBRES comme vous et moi voici une cinquième étoile.
Publié le 11 Décembre 2019

@Sandrine C et @tous les autres,

Venez donc rendre une petite visite sur mon Intagram : fredopalka. Vous y trouverez des lieux, des instants et des souvenirs, de ceux qui ont inspiré mon histoire.
Bonne lecture à toutes et à tous...

Publié le 03 Décembre 2019

Bonjour à toutes et à tous,
Venez découvrir la carte des lieux qui compte dans le livre : "Les petits objets". Paris est grand et la Bulgarie l'est encore plus...
Au fil des jours de nouveaux posts pour vous donnez un aperçu de l'envers du décor, de sensations et des odeurs du livre qui naissent d'un détail pioché dans un souvenir ou d'une envie d'imaginer le monde qui entoure le livre.
Lien : https://www.facebook.com/fred.opalka.5
Bien à vous,
Bonne lecture

Publié le 18 Novembre 2019

@Sandrine C @lamish @Michel T @Vespucci

Pour tous vos commentaires et remarques, un message pour vous remercier de vous être penché sur mon travail.
Pour les plus scrupuleux, j'ai retravaillé mon texte en essayant de tenir compte des observations sans me résoudre à tirer un trait sur cette première partie : travail sur le devoir de mémoire et de deuil comme un homme d'une trentaine d'années peut l'aborder aujourd'hui.
Pour le voyage, cette immersion dans la Bulgarie rurale est restée presque inchangée.
Pour le plus réfractaire d'entre tous, rappelez vous qu'on considère facilement qu'un chat à neuf vie. J'espère juste que votre condition humaine vous prête assez d'imagination pour devenir un félin et en ressortir vivant une seconde fois.

Merci à vous toutes et tous

Fred Opalka

Publié le 14 Novembre 2019

@lamish
Bonjour, Je vous remercie du temps que vous venez de me consacrer et je prends déjà avec grand intérêt les observations que vous venez de me faire. Une étoile s'est envolée, c'est bien dommage mais justifié, alors, il ne me reste plus qu'à reprendre ces points que vous mettiez en évidence pour effacer un peu de ce revers.
Encore merci et bonne continuation à vous aussi,

Ben à vous,

Fred Opalka.

Publié le 27 Octobre 2019

Voilà, Fred, comme promis, je vous fais part de mes impressions après lecture.
Tout d'abord, @Michel T a raison ; vous auriez tout intérêt à faire des coupes franches afin de ne pas perdre vos lecteurs. Moi la dévoreuse, je vous ai lu en dix ou quinze fois, ce qui n'est pas vraiment bon signe. Beaucoup trop de longueurs, de répétitions, essentiellement dans le premier tiers de votre roman. Ensuite, avec la départ de Roman et jusqu'au mot fin, le rythme devient plus soutenu, ce qui permet de noter la différence. C’est dommage, car parallèlement, cohérence et originalité du scénario, humour et autodérision, humanité des personnages, bon sens de l’observation, sont présents… Bref, tous les ingrédients nécessaires pour en faire un roman que l’on dévore.
Pour le reste, une grande chasse aux coquilles s'impose. C’est ce qui vous vaut la petite étoile en moins. Elles entachent votre prose au point qu'il est difficile d'en faire abstraction. Encore une fois, c'est dommage, car votre plume est agréable, vos tournures de phrases correctes...
Ma conclusion : il conviendrait de vous pencher à nouveau sur votre roman afin de le valoriser comme il le mérite. Merci pour ce partage et bonne continuation dans l'écriture. Amicalement, Michèle

Publié le 27 Octobre 2019

@monBestSeller
Bonjour, un grand merci pour cet intérêt que vous venez de porter à mon récit en me donnant un peu plus de visibilité.
Encore merci.
Bien à vous,

Fred Oplaka

Publié le 22 Octobre 2019

@Sandrine C
Bonjour, c'est avec beaucoup d'émotions que j’ai lu votre commentaire. Un grand Merci me semble être la chose la plus censée à vous transmettre dans ces conditions. Néanmoins, au-delà des aspects jubilatoires pour moi de lire votre commentaire, je dois vous avouer que ce qui me touchait le plus fut votre façon de synthétiser l'essence de l'histoire qui tourne autour du souvenir…
En espérant vous avoir donné envie de vivre une brève histoire Bulgare…
Bien à vous,
Fred Oplaka

Publié le 22 Octobre 2019

"Les petits objets" est le "Livre le +" du 21 octobre. Retrouvez l’article qui vous donnera envie de le lire : https://www.monbestseller.com/actualites-litteraire-conseil/11927-les-pe.... N'oubliez pas de laisser un commentaire à l'auteur, c’est pour cela qu’il a publié son roman sur monBestSeller.

Publié le 21 Octobre 2019
4
Ces premiers commentaires contradictoires m’ont attirés… et je suis bien heureuse d’avoir voulu me faire mon propre avis. Car j’ai d’abord aimé ce Paris de la rue Quincampoix, la personnalité en couleur de chacun de vos personnages, la femme de l’antiquaire, formidable, le bistrot avec l’affiche des tontons flingueurs, cette scène pleine de tendresse entre le fils et le père. Et puis j’ai aimé le voyage. Mais ce que j’ai trouvé le plus remarquable dans votre récit, c’est la mémoire, les souvenirs, les évocations du passé, comment vous en parlez. Toujours avec de la pudeur, une certaine retenue. Merci pour ce voyage.
Publié le 21 Octobre 2019

Ecrire est plutôt sympa. Etre lu est une autre paire de manches, mais je viendrai prochainement vers vous, Fred, en dépit d'un récente décision de moins lire ici. A très bientôt. Michèle

Publié le 18 Octobre 2019

@lamish
Bonjour,

Merci pour votre généreuse note. Si vous souhaitez émettre des critiques, je vous en prie, faites-le... L'écriture ne sera jamais un long fleuve tranquille.

Bien à vous,

Fred

Publié le 18 Octobre 2019

@Michel T

Bonjour,

Je vous remercie pour vos commentaires et même si vous avez réussi à trouver un intérêt à mon récit, je sais que mon travail est loin d'être parfait. Au départ, je voulais travailler le récit en deux parties pour mettre en évidence que Roman vivait au départ dans sa bulle en ne se préoccupant que de son petit confort personnel et ce n'est qu'au moment où il est obligé de sortir de sa zone de confort que l'histoire prend vraiment forme.

Néanmoins, j'espère que je vous ai donné envie de visiter la Bulgarie qui est un très beau pays.

Bien à vous,

fred

Publié le 18 Octobre 2019
4
Bonjour @fred opalka Je n'irai pas dans le sens de vespucci qui a la gâchette un peu trop facile. C'est vrai qu'il y a des phrases qui n'en finissent pas, certains paragraphes inutiles ou vous brodez un peu trop, mais je suis allé jusqu'au bout des 340 pages sans regretter ma lecture. Pour moi l'histoire commence vraiment et devient intéressante et belle quand votre héros, Roman, part pour la Bulgarie. Votre roman n'est pas inintéressant, bien au contraire et il nécessiterait quelques coupes pour en venir plus rapidement à l'histoire. Amicalement, Michel T
Publié le 10 Octobre 2019
4
Voilà, Fred, comme promis, je vous fais part de mes impressions après lecture. Tout d'abord, @Michel T a raison ; vous auriez tout intérêt à faire des coupes franches afin de ne pas perdre vos lecteurs. Moi la dévoreuse, je vous ai lu en dix ou quinze fois, ce qui n'est pas vraiment bon signe. Beaucoup trop de longueurs, de répétitions, essentiellement dans le premier tiers de votre roman. Ensuite, avec la départ de Roman et jusqu'au mot fin, le rythme devient plus soutenu, ce qui permet de noter la différence. C’est dommage, car parallèlement, cohérence et originalité du scénario, humour et autodérision, humanité des personnages, bon sens de l’observation, sont présents… Bref, tous les ingrédients nécessaires pour en faire un roman que l’on dévore. Pour le reste, une grande chasse aux coquilles s'impose. C’est ce qui vous vaut la petite étoile en moins.Elles entachent votre prose au point qu'il est difficile d'en faire abstraction. Encore une fois, c'est dommage, car votre plume est agréable, vos tournures de phrases correctes... Ma conclusion : il conviendrait de vous pencher à nouveau sur votre roman afin de le valoriser comme il le mérite. Merci pour ce partage et bonne continuation dans l'écriture. Amicalement, Michèle
Publié le 10 Octobre 2019