Ma vie avec lui

4 pages de Duncan Cartwright
Ma vie avec lui Duncan Cartwright
Synopsis

685 mots pour vous distraire le mieux que j'ai pu.

594 lectures depuis la publication le 25 Janvier 2020

Les statistiques du livre

  584 Classement
  53 Lectures
  -1 Progression
  5 / 5 Notation
  4 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

7 commentaires , 4 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

:) @Duncan Cartwrigth

Publié le 25 Juin 2020

@Parthemise33
Ah, toujours croustillants, vos commentaires ! J’en mangerais volontiers au petit déjeuner. C’est vrai qu’un seul compagnon fantasque en vaut au moins dix invisibles, insipides et trop sages. Le bonheur ne consisterait-il pas finalement à vivre des aléas, des déconvenues – certes tempérées – et des surprises vivifiantes qui nous fouettent le visage comme la bise du matin, celle du vent, bien sûr, pas celle des lèvres ardentes. Merci pour votre passage sur ma page, toujours apprécié, car tellement poétique et imagé. Bisous, Duncan,

Publié le 25 Juin 2020
5
Cher @Duncan Cartwright Hi! Hi! Hi! Cette fois-ci, j’ai tout deviné avant la fin. Votre nouvelle n’en reste pas moins très agréable à lire. Votre récit est plein d’humour et de tendresse pour ce vieil ami. Moi-même, je regrette un grille-pain. Il était fantasque : les tartines étaient soit trop grillées soit pas assez ou carrément cramées, dans ses meilleurs jours. Aujourd’hui, le nouveau est parfait, sans surprise. Ennuyeux, quoi. Mes matins ont beaucoup perdu en suspense. Merci Bisous Merci
Publié le 25 Juin 2020

@Ngarsidi Dapta : Merci beaucoup

Publié le 26 Mai 2020

Bonjour @Duncan, j'ai trouvé vraiment ton texte intéressant. C'est ce que nous hommes ne comprenions pas, les femmes veulent des hommes qui ne changent pas des apparences pour les faire craquer . Mais vu qu'elle l'aime, elle est obligée de rester.

Publié le 26 Mai 2020

@Cristina Leg Bonjour Cristina. Content de te revoir et merci pour ce sympathique retour, il me va droit au cœur. Je t'embrasse, Duncan,

Publié le 07 Février 2020
5
Bonjour Philippe, comme à ton habitude ton imagination m'a bouleversé :-) ! Superbe la chute ! On y voit que du feu ! C'est à nouveau un régal de te lire, même si le temps me manque beaucoup en ce moment. Bises. Cristina
Publié le 07 Février 2020

@lamish , Merci Michèle pour ce retour encourageant. Rien ne me réjouit plus quand les lectrices et les lecteurs passent un bon moment à lire mes histoires courtes. Bisous et bonne journée. Duncan,

Publié le 27 Janvier 2020
5
Excellente ! Jean Dutourd avait raison en affirmant : " On sait ce qu'on perd, on ne sait pas ce qu'on va trouver !" Une courte nouvelle imaginative, bien menée, une chute très inattendue, comme d'habitude... C'est toujours un plaisir de lire ces textes courts dont tu as l'art. Bises et bonne nuit. Michèle
Publié le 26 Janvier 2020

@FANNY DUMOND, merci beaucoup, Fanny. Toujours heureux de distraire les lecteurs avec une petite histoire. Bonne soirée. Amicalement, Duncan,

Publié le 25 Janvier 2020
5
Bonsoir @Duncan Cartwright Un dicton dit "on revient toujours à ses premiers amours". Merci beaucoup pour cette petite distraction bienvenue et dans laquelle le virus n'est pas transmissible à l'homme. Ouf ! Vous l'avez échappé belle. Bien cordialement. Fanny
Publié le 25 Janvier 2020