Vidéo-Home-System

127 pages de Rezkallahmo
Vidéo-Home-System Rezkallahmo
Synopsis

Résumé du Livre : Un célibataire, en retard sur son loyer, sans amis, se retrouve en possession d'une cassette vidéo magique. Cette casette vidéo donne le pouvoir à celui qui la possède, de faire revenir tout ses êtres chers décédés.

415 lectures depuis la publication le 01 Janvier 2020

Les statistiques du livre

  65 Classement
  324 Lectures
  +7 Progression
  5 / 5 Notation
  11 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

9 commentaires , 4 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Question écriture t'as vraiment pas évolué d'un iota.

Publié le 14 Février 2020

@EZALI Péguy
Grand merci

Publié le 24 Janvier 2020

@Rezkallahmo, Humblement, toutes mes félicitations !

Ce plébiscite me semble normal, parce que répondant au goût et à la culture de la quasi totalité des lecteurs qui ont noté. Bravo !

Publié le 24 Janvier 2020

Coucou, @Colette Bacro

En effet, bien vu! ;) il y a une nouvelle sur ce chat, tout les textes sont plus où moins connectés...
Je suis content que ce petit tour de carrousel ne t'ai pas ennuyé. Un frichtis bien noir, bien piquant :)
Amitiés.
Mo

Publié le 23 Janvier 2020

Bonjour, @Agostini Francois-Xavier
J'ai tendance à croire que le noir à perdu ses couleurs de noblesses, et que le feel-good, le soft, domine les débat. Pour ma part, le noir, la souffrance, amène à la transe, l’hystérie créative, qui libère l’énergie potentiel pour créer une oeuvre solide. Les artistes, les éditeurs, avaient plus de courage à l'époque des grands écrivains. Les divertissement limités aussi...
A l'heure actuelle, l'ambiance dans le pays est plutôt noir d’après les médias, alors nous cherchons l'opposé, la fuite...
Merci pour vos précieux mots.
Mo.

Publié le 23 Janvier 2020
5
Bonjour; Est-ce un sentiment général de voir du noir et d'oublier les couleurs ? Est-ce dans l'air du temps que l'insomnie ronge les âmes ? Ou est-ce tout simplement l'état du monde, finissant, dans lequel nous vivons qui produit tous ces romans sans réel espoir, et je parle en connaissance de cause ? Baudelaire, Nerval ( qui s'est pendu ) écrivait d'autant mieux qu'ils allaient mal ! Faut-il une tristesse cachée, un désordre particulier pour créer.écrire, peindre, faire du cinéma ? Bonne lecture à tous dans cette douce France qui va si mal.
Publié le 23 Janvier 2020
5
@Rezkallahmo. Entre deux bières, ton antihéros se fait des frichtis oignon / riz / Viandox alléchants et, sans chichis, invite son lecteur... et le retient jusqu'au bout de cette histoire étrange. Une alternance de tranches de vraie vie, de magie, de convocation du passé, de cauchemars éthyliques, de bonheurs et de souffrances, qui donnent un rythme de cœur fatigué à l'ensemble. C'est prenant et émouvant. A l'heure des bilans, au plus profond de la solitude, même la présence d'une blatte est chaleureuse... En tout cas, merci de m'avoir régalée ! Je me suis demandé à un moment si tu n'avais pas écrit une courte nouvelle avec ce chat il y a 3 ans. Mais bon, les chats perdus, ça va, ça vient... Bien à toi, nouveau Philippe Djian, Colette.
Publié le 22 Janvier 2020

@monBestSeller, merci de mettre en avant ce modeste roman.
Mo.

Publié le 20 Janvier 2020

"Vidéo-Home-System" est le "Livre le +" du 20 janvier. Retrouvez l’article qui vous donnera envie de le lire : https://www.monbestseller.com/actualites-litteraire-conseil/12328-video-.... N'oubliez pas de laisser un commentaire à l'auteur, c’est pour cela qu’il a publié son roman sur monBestSeller

Publié le 20 Janvier 2020

@lamish

C'est drôle, ces repères, je n'avais pas remarqué leur présence... Sûrement parce que tu as lu toute mon oeuvre et que j'ai vu ton ressenti évolué au fil des romans, tu as pris confiance, et de l'aise pour naviguer dans mon esprit au point de retrouver et apprécier les motifs récurrents, ceux qui définissent mon univers. C'est un peu ce rapport là que cherche à créer un écrivain, avec le lecteur, cette amitié à distance, qui se fait avec le temps.
Merci.
Mo.

Publié le 18 Janvier 2020

@fab merci, pour votre lecture et le ressenti qu'il en ressort. Croire aux rêves qui n'existent pas, ou plus... Magnifique.
Merci encore.
Mo.

Publié le 18 Janvier 2020
5
fab
Bien sûr, c’est noir. Mais la poésie que vous mettez à le décrire dans ses nuances laisse entrevoir de la clarté. Celle de ceux qui croient aux rêves qui n’existent pas. Merci, c’est fort.
Publié le 18 Janvier 2020
5
J'ai apprécié cette autre balade étrange dans le monde tout aussi étrange de Mo. Un univers contrasté où se côtoient rudesse et poésie, amour et folie, réalité crue et ésotérisme. Que j'aimerais trouver une cassette magique qui me permettrait de retrouver Cate, comme tu retrouves Al dans ce roman, ne serait-ce que le temps d'une soirée, même si je dois replonger au plus profond de ma peine... Que j'aimerais cela possible avec d'autres chers disparus ! C'est amusant car à force de te lire, de suivre tes pérégrinations niçoises, je me suis imprégnée de cette ambiance en clair-obscur au point d'avoir trouvé des repères, de m'y sentir moins étrangère, au fil de tes romans et nouvelles... J'aime bien cette impression. Merci pour ce nouveau partage, Mo. Bises et, vu l'heure, bonne nuit. Michèle / PS : je n'ai pas le temps en ce moment, mais même si tu as fait de gros progrès ;-), une ou deux relectures s'imposent afin d'éradiquer les coquilles résiduelles.
Publié le 09 Janvier 2020
Rezkallahmo
Biographie

Mohamed Rezkallah, 33 ans, est écrivain, scénariste, photographe et musicien. Dans un style sobre, il dépeint des mondes surréalistes, délurés,...


A lire dans les actualités