Fourre-tout d'un écrivain

63 pages de Saint-Bleyras
Fourre-tout d'un écrivain Saint-Bleyras
Synopsis

Que trouve-t-on dans le fourre-tout d'un écrivain ?
A boire et à manger, sans doute, selon les appétits et les soifs.
A vous de voir !

514 lectures depuis la publication le 06 Janvier 2020

Les statistiques du livre

  34 Classement
  514 Lectures
  +17 Progression
  5 / 5 Notation
  5 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

7 commentaires , 2 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

.......Yo !

Publié le 21 Janvier 2020

@Bruno Verdin
*
*
*
Je bois la prune au verre
Je mets la brune au vert
Quand je lis Bruno Ver
D'Ain ou d'ailleurs
Je me sens comme en terre
Devant son commentaire
Qui m'envoie au tapis
Assommé et ravi
Merci à vous
Merci à lui
Bonne lecture
Bon tastevin
Si le moment en vient !

Publié le 21 Janvier 2020

..... @Saint-Bleyras, @René Sauvage ...................Un commentaire qui donne envie de savoir de quoi il en retourne, qui donne envie de lire, un commentaire qui donne l' envie de boire le même vin, d' en avoir la même ébriété rassasiante. Pour moi ce sera plus tard et peut-être. Une '' perle '' de commentaire, c' est jeté et hors de portée, un record olympien battu en 1 jet. C' est comme cela que je devine la douceur du vin, l' envie de lire et connaître, j' imagine le bonheur long de ta lecture et ce qu' il me manque de connaître de ton bonheur. Comme d' un festin d' antan, à la Romaine, une satiété flânante, c' est Bacchus qui se retourne. Peu de mots, quelques lignes, un ouragan d' impressions et tous les vents au même endroit. Saint-Bleyras, tu es une muse ?...........Merci à vous deux, je vous ai vus, merci de m' avoir allumé, sans la prétention et gratuit d' intentions.

Publié le 20 Janvier 2020

@Agostini François-Xavier
Merci pour votre commentaire, qui contient trois fois l'adjectif "bon" même si ce dernier ne sert pas à qualifier mon texte ! En revanche, vous avez trouvé mon écrit "captivant", et j'en suis heureux.. Mais, "aux captifs la liberté!"
Excellente année à vous, François-Xavier Agostini !

Publié le 18 Janvier 2020
5
bonsoir tout simplement captivant bonne lecture pour tous les auteurs libres comme vous et moi, bonne année aussi
Publié le 17 Janvier 2020

@René Sauvage
Alors là, votre commentaire me fait plaisir, René Sauvage ! A vrai dire, si j'ai finalement décidé de m'auto-publier grâce à MBS, c'est bien pour que mes textes soient lus et si possible appréciés. Sinon, autant les garder dans mes cartons, ou dans mon fourre-tout... Être un vin me serait un grand honneur, cet admirable ( pas toujours !) breuvage qui "réjouit les dieux et les hommes", selon le Livre des Juges (chapitre 9, verset 13) me surpasse infiniment, mais là n'est pas la question. Car la question, c'est que l'analogie que vous employez me conforte dans l'idée que je pourrai un jour composer un texte à publier à partir de petites quantités assemblées artistement. "Délecter sans saouler", ce me serait un beau programme d'assemblage et de vinification, un objectif peut-être accessible dans le futur pour mes textes si subjectifs. Et c'est moi qui vous remercie !

Publié le 16 Janvier 2020
5
J’ai du être piquouzé au Saint-Bleyras. Etes-vous un vin ? Sans doute, c’est délectant. J’ai la même mauvaise habitude en vous lisant qu’avec une bouteille devant moi. Je ne me sers que des petites quantités. Et suis très étonné à la fin du repas de constater que j’ai fini la bouteille. Et suis très étonné à la fin de la journée que j’ai bu votre opus par petites gorgées. Et pour continuer cette analogie un peu rustre, parfois ça coule de source, parfois il faut être un peu plus initié, mais toujours vous vous arrêtez un peu en cours pour laisser un mystère. Bravo le talent, merci pour la dégustation !
Publié le 15 Janvier 2020

@Agostini François-Xavier
Que voici un bon usage de la liberté ! Tenez-moi au courant, SVP !

Publié le 08 Janvier 2020

bonjour je le commence bonne lecture pour tous auteurs LIBRES comme vous et moi a bientôt

Publié le 08 Janvier 2020