Les stigmates des anges et de la folie

139 pages de Gina Matha
Les stigmates des anges et de la folie Gina Matha
Synopsis

'' Les stigmates des anges et de la folie '' De quoi est-ce que ça parle ?
– De mon histoire sous l'emprise d'un manipulateur pervers narcissique. Un sujet en plein dans le vent. A l'époque de ces écrits, je ne connaissais pas ce terme. C'est l'histoire de milliers ou centaines de milliers de personnes qui souffrent de l'emprise d'un tel être.
Pourquoi les stigmates ?
– Les stigmates sont des marques des plaies du corps du Christ que certaines personnes ont portés au cours de leur vie. Ici se sont des blessures psychologiques que l'on revit au cours de notre existence, sans savoir pourquoi.
Dans ce récit vous trouverez toutes les réflexions plus ou moins folles que je me pose durant ma survie.

601 lectures depuis la publication le 09 Janvier 2020

Les statistiques du livre

  1321 Classement
  29 Lectures
  -81 Progression
  4.5 / 5 Notation
  7 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

3 commentaires , 2 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
4
émouvant , parfois drôle, on ressent un gros malaise existentiel, ça c'est sur ! peut être une méchanceté inavouée, aussi !!? une lecture d'une traite plaisante !
Publié le 08 Avril 2020

Que dire devant de tels témoignages ? Cela dit, sur la forme, pas facile de vous suivre, un peu décousu, cela vaudrait sans doute la peine pour vos lecteurs de mettre un liant à tous ces moments.

Publié le 05 Février 2020

@Renaud R.
Bonjour Renaud. Merci de votre commentaire et d'avoir mis le doigt sur quelque chose auquel je n'aurais pas pensé : ""les gros porcs blancs... ''Je ne suis absolument pas raciste, et vous savez je pensais tellement à mon beau-père qui aimait les petits-enfants et qui partait à l'étranger avec des grosses sommes d'argent liquide, que pour moi ils étaient tous à son image. Je comprends que cela puisse être blessant de généraliser. Belle journée à Vous. Je rectifirais en "" gros porcs"" lol.

Publié le 02 Février 2020

Pour être franc avec vous, page 12, je n’aime pas du tout ce que vous écrivez : « on utilise des enfants dans des conflits armés, pour le trafic de stupéfiants, pour la pornographie, pour satisfaire les fantasmes sexuels de gros porcs blancs qui ne peuvent assouvir leurs déviances en France, mais qui vont de dire : oui mais là-bas j’ai le droit !.... ». Pourquoi vous ciblez les blancs en particulier ? Pour vous les gros porcs comme vous les appelez sont forcément blancs ? Pardon mais votre phrase me dérange vraiment car pour moi elle est profondèment raciste ! Des gros porcs pardon mais on en trouve malheureusement chez les blancs mais chez tous les autres couleurs de peau également ! Sinon c’est dommage car à part cette phrase que j’ai détestée, j’ai été sensible et j’ai plutôt aimé votre autobiographie. Je me demande comme vous avez pu supporter tant de violence et de haine gratuite contre vous, d’abord de la part de votre mère et ensuite de la part de votre compagnon. Vous avez enduré le pire, les humiliations physiques et psychologiques et je me demande comment vous êtes encore vivante aujourd’hui, c’est presque un miracle que vous soyez là et que vous trouviez la force en vous d’écrire cette autobiographie. Ce que vous avez vécu est tellement inhumain en soi quand on a peine à le croire ! Vous avez une grande force intérieure et une grande force vitale en vous, car vous avez trouvé le moyen en vous de survivre à l’horreur. Parfois je me dis mais comment vous n’avez pas quitté votre horrible compagnon rapidement!? l’emprise psychologique, vous me direz ! Votre témoignage est fort et mérite d’être lu !

Publié le 02 Février 2020
5
BONSOIR, la folie est en ce monde issue d'une folie originelle créatrice de l'univers, et le monde déliant, en phase terminale, dans lequel nous vivons tous n'est que le reflet de cette folie. Le monde est narcissique et l'Occident par manque ou par la perte du spirituel est devenu nécessairement pervers. Je crains que le XXIème siècle ne voit la fin d'un monde sans valeurs et de plus en plus pervers. La seule façon de faire face à la perversité c'est le retour à la foi, et la foi reviendra, par la force des choses, une fois que ce monde sera allé trop loin dans l'oubli de l'humain et le respect de chacun. Bonne lecture comme tous les auteurs LIBRES comme vous et moi.
Publié le 09 Janvier 2020