Camouflage.

402 pages de Yvan Ollive
Camouflage. Yvan Ollive
Synopsis

Yves ne possédait plus rien. La crise financière avait ruiné les rives du lac Léman. Il ne pouvait que fuir.
En attendant un nouveau départ, il se cache dans un chalet et marche sur des sentiers escarpés. Le vertige lui redonne le goût de l’aventure.
Le brouillard va s'inviter et Yves se retrouvera piégé dans un monde peuplé d'hommes narcissiques et de femmes bouleversées.

605 lectures depuis la publication le 06 Janvier 2020

Les statistiques du livre

  36 Classement
  486 Lectures
  +5 Progression
  4.8 / 5 Notation
  15 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

9 commentaires , 6 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Raphaël M
Des étoiles le lundi matin, des mots élogieux...merci, merci. Je patauge un peu dans la notion de thriller, de roman. J'ai choisi "roman autres" car je le trouve un peu "cool" au regard de certains thrillers, il y a aussi "roman noir"...Je vous souhaite une bonne journée.
Très cordialement.

Publié le 27 Janvier 2020

@ Agostini Francois-Xavier
Merci pour vos encouragements et votre note généreuse. J'ai souvent l'idée que les crises économiques sont programmées comme les paires de claques d'un père sévère, juste pour nous rappeler qui est le patron. Je vous souhaite que du bon...Bonne journée.

Publié le 27 Janvier 2020
5
Excellent ! ça met un peu de temps à démarrer, j’ai sans doute été un peu perturbé par les commentaires précédents sur le juste temps.., on ne comprend pas tout à fait le rapport entre le synopsis (qui à mon avis en dit un peu trop) et les premières pièces du puzzle qui s’installent, mais une fois que c’est parti, c’est parti ! Très bon casting, et vous gérez vraiment bien votre intrigue. "Roman autres", c’est pas plutôt un vrai bon thriller ? (ps. Bravo Monbestseller de vous avoir repéré et bravo donc à vous de l’avoir été, c’est tout à fait mérité)
Publié le 27 Janvier 2020
5
BONJOUR, encouragement. Le choix ultime de disparaître pour une personne n'est pas interdit par la loi, heureusement, c'est même tentant selon les circonstances tout dépend comment. Une nouvelle crise économique certains en parlent, on aurait rien retenu de 2008 ou de 1929. Mais même dans les moments désespérés il y a de l'espoir et de la chance pour ceux qui ont une mission sur la planète Terre. Bonne lecture à tous les auteurs LiBRES comme vous et moi.
Publié le 27 Janvier 2020

@T.Guenard
Merci pour le bizarre et le vivant et encore plus pour les bonnes vibrations !! C'est très sympa d'avoir pris le temps de rédiger ce commentaire. Très cordialement.

Publié le 25 Janvier 2020
4
C’est bizarre, j’ai à la fois la sensation d’être projeté dans une ville de banlieue avec les gros caïds et les trafiquants de drogue qui sévissent mais aussi au fin fond de la campagne ou dans une montagne isolée perdue au fin fond de la nature. Le décor est bizarre mais votre roman est vivant, on ne s'endort pas en vous lisant, il se passe des choses dans vos scènes, il y a du mouvement, votre texte m'a donné des bonnes vibrations!
Publié le 24 Janvier 2020

"Camouflage" est le "Livre le +" du 24 janvier. Retrouvez l’article qui vous donnera envie de le lire : https://www.monbestseller.com/actualites-litteraire-conseil/12342-camouf.... N'oubliez pas de laisser un commentaire à l'auteur, c’est pour cela qu’il a publié son roman sur monBestSeller.

Publié le 24 Janvier 2020

@Kroussar
Merci pour votre conseil, je l'ai pris en compte. Mon roman n'a été lu, pour l'instant j'espère, que par peu de personnes, je viens juste de le mettre sur cette plateforme et j'ai distribué une version papier à une dizaine de proches. J'attends les critiques, les conseils et les remarques...avec impatience, pour faire les modifs nécessaires d'un coup. Cordialement. Yvan

Publié le 23 Janvier 2020

Rassurez-vous, impossible de débusquer toutes nos coquilles nous-même. Un œil neuf s'impose. De plus, lorsqu'elles sont plutôt rares et éparses, ce qui est votre cas, la chasse est d'autant plus difficile. Si vous n'êtes pas pressé, car je ne suis pas très disponible en ce moment, prenez contact avec moi via ma page d'auteur. Je me prêterai volontiers au jeu, car votre roman en vaut la peine. Amicalement, Michèle

Publié le 21 Janvier 2020

@Lamish
Merci beaucoup...Ce premier roman m'a demandé beaucoup de travail, il a fait l'objet d'un premier jet auquel j'ai enlevé le superflu...pas loin de trente pages. Je suis tellement heureux que vous ayez trouvé les personnages accessibles. Cette remarque me laisse penser que toutes les longues conversations que j'ai eu avec eux n'étaient pas vaines...et merci pour la poésie, les montagnes sont tellement belles ! Il y a des semaines qui commencent très bien...Merci, merci.
Pour les "coquilles qui persillent", j'ai l'impression que je n'y arriverai jamais. Quelques secondes d’inattention, de relecture trop automatique et voilà...j'en rate plein. J'ai énormément lu et aujourd'hui encore beaucoup. Mais sans jamais essayer de comprendre les "mécanismes" qui peuvent faire ou pas un bon livre. Au feeling, j'aime, alors c'est bien !! Maintenant, à l'autre bout du stylo, je me rend compte des lacunes que je dois combler.L'emploi des temps, la ponctuation et un tas de règles que je ne soupçonne même pas.
Merci encore et je vous souhaite une très bonne journée, sous ce grand soleil et dans la Bise acérée. Amicalement. Yvan

Publié le 20 Janvier 2020
5
Quelques étoiles de plus de la part de mon double afin d'élever votre moyenne :-). Bon dimanche.
Publié le 19 Janvier 2020
5
Un premier roman que j'ai lu avec plaisir et enthousiasme, que je n'ai pas pu lâcher avant la fin, tard hier soir… avec ce sentiment jubilatoire de découvrir un futur écrivain… Pour peu que cette première œuvre n'ait pas fait l'objet de moult relectures, modifications et réécriture, force serait d'admettre que vous êtes particulièrement doué ;-). J'ai aimé le scénario imaginatif, original, fouillé, bien ficelé. Votre plume à la fois riche, précise et concise, poétique même, lorsque vous décrivez le décor du Bocal et les paysages montagneux. Vos personnages réalistes, hauts en couleur, parfois sublimes, parfois laids, très viscéraux, souvent sensuels, votre capacité à les rendre accessibles, quels que soient leur sexe, leur milieu, leur passé, leurs intentions. La finesse de vos analyses… justes… en totale empathie… Bref, j’ai suffisamment lu ici pour remarquer une œuvre qui ne m’inspire aucun bémol. Aussi, sans en rajouter, sans obséquiosité, je vous félicite avec un entrain non feint. De plus, le hasard veut qu’après dix années d’expatriation, j’ai récemment retrouvé la zone géographique qui vous sert de décor, ce qui a accentué un sentiment de proximité, facilité mon immersion. Sentiment accru par le choix du temps de narration. Car si le présent n’est pas celui de la facilité (nombre d’auteurs en sont incapables), il permet au lecteur de saisir la main tendue de l’auteur et de sauter dans le grand bain en sa compagnie, de vivre les émotions en temps réel. Il permet également d’échapper au passé simple, lors des scènes d’action, temps inélégant qui m’insupporte tout particulièrement, d’éviter la distance monotone de l’imparfait… comme quoi, goûts et couleurs peuvent vraiment s’opposer ;-). Contrairement à Jean-Claude, je vous encourage à ne pas modifier ce choix. Par contre, et même si le petit flottement des légers décalages temporels de quelques débuts de chapitre ne durent pas, je vous conseille l’emploi d’une ou deux phrases au passé composé afin de l’atténuer lorsqu’il est marqué. Enfin, une ou deux bêta-lectures s’avèrent nécessaires afin d’éradiquer les coquilles qui persillent votre roman. Un travail de fourmi besogneuse qu’il mérite, indubitablement. Merci infiniment pour ce partage aussi beau et esthétique que singulier. Amicalement, Michèle
Publié le 19 Janvier 2020

Bonjour Yvan,

Pourquoi attendre le prochain roman ?? Alors que vous devriez peaufiner celui-ci, afin de nous offrir une nouvelle et belle version de votre récit.
C'est l'objectif de cette plate-forme: prendre en compte les conseils et les appliquer pour améliorer son oeuvre.... surtout lorsque l'on publie son premier roman.

Publié le 18 Janvier 2020

@Kroussar ; merci pour ce retour très constructif et plein d'enseignement. Il me semble d'autant plus pertinent que lors de l'écriture, l'emploi des temps m'a posé beaucoup de questions. La notion d'arrière plan est très intéressante et je vais beaucoup y réfléchir pour mon prochain roman. Merci encore. Bien à vous.

Publié le 08 Janvier 2020
5
@Yvan Olive; On rentre facilement dans l'histoire, avec un scénario digne d'un thriller, qu'on lit en apnée... Écrire au temps présent les scènes d'action est un bon moyen pour les rendre attractives, plus intenses. Mais, l'utilisation du temps présent pour décrire un paysage, une situation... fait que le lecteur s’essouffle, voire se lasse. En résumé, l’imparfait, c’est le temps de la description, de la durée indéterminée, de la répétition. Il représente le décor ou les portraits des personnages. C’est l’arrière-plan du récit. C'est ce qui manque à votre roman pour en faire une pépite. Merci pour ce partage.Bien à vous.
Publié le 08 Janvier 2020