LE SOUFFLE D'ASKAT

559 pages de jean pierre portevin
LE SOUFFLE D'ASKAT jean pierre portevin
Synopsis

Il y a 10 000 ans, après la guerre des dieux, l'empire de politéïa domina le monde, puis vint le temps des ombres noires et de l'impérator. C'est alors que deux homme se rencontrèrent
"Journal de bord d'Iléna souveraine des dames vertes"
Le roman débute ainsi. On y retrouve les ingrédients habituels à la fantasy: magie, sorcellerie, amour, combat mais aussi une dimension spirituelle. On y croise les taiseux les amazones, les clans du nord Naamha fille de l'impérator et ses hordes, les elfes et un maraudeur et Abdias prêtre initié a la magie des elfes, un dragon ...encore que. Askat l'éternel est son autre nom pourra t'il aider les hommes contre Astharoth le diviseur ? Si victoire il y a elle est amère et ce n'est que le commencement

109 lectures depuis la publication le 12 Novembre 2019

Les statistiques du livre

  298 Classement
  90 Lectures
  -33 Progression
  4 / 5 Notation
  2 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

2 commentaires , 2 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@pelo merci de ce commentaire. les rapports "prêtre maraudeur" semblent plaire. Le bien et le mal de fait c'est le lot de ce genre de livre , je tenterai dans le" livre 2" d'instiller encore plus de magie et de mieux approfondir, le caractère des personnages. Je ne veux pas spoiler évidemment mais disons qu'une alliance entre ennemis sera nécessaire :). J'irai bientôt voir si vous avez écrit quelque chose que je me nourrisse de cela également

Publié le 26 Novembre 2019
4
Cela parle magie, c’est assez mystique, c’est de nature à me plaire, les dialogues entre le maraudeur et le prêtre viennent d'un autre monde et temps... Classique on retrouve le camp du bien et du mal. Les tours de magie, cela m’a toujours interpellé...
Publié le 25 Novembre 2019

@Gaspard du Gévaudan, merci de ton commentaire à la fois sympathique et utile. je vais tenir compte de ce que tu dis sur le besoin plus important d'identification des personnages. Je suis en train d'écrire le livre 2 où j'envisage justement de mieux présenter l'histoire de chaque personnage. Bonne suite à toi et j'irai voir si tu as écrit quelque chose que je te rende la pareille :)

Publié le 24 Novembre 2019
4
Votre imagination est fertile ! et visuelle. On rentre dans vos mondes comme si on regardait un film. C’est fluide, facile, vivant. Votre vie de théatre vous a appris le sens et le rythme des dialogues, ça se voit ! C’est probablement ça qui participe à la maitrise. Cela dit, il m’a manqué un peu de mieux rentrer dans la peau de vos personnages, un peu plus d’identification ? peut-être. Merci pour cette évasion dans la fantaisy. (550 pages, ça pourrait faire peur sur ordi. Vous devriez resserrer un peu l’interlignes et double checker les espaces entre les mots…)
Publié le 24 Novembre 2019