Vrai et Faux sont sur un bateau

217 pages de damiengv
Vrai et Faux sont sur un bateau damiengv
Synopsis

Un centre de haut niveau de course au large, le Hangar. Quatre jeunes navigateurs acharnés. Etre premier, être devant, au premier plan. Les médias sont un miroir qui ne s'encombre pas du réalisme. Alors l'aire de jeu s'agrandit, ils embarquent pour le record autour du monde. Qui des spectateurs ou des navigateurs vivra un belle histoire ? Qui tire les ficelles dans un jeu où les enjeux sont partout ?

246 lectures depuis la publication le 23 Janvier 2020

Les statistiques du livre

  97 Classement
  246 Lectures
  +13 Progression
  4.5 / 5 Notation
  3 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

2 commentaires , 2 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Je vous remercie sincèrement @Raphaël M d'avoir pris le temps de me lire et de m'écrire un commentaire. J'ai en effet voulu montrer la voile sous un jour plus rude que celui de la plaisance. Mettant de côté le temps qui s'étire, la contemplation, la patience et la beauté, j'ai voulu montrer que pris dans les vents de la compétition, la mer devient différente. D'autre part, je ne m'attendais pas à déprimer mon lectorat. J'ai encore un peu de travail pour maîtriser les sensations que je veux invoquer. En tout cas, je réitère mes remerciements pour votre passage sur mon livre. Les commentaires m'aident à avoir du recul, et m'offre des pistes de travail.

Publié le 10 Février 2020
4
Dès les premières lignes, vous affichez vos tendances isolationnistes ! Quelle analyse déprimante de la société vos courses dans le super marché. Cela dit, ce n’est pas pour ça que je suis venu ni que j’écris ces quelques mots d’ailleurs. J’aime la voile et ça me faisait plaisir de venir piocher des ambiances, mais autant j’ai aimé l’évocation d e ces moments, autant j’ai été moins à l’aise avec ce ton saccadé, toujours tough, jamais de relâche. Mais je ne connais que la navigation de plaisance, à la cool, malgré les moments forts et de stress, pas la compétition, donc je ne peux pas juger. merci quoi qu’il en soit d’avoir partagé votre passion ici.
Publié le 10 Février 2020

Merci @edemond pour ce commentaire et vraiment ravi d'avoir un retour. Pour ce qui est du vocabulaire maritime, je me suis en effet posé la question de l'alléger. Il était difficile d'avoir suffisamment de recul pour savoir à quel point cela pouvait perturber. Je vais en tout cas m'atteler à réfléchir comment rendre le tout plus "facile". Encore merci pour le commentaire

Publié le 30 Janvier 2020
5
Bonjour @damiengv . Bien que perplexe au début (ne sachant pas trop dans quoi je m'embarquais), j'ai vite été embarqué et quel voyage ! Des personnages qu'on imagine aisément, une psychologie bien maîtrisée. Perplexe à nouveau quant au langage maritime, j'ai vite pris le pli sans m'attacher aux mots, et j'ai ressenti, vu, j'ai navigué. Roman qui amène beaucoup de réflexions, je ressors de la lecture avec ce sentiment que j'adore, d'être un peu à côté de moi même. Comme quant on quitte un film ou un roman prenant, et qu'on voit les choses différemment de d'habitude. Donc merci. Sans être vraiment une critique je me demande si le roman ne gagnerais à être un peu plus "facile". Un peu moins technique parfois, plus explicite sur ce qui nous attend. C'est juste une idée, je ne suis pas sur de moi. En tout cas, vraiment bon roman.
Publié le 30 Janvier 2020
damiengv
Biographie

Quand le temps des voyages et de la navigation s'est doucement cristallisé dans une vie de père au foyer, le mouvement dans l'ailleurs...


A lire dans les actualités