Mémoires d'un libertin

38 pages
Feuilleton
de Jack Valmont
Mémoires d'un libertin Jack Valmont
Synopsis

9ème et dernière partie :
Jack prolonge sa double activité à Washington et dans le vignoble argentin, mais son besoin de changer de vie s’avère possible lorsqu’ils apprennent, avec Lou, qu’un domaine est à vendre en Patagonie. Ils aménagent un lodge pour proposer des séjours de luxe dans un environnement sauvage. Très vite, la propriété accueille des shootings de charme propices au libertinage. Lou favorise l’inconstance de son amant pour préserver son indépendance. Jack souffre de ce refus d’engagement de sa compagne et préfère s’isoler parfois pour écrire. A l’occasion d’une séance d’autographes, Jack replonge de manière inattendue dans son passé.
Enfin, le vicomte vous tire sa révérence en vous remerciant pour l’attention que vous lui avez accordée.

Publié le 16 Janvier 2020

Les statistiques du livre

  8 Classement
  1148 Lectures 30 jours
  34375 Lectures totales
  -1 Progression
  0 Téléchargement
  204 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

24 commentaires , 12 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Jack Valmont
Déjà des vidéos sur la chaîne YouTube Jack Valmont :

https://bit.ly/YouTubeJackValmont

Samedi 18 septembre, une quatrième : Les copines.

Publié le 26 Août 2021

@Philippe91
Merci pour votre appréciation stylistique, pour le reste précisez s'il vous plaît. Peut-être alors viendrais-je effleurer de mon doigt ceux de votre profil.

Publié le 25 Juin 2021
3
3 étoiles pour le style, pour le reste...
Publié le 23 Juin 2021

@Marie Morvan
Marie, le plaisir d'une lectrice constitue le plaisir suprême d'un auteur.

Publié le 14 Juin 2021
5
Pour la gloire de l'onanisme !
Publié le 27 Mai 2021

@Monique di Sposino vous le trouvez vraiment macho ce Jack, raide dingue de sa Lou. Évidemment, avec la petite œnologue... Évidemment, avec la secrétaire... Mais, c'est la loi du genre et puis à la fin, vous verrez, il sera peut-être puni.

Publié le 27 Avril 2021

@SC. Que répondre à cela ? Merci !

Publié le 27 Avril 2021

je suis d'accord avec les lecteurs qui regrettent le ton un peu machiste.
sinon, ce sont de belles aventures, bien rédigées.

Publié le 25 Avril 2021
SC.

@ Jack Valmont , augmenté d'un étoile pour refléter la qualité scénaristique et la superbe écriture peu mise en lumière dans les commentaires que j'ai eu l'occasion de parcourir.

Publié le 25 Avril 2021

@S.C je vous remercie pour votre appréciation positive de mon écriture. Rassurez-vous, je n'écris pas que des textes érotiques.

Publié le 21 Avril 2021

@Emile Artan Pensez ce que vous voulez du sujet et de la qualité d'écriture, c'est une question de goût. En revanche, je suis sensible sur la question de l'honnêteté, les lectures sont réelles, prenez-vous en aux envies des lecteurs.

Publié le 21 Avril 2021
4
SC.
Pas trop férue de ce style de littérature, abordée malgré tout par curiosité (top 3 du dite). Très bien écrit et ficelé, mais trop de clichés propre à la pornographie. Les parties de jambes en l'air mère et fille, la misogynie et le sexisme ambiant sont autant de frein à ma lecture que j'ai fini par abandonner en cours de route en dépit de la qualité indéniable de l'écriture...
Publié le 05 Avril 2021

Votre livre a soi-disant plus de 27000 lectures, dont plus de 4000 en 30 jours. Et aucune note, aucun commentaire depuis l'été dernier ! Encore le dernier commentaire était-il fort critique ! C'est tellement ridicule et indécent ! Tous les auteurs que vous avez truandé avec vos soi-disant lectures doivent être pliés en deux par votre impudence. Vous mériteriez d'être viré de ce site !

Publié le 04 Avril 2021

@MaelysF Chère Maëlys, je regrette que vous me considériez comme un macho. En suivant la série "Instants de charme" que je viens de débuter sur Facebook, vous noterez de l'amour pour les femmes plutôt que du mépris. N'accablez plus Valmont, jolie moraliste, car sa place en enfer est déjà retenue. N'ajoutez pas à cette sanction le poids de vos reproches injustifiés.

Publié le 19 Août 2020

Merci pour votre réponse. Je vais préciser. Au niveau de l'écriture, vous vous en sortez bien. Le style est correct, l'orthographe est sans défaut. Je ne remets pas en cause votre compétence d'auteur. Mais le fond est lourd, pour ne pas dire plus. La femme est une proie, elle ne sait pas qu'elle en a envie, c'est à l'homme de lui montrer, bref du machisme à l'état pur...
Pour répondre à votre dernier commentaire, il y a déjà une façon simple de monter dans le classement et c'est la promo. Et vous en faites beaucoup depuis au moins une semaine. Or la promo fausse tout le classement. On en voit qui font de la promo, se retrouvent sur le podium puis redégringolent aussi vite. Par exemple Jacques Roure qui était 3e il y a encore deux semaines et qui est maintenant 23e...
Quant aux trucs, il y en a, c'est évident. J'ai mis un commentaire sur la page de Kroussar, qui ne fait pas de promo mais qui depuis 15 jours fait entre 30 et 50 lectures toujours entre 9 heures et 16 heures. Après 16 heures, quand les autres accumulent le plus de lectures, lui en fait péniblement une ou deux... Il est clair qu'il y a arnaque...

Publié le 18 Août 2020

@philomène94 il doit y avoir des trucs. Si vous les connaissez, indiquez-les moi. Personnellement, j'écris, je relis, je corrige, je poste...et quelques personnes semblent aimer.

Publié le 17 Août 2020
1
A se demander comment ce livre se retrouve 1er ??? N'y aurait-il pas des "trucs" pour cela ?
Publié le 17 Août 2020

@MaelysF Bonjour Maelys, je suis d'accord avec vous et généralisons, tous les mecs sont des machos, des salauds, des violeurs. Vivement le règne des femmes.

Publié le 17 Août 2020

L'auteur doit être très content qu'à force de promo il soit premier ! Mais vu le niveau du bouquin c'est plutôt inquiétant pour les autres auteurs...

Publié le 16 Août 2020
1
Ce livre devrait plutôt s'appeler "Mémoires d'un violeur" ou, à la rigueur, "Mémoires d'un macho". Certes on a l'exotisme et les clichés qui vont avec ("les japonaises impassibles") mais le "héros" est une vraie ordure. A part quelques machos, quels sont les gens qui peuvent trouver ça érotique ? Certainement pas les femmes en tout cas !
Publié le 16 Août 2020

@medespoirch
Merci.Dites-le à vos amis, svp.

Publié le 11 Juin 2020

Je pense que le livre mérite d’être lu.
https://www.docteur-hichem-mahmoud.com

Publié le 10 Juin 2020

@Pulpeuse
Ce pseudo reste à justifier. Une photo peut toujours m'être envoyée sur mon profil. Il est du devoir des lectrices d'inspirer les créateurs. Sinon, il pourrait ne pas y avoir de suite. Bon, allez, je cesse de vous culpabiliser, la suite sera en ligne début juin. Mais, néanmoins...

Publié le 22 Mai 2020
5
Très hard quand même mais emoustillant à souhait. Félicitations. À quand la suite ?
Publié le 20 Mai 2020

@Philippe Honoré. Caramba ! C'est le mot. De nombreux lecteurs font les mêmes constatations que vous. Mes textes ne se limitent pas à décrire la descente de la secrétaire sous le bureau directorial. Mais, pour beaucoup d'éditeurs ce qui n'est pas uniquement sexuel constitue du bavardage inutile.J'avoue avoir une tendresse particulière pour les femmes aux rapports compliqués avec la sexualité : " Oh monsieur, s'il vous plaît, ..." Merci pour votre vote. Cela m'encourage à rester ironique et désinvolte.

Publié le 06 Mai 2020
5
Caramba, j'ai raté les épisodes précédents. Désolé je viens de m'inscrire. Les récits érotiques sont souvent tout sauf...érotique. Il faut une ironie, une désinvolture et un style qui sont ici présent. Le personnage de Cathy me semble comment dire...très féminin. Toute la complexité est là.
Publié le 04 Mai 2020

@PaulineNaret Je vous concède que Jacques n'a pas fait preuve de romantisme avec miss Wilson. Il était encore jeune à l'époque. Vous verrez plus tard, il saura faire preuve de délicatesse. J'espère lire de nouveau vos appréciations.

Publié le 23 Avril 2020
5
Mission accomplie pour ce qui est d'émoustiller. C'est assez simplement écrit et les anecdotes s'enchaînent sans trop de fioritures qui auraient été superflues. Seul bémol, en ce qui me concerne, j'ai parfois eu une sensation de "trop", notamment vers la fin de cette 3ème partie, une relation trop rapide qui ne me semble pas naturelle. Mais ce n'est qu'une question de point de vue !
Publié le 22 Avril 2020

@Marie D
J'ai toujours préféré l'insolence narquoise des libertins du XVIIIe à l'envie de jouissance de nos contemporains. Mon univers est donc personnel et souvent anachronique. Certaines personnes s'y reconnaissent, d'autres n'y adhérent pas. Certes, je ne cherche pas à les séduire. Néanmoins, à moins que vous ayez voulu torpiller mon score, votre note m'apparaît un peu radicale.

Publié le 27 Mars 2020
1
Désolée mais je n'ai pas accroché du tout. Pourtant je suis férue de littérature érotique.
Publié le 25 Mars 2020

@Yvan Armand Peut-être est-ce l'excitation qui m'a fait oublier la syntaxe. J'espère que l'ivresse du plaisir me vaudra votre indulgence et celle des lecteurs...et surtout des lectrices.

Publié le 23 Janvier 2020

@Michel CANAL Vous ne manquez pas de perspicacité. Vous évoquez la liberté des écrivaines. J'ai dédié mon roman "Alixe" à la jeune femme qui m'a communiqué son audace. J'aime le rire de votre Claire si caractéristique de la spontanéité des femmes modernes. Merci pour cette découverte. Amicalement.

Publié le 23 Janvier 2020

@Agostini Francois-Xavier Bonjour. Je lis toujours avec plaisir vos commentaires. Entre défenseurs de l'hédonisme, une compréhension mutuelle ne peut que s'installer. A notre prochaine rencontre.

Publié le 23 Janvier 2020
4
scénario très bon avec malheureusement quelques erreurs d'écriture, sans gravité heureusement. On a envie de poursuivre et surtout l'excitation est au rendez vous
Publié le 23 Janvier 2020
5
Cher @Jack Valmont, cela fait longtemps déjà que je voyais votre nom associé au genre qui nous caractérise, mais je n'avais pas encore pris l'initiative de découvrir vos écrits, ce que je viens de faire avec cette première partie de feuilleton, pour mon grand plaisir. Je salue à la fois votre style, non dénué d'humour, et votre liberté d'écriture... ce que je n'ai jamais osé me permettre car si vous êtes un écrivain prolifique, je ne suis qu'un auteur de circonstance. Il m'avait semblé jusqu'ici que seules les auteurs "femmes" spécialistes du genre savaient et osaient se permettre cette liberté, je constate avec plaisir que vous les égalez. J'ai été heureux de mon initiative et vous remercie pour ce partage. Avec ma plus vive sympathie. MC
Publié le 17 Janvier 2020
5
bonjour, François de la Rochefoucauld disait : " En amour celui qui est guéri le premier est toujours le mieux guéri" personnellement j'écris dans "Prophetia..." ( qu'il est inutile de s'opposer au désir le monde vacillerait sur ses bases ) moralité, dans une vie courte et de tracas il est inutile de laisser échapper un instant de plaisir qui se propose à vous; il faut saisir tous les plaisirs que le hasard vous tend. Et par ces temps de révolte et de grèves, de trains qui n'arrivent plus il faut bien du plaisir pour passer le temps et lire nos romans que nous proposons sur monbestseller. com vite une suite. QUESTION que pensez-vous de la libido pendant le confinement pour cause de coronavirus, sujet intéressant à traiter ? BONNE LECTURES POUR TOUS LES AUTEURS LIBRES COMME VOUS ET MOI,
Publié le 17 Janvier 2020
Jack Valmont
Biographie

J'ai été longtemps trop sage. Heureusement, sûrement, j'ai fait de mauvaises rencontres. En tout cas, c'est ce que m'ont dit...


A lire dans les actualités