J'ai quelque chose à vous dire

101 pages de AUDOUARD
J'ai quelque chose à vous dire AUDOUARD
Synopsis

Que reste t'il après le départ du dernier parent ? Des souvenirs épars comme des clichés photographiques gravés dans la mémoire.
Oui, mais lesquels ?
Entre ironie et humour, entre tendresse et gravité notre héroïne revisite son histoire familiale et tente de comprendre cette famille si "spéciale".

687 lectures depuis la publication le 10 Novembre 2019

Les statistiques du livre

  23 Classement
  687 Lectures
  +17 Progression
  4.3 / 5 Notation
  9 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

8 commentaires , 3 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Votre histoire est bouleversante mais j’ai eu du mal à rester captivée en raison des « flash back » qui cassent le rythme. Merci pour votre partage et bonne chance pour la suite.

Publié le 01 Décembre 2019

@Isabelle lestine, le début est lent volontairement. Je voulais mettre le lecteur en attente et monter en crescendo. Cela dit, je prends note de vos impressions et je vous en remercie.

Publié le 21 Novembre 2019
4
Je suis d’accord avec le commentaire précédent, j’ai eu aussi envie que cela commence plus vite, moins de diversions, si je peux m’exprimer ainsi. Ou alors, c’est une autre histoire, un roman, une pensée, des flasbacks solitaires, mais pas ce témoignage que vous… témoignez. Pour vous, vous aider à le vivre. Et pour votre famille, leur transmettre, comme une mémoire que l’on veut garder vive, sans faux-semblant, sans retenue. Car les relations mère-fille sont tellement mystérieuses. Pourquoi de l’une à l’autre y a t-il tant de variations ? Je me rappelle des jumelles de mes amies dont la mère adorait l’une et ignorait l’autre… Mystères du cœur. Merci pour ce partage.
Publié le 21 Novembre 2019

@AUDOUARD Bonjour j'ai perdu mes deux parents mon père sur une plage alors qu'il jouait aux cartes au soleil, mort en un instant en 1983 et ma mère en 2017 partie en paix entourée de nous tous, ce que l'on garde c'est l"essentiel, Je reste en communication mentale avec eux plusieurs fois par jour, je leur demande de l'aide et des solutions, et magiquement les réponses viennent rapidement comme dans une conversation surneturelle, il faut croire aux connections extra-humaines et à l'aide du ciel et du divin.
Bonne lecture sur monbestseller.com François-Xavier Agostini

Publié le 20 Novembre 2019

@colette Bacro, C'est vrai, je suis en rodage. C'est vrai, je suis parfois dans la retenue. Hésitation du débutant qui se demande s'il faut aller au bout du bout de la pensée. Bon, c'est mon premier long récit. Je note précieusement vos recommandations.
@Michel CANAL Merci à vous aussi pour votre accueil et vos encouragements.

Sachez que pour moi écrire est avant tout un plaisir et grâce à vous deux, je ne peux que m'améliorer.

Amicalement

Publié le 17 Novembre 2019
4
@AUDOUARD. Vingt pages en A4 avant d'entrer dans le vif du sujet, ça fait beaucoup. Je me suis dit "C'est une romance, j'ai dû mal lire le synopsis !" Quand votre histoire décolle, votre écriture aussi, et vous accrochez votre lecteur jusqu'au bout. Les membres de votre famille et leur histoire, voire leur destin, sont hautement romanesques. C'est pour ça que je trouve dommage que votre livre se présente sous la forme d'un puzzle à reconstituer sans aide. Il est dommage aussi que vous restiez la plupart du temps dans la retenue, alors que votre plume est si brillante et puissante à certains moments. Vous pourriez romancer ce témoignage et en profiter pour creuser davantage le thème principal, maintenant que vous avez réussi à évacuer vos souffrances et à régler son compte au malheur. Je pense que vous êtes encore en rodage à cause de la mère supérieure (je l'ai été plus longtemps que vous, hélas), il est temps de lâcher les chevaux... Bonne route à vous !
Publié le 17 Novembre 2019
5
Assurément @AUDOUARD, Marie-Charlotte avait beaucoup à dire et sait le dire pour intéresser le lecteur. Votre écriture est vive et pétillante, agrémentée de la pointe d'humour qui fait sourire. La trajectoire de vie de Marie-Charlotte et de sa famille n'est pas celle d'un long fleuve tranquille. Quelle famille ! Napoléon Empereur disait la même chose de la sienne ! Ce faisant, Marie-Charlotte est devenue l'historienne qui aura transmis à ses enfants, à ses petits-enfants probablement, tout ce qu'ils ne devaient pas ignorer de leurs oncles, tantes, grands-parents, grands-oncles... bref, de leur saga familiale. Je vous comprends, je suis moi-même depuis l'enfance, l'écrivain et l'historien de ma famille, très différent de mes frères. Peut-être en faut-il un à chaque génération. Merci pour ce partage, en espérant qu'il vous sera utile. Avec toute ma sympathie et mes encouragements pour la suite après vos premiers pas. MC
Publié le 17 Novembre 2019

@Michel CANAL, on apprend tous les jours n'est-ce pas ?
Un grand merci à vous !

Publié le 15 Novembre 2019

@AUDOUARD, c’est tout simple. Dans la barre de « menu » en haut à gauche il y a « Fichier ». Dans le menu « Fichier » il y a la rubrique « Format d’impression ». En cliquant sur « Format d’impression » il y a l’option A5. Le format A5 (demi format A4) correspond à un format de livre papier. Vous pourrez observer son confort de lecture sur écran sur la plupart des écrits publiés sur le site. Le format A4 (29x21,7 cm) est celui du courrier administratif.
Voili , voilou, chère collègue débutante en publication. Qui n’est pas passé par cette découverte ? Il m’a semblé normal de vous en informer. Vous voilà désormais au niveau « pro » de la publication.
Vous découvrirez aussi qu’il y a des normes selon que l’on se publie au format « Kindle » ou au format « papier ».
Au plaisir de revenir vers vous : j’attaque la lecture de « J’ai quelque chose à vous dire ».

Publié le 15 Novembre 2019

@Michel CANAL, j'ignore ce qu'est le format A5 mais s'il facilite la lecture alors allons-y !
Oups ! Une coquille !
Merci pour votre bienveillance et bonne lecture alors.
A très bientôt

Publié le 15 Novembre 2019

@AUDOUARD, j'ai eu le plaisir de vous découvrir par votre commentaire à l'article de Colette Bacro. J'en profite pour vous inviter à vous publier en format A5 pour rendre la lecture plus confortable qu'avec le format A4 (erreur de presque tous les nouveaux auteurs). Mais votre texte est bien aéré.
Je vous ferai mon retour après lecture complète. C'est déjà l'impression d'un texte bien écrit (normal pour si j'ai bien compris, une enseignante de notre langue).
Juste une coquille à vous signaler page 5 : La douce mélodie envahie la cuisine... (envahit).
Au plaisir de vous retrouver prochainement. MC

Publié le 14 Novembre 2019
AUDOUARD
Biographie

Née au début des années 60 au cœur de la forêt noire, j'ai passé une grande partie de mon enfance en Allemagne dans diverses garnisons...


A lire dans les actualités