Quelques vies brisées

65 pages de Astral Luminos
Quelques vies brisées Astral Luminos
Synopsis

Ils sont six personnages dans cinq histoires différentes, mais ils ont tous un point commun. Leur vie a été brisée.

Du petit garçon qui rêvait d'être un ninja, aux adolescents confrontés à quelques problèmes existentiels, jusqu'aux deux adultes qui vont se détruire mutuellement ; tous n'en sortiront pas sans séquelles.

254 lectures depuis la publication le 20 Janvier 2020

Les statistiques du livre

  163 Classement
  161 Lectures
  -59 Progression
  4 / 5 Notation
  5 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

3 commentaires , 1 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Palamède Bonjour, merci pour votre commentaire encourageant ! C'est vrai que certaines histoires peuvent faire penser au syndrome de Peter Pan, mais la plupart relèvent de souffrances internes bien accrochées à ces personnages.

Publié le 11 Février 2020

@Renaud R Bonjour, merci pour votre commentaire et votre vote qui me touchent beaucoup ! Je ne pensais pas que ces petites histoires pouvaient refléter tant la réalité à travers ces personnages encore jeunes. Ils possèdent effectivement des souffrances qui pourraient paraître banales et passagères pour des personnes plus âgées, et le choix de personnages qui ne sont pas encore dans la vie "adulte" a été fait justement pour montrer que les jeunes aussi peuvent souffrir de ce que le monde leur offre ou non ; ils sont assez âgés pour se rendre compte de ce qu'il se passe autour d'eux.
Malgré leurs histoires tristes, ça me fait plaisir de voir que ces visions du monde ont pu être partagées et "appréciées", encore merci pour votre commentaire !

Publié le 11 Février 2020
4
Beaucoup de nostalgie et de tristesse, moi qui suis mélancolique de nature, je suis servi! Il est vrai que c'est déprimant de se dire qu'on va mourir et qu'une fois nos proches partis, nous serons certainement oubliés! Seuls les célébrités qui ont marqué leur époque laisseront une trace sur cette terre et c'est vrai que c'est douloureux de se dire cela! Avant de naître tu étais une poussière et au moment de mourir tu redeviens une poussière. Le poids de la solitude, le poids de se sentir exclu dans une société souvent impitoyable, au travers de la vie de vos personnages, on vit leur souffrance avec tant de violence! La scène du suicide de l'homme de votre récit avec les flammes est terrible et si dramatique en soi que les mots sont si faibles pour décrire la douleur morale et physique de cet homme. La forêt peut-être un moyen d'évasion, la communion avec la nature est si importante et saine. Qui n'a jamais désiré une personne qui nous semblait inaccessible comme ce jeune garçon qui est persuadé que la fille qu'il désire ne le remarquera jamais car il se trouve si moche. Vous avez le talent d'arriver à nous transmettre les sentiments forts et cruels que vivent vos personnages certainement trop fragiles pour pouvoir survivre dans une société trop dure pour eux. J'ai la rage et suis si triste de me dire que cette société impitoyable fabrique de l'exclusion et de la solitude, tout cela me fait vomir!Comment ne pas avoir des idées noires quand on voit tant de souffrance autour de soi? Merci pour ce partage à la fois réaliste, lucide, fort, qui nous montre si bien comment on vit dans une société qui crée du malheur en étant si peu humaine.
Publié le 10 Février 2020

Bravo 99 ! Maintenant que le syndrome de Peter Pan est (presque) réglé, vous pouvez passer à d’autres nouvelles, d’autres récits, car vous avez le sens de l’intrigue.

Publié le 10 Février 2020