LE MASQUE DE LA JUSTICE

69 pages
Extrait
de Mila Kaz
LE MASQUE DE LA JUSTICE Mila Kaz
Synopsis

Devenir la plus grande avocate de son temps est l’ambition de Francine Girard. A 25 ans, cette jeune avocate noire se lance corps et âme dans ses études de Droit pour en sortir Major de sa promotion. Mais en ce début de siècle « La Belle Epoque », où le statut des noirs reste encore un sujet tabou, Francine réussira-t-elle à s’imposer dans ce monde conservateur ?

923 lectures depuis la publication le 06 Novembre 2019

Les statistiques du livre

  669 Classement
  57 Lectures
  +108 Progression
  3 / 5 Notation
  9 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

1 commentaires , 2 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
2
Chère Mila Kaz, Je ne sais ce qui est le plus difficile: donner ou recevoir la critique... Je tiens d'abord à vous féliciter pour la forme car je n'ai pas détecté de fautes me semble-t-il. Je trouve l'idée originale mais votre récit me paraît inégal avec une écriture parfois fluide et délicate, à d'autres moments plutôt maladroite et bancale au niveau de la syntaxe. Il y a dans votre style un je ne sais quoi de surrané en harmonie avec l'époque choisie pour votre roman. Mais peut-être faudrait-il travailler davantage les transitions (enchaînements et séparation des paragraphes). Pour ce qui est de l'histoire, il y a quelques incohérences comme la scène du restaurant: comment l'héroïne peut-elle manger en étant masquée? J'ai passé un moment agréable à vous lire. Bonne continuation.
Publié le 02 Mars 2020

@Colette Bacro Je vous remercie beaucoup d'avoir pris le temps de lire les deux chapitres et pour vos belles étoiles. En effet, en ce qui concerne les heures de travail à la blanchisserie, je n'ai pas précisé qu'elles étaient fixes, peut-être est-ce une erreur de ma part ? Merci également pour ces conseils et je vais ajouter davantage de pages.

Publié le 10 Novembre 2019
4
@ Mila Kaz. Vous tenez-là une histoire originale et formidable, à bien des égards. On sent votre enthousiasme pour la raconter et l'empathie que vous ressentez pour votre héroïne nous la rend sympathique. Dommage que vous ne vous soyez pas assez relue : il y a quelques maladresses dans vos phrases longues et, pour le travail à la blanchisserie, vous dites que c'est le matin tôt et page 20 vous dites que c'est le soir. Je pense que si vous mettiez en ligne au moins la moitié de votre livre, vous auriez plus de chance d'être repérée et mise en avant... En tout cas, je souhaite bonne chance à Francine !
Publié le 10 Novembre 2019