BRIGITTE Le piège

115 pages de BOLOPION Michel
BRIGITTE Le piège BOLOPION Michel
Synopsis

Drame très sombre sur la solitude et la détresse affective.
Brigitte est une jeune femme célibataire, originaire de la banlieue parisienne. Depuis quelques mois, elle est fonctionnaire dans une grande ville de province. Intelligente, sensible et sensuelle, elle vit très mal son extrême laideur. Elle rencontre cependant un travailleur clandestin, Sofiane, qui devient son amant.
À l’occasion d’une visite auprès de ses parents, elle se remémore sa jeunesse solitaire et triste. À son retour, son amant a disparu. Elle se jette alors à corps perdu à sa recherche, sans espoir, et rencontre des personnes peu recommandables, les petites frappes du Café des Sports de Monsieur Robert. Aussi sur amazon dont version papier, et autres ouvrages en téléchargements gratuits du 11 au 15 décembre.

632 lectures depuis la publication le 15 Novembre 2019

Les statistiques du livre

  28 Classement
  631 Lectures
  +18 Progression
  4.3 / 5 Notation
  11 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

3 commentaires , 4 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Lila L ; @federer 36 . Merci à vous deux pour vos commentaires qui se rejoignent assez. Un proche, par ailleurs très emballé par le roman (j’en ai écrit d’autres), m’avait déconseillé d’évoquer le fait que « Brigitte » s’inspirait très largement de la réalité. « Les lecteurs potentiels vont s’imaginer qu’il s’agit d’un documentaire ». En fait, la quasi totalité des lieux évoqués sont authentiques (ce qui est fréquent je pense). Pour le reste, j’ai puisé mon inspiration dans de grands médias nationaux : presse écrite ou télévision, faits divers, dossiers, témoignages. Je pense en particulier à un dossier paru il y a des années dans l’Express qui avait déclenché une grosse polémique. Le journaliste avait dû présenter ses excuses (je le vois encore tout penaud devant les caméras)…. pour avoir écrit la réalité. Je me suis inspiré aussi d’observations et d'expériences personnelles : les deux chapitres en italiques, la scène glauque avec les ados à l’arrêt de bus, le couple du début à La Rotonde. Pareil pour certains personnages : Brigitte bien entendu, Christiane (un témoignage télé émouvant), La Tordue (idem, mais avec une fin plus heureuse), le grand Siddi (un peu). Je remercie en particulier federer36 pour son avis sur la forme, qui est la principale obsession des écrivains amateurs. Cela représente tellement de travail !! Sans compter le cauchemar de la chasse aux coquilles. En fait, j’ai écrit « Brigitte » en mémoire d’une jeune femme terriblement laide dont j’ai juste croisé la route, et de son destin tragique.

Publié le 03 Décembre 2019
4
Elle est étonnante cette femme, faire l'amour avec un homme de manière animale sans sentiment, cela semble presque la combler..... Après elle se sent désirée donc elle est contente je comprends mais on dirait limite que cela la rend heureuse, c'est fou quand même! Je trouve tout cela tellement glauque comme histoire, tellement triste en soi, j'exagère bien entendu mais on a limite envie de se pendre... Les êtres humains deviennent des animaux, cela manque d'humanité.... Car entre les 2 humains, à aucun moment il y a un simple échange, dialogue ou un signe de tendresse ! Après c'est bien romancé, c'est bien écrit, la misère humaine et affective des personnages est bien racontée par l'auteur, l'auteur réussit à nous transporter dans cet univers sombre... J'ai hésité entre la note de 4 et 5....
Publié le 02 Décembre 2019
4
Vous vous êtes attaqué à un sujet dur, et bien sûr, c’est dur à lire, lourd. On comprend cet isolement, cet enfermement. Et aussi la loi de la jungle où les plus faibles perdent toujours. Le drame des mauvais dés. C’est cruel. Merci pour ce partage.
Publié le 02 Décembre 2019

@Philippe C. Merci pour le commentaire et la note. "Série noir" n'a pas porté chance à Dewaere et à Nadine Trintignant. Je me souviens bien de ce film très sombre qui m'avait mis mal à l'aise, et de son dénouement désespérant. Peut-être ai-je été influencé. J'ai voulu raconter une réalité elle aussi dérangeante, sans espoir de "happy end".

Publié le 24 Novembre 2019
5
Cela fait penser à l'atmosphère très sombre et désespérée du film d'Alain Corneau "Série Noire", avec Blier, Dewaere et Nadine Trintignant. Avec un réalisme peut-être accentué dans la seconde partie pour Brigitte. Belle brochette de personnages secondaires, dont les crapules sans foi ni loi du Café des sports. Très bon roman bien ficelé.
Publié le 24 Novembre 2019

@Michel T. Merci pour le commentaire. Le roman ayant été mis en ligne il y a moins de 24 heures, vous n'avez pas trainé à le lire (même s'il n'est pas si long). Résumé absolument parfait, tendant à montrer que vous avez lu avec attention et jusqu'au bout. Je suis très impressionné. Nota : la solitude se traduit souvent par un monologue intérieur. Dans la première partie, Brigitte n'a qu'une seule confidente, sa collègue Christiane, avec laquelle elle échange cependant. Tout se gâte en fait, quand elle croit avoir échappé à sa solitude.

Publié le 16 Novembre 2019
4
Bonjour @BOLOPION Michel . Très peu de dialogues pour cette histoire qui ne laissera personne indifférent, à part les Robert, Siddi et Patrick... Mais il est vrai que nul besoin de dialogues puisque tout se passe dans la tête de Brigitte que son physique ingrat coupe de la société. Ce roman traite avant tout de la solitude, de l'impossibilité pour certaines personnes d'avoir une vie sociale satisfaisante et s'enferment dans la transparence. Jusqu'à devenir invisible, sauf pour ceux qui ont repéré cette fragilité et qui vont en profiter. La chute (si j'ose dire) est dramatique et inéluctable. On la devine progressivement à travers l'atmosphère qui s'alourdit au fur et à mesure que l'on découvre vos personnages. Merci pour le partage, Amicalement, Michel T
Publié le 16 Novembre 2019
BOLOPION Michel
Biographie

Auteur touche-à-tout, cherchant principalement son inspiration dans la...


A lire dans les actualités