Bouffées de vies

91 pages de Nama Traore
Bouffées de vies Nama Traore
Synopsis

Aventures vécues du Sahara aux côtes africaines en passant par la genèse du mouvement hippie, la prison et l’hôpital psychiatrique Un style sobre, factuel, facile à lire, addictif qui nous emmène tout au long de la nuit
Teinté d'humour africain, le lecteur sent l'authenticité de l'oeuvre.

497 lectures depuis la publication le 25 Octobre 2019

Les statistiques du livre

  42 Classement
  497 Lectures
  +30 Progression
  4.5 / 5 Notation
  6 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

7 commentaires , 2 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@bernadeteL C'est rectifié merci beaucoup !

Publié le 12 Novembre 2019

@bernadeteL vous avez raison il 's'agit d'une erreur de ma part j'en suis désolé je rectifie tout de suite c'est "Vu sous ce Angle"

Publié le 12 Novembre 2019

Ouvrez votre livre, j'avais commencé une bio au Congo et c'est maintenant un livre sur les ordinateurs

Publié le 12 Novembre 2019

@bernadetteL

Pourquoi ?

Publié le 10 Novembre 2019

@bernadetteL

Pourquoi ?

Publié le 10 Novembre 2019

Je pense que le livre ici ne correspond pas au titre de bouffées de vie.

Publié le 10 Novembre 2019
5
Le récit déjanté de la vie d'un auteur bien représentatif de l'époque des chemins de Katmandou, où on décidait un soir de prendre la route le lendemain, le stop, la belle étoile, on pouvait traverser le Sahara ou le Népal sans crainte. Le shit et autres carburants contribuaient largement à la poursuite du rêve d'un monde idéal fait de paix et d'amour. A défaut d'avoir changé le monde, l'auteur nous montre que les chemins de traverses mènent aux plus belles aventures, tragiques ou hilarantes.
Publié le 09 Novembre 2019

@JeanJ
Je vous remercie de vos suggestions.
Je ne sais pas si mon but est atteint: J'ai cherché à écrire d'une manière compréhensive par les jeunes d’aujourd’hui. Leurs échanges sont faits de phrases courtes. Je m'en suis tenu à un mode factuel à cause de proches à ménager, c'est un choix sur lequel je ne pourrai revenir que dans quelques années.
De mon point de vue il manque beaucoup de choses et l'on court le risque de basculer dans l'introspection. Avant de passer au tome 2 je vais faire un ou deux livres de fiction pure. Il s'agit d'un bit informatique qui poursuit un bit mutant dans un smartphone le but étant de faire comprendre ces machines dont nous sommes les esclaves. J'ai fait beaucoup de technique pour gagner ma vie mais aussi d'être du cote du maître et non de l'esclave. La domination et le contrôle de ces machines passe par la connaissance !

Publié le 05 Novembre 2019
4
Evidemment c’est un temps que les moins de 20 ans… C’est distrayant à lire vos souvenirs, même si on ne les a pas partagés. Car je se souviens bien de cette époque, de ces amis ou cousins qui vivaient en Afrique, de ce qu’ils nous racontaient l’été. Et finalement, les souvenirs de cette époque sont un peu les mêmes pour tous les enfants. Les maquettes de bateaux, les bricolages, les animaux (les votres sont nettement plus exotiques, la première mob, etc. et puis on grandit... Je regrette juste un peu que vous n’ayez pas approfondi quelques passages, ou en d’autres mots, que vous ayez voulu vous contenter d’une narration factuelle, où vous n’avez pas laissé les sentiments, vos points de vue, émerger. Mais en même temps, ça se lit comme on mangerait des petits pains au lait. Merci pour ce partage.
Publié le 03 Novembre 2019