Chimio Barbecue

156 pages de ZenAL
Chimio Barbecue ZenAL
Synopsis

Une rupture amoureuse, la douleur. Raphaël voudrait que tout aille bien, que tout aille bien comme dans une chanson de Joe Dassin. Il confond alors les misères de sa vie avec la lecture, l'écriture, le grand air et la douceur de sa mère, les chansons de sa mère. Or, tout sonne faux, Raphaël chante faux : des échos plein la tête et des voix entremêlées l'empêchent de trouver le silence, un silence de vérité. Est-il sûr d'avoir aimé, rompu, chanté ?

358 lectures depuis la publication le 02 Février 2020

Les statistiques du livre

  58 Classement
  358 Lectures
  +41 Progression
  5 / 5 Notation
  3 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

8 commentaires , 2 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Que devient-on quand on a tout perdu. Tout, l'essentiel. L'amour reçu et l'amour bâti. Quand les frontières si chèrement conquises de la vie se subliment et qu’il n’en reste rien, qu’une immense plaine, un ciel noir sans soleil, sans étoiles pour nous guider.
C’est cette lente déliquescence à laquelle ZenAl s’attaque. Sans autre arme que sa sensibilité et peut-être la vague espérance que tout cela ne soit qu’un mauvais rêve.
Il faut avoir avoir senti en soi, au moins une fois, cette perte des repères, ce long cheminement dans un corridor sans fin, dans lequel nous errons, perdant à chaque pas un peu plus de notre soi, de tout ce qu’on avait coutume de nommer “soi” pour emboîter le pas à l’auteur en errance.
Un auteur vague, qui me rappelle Abe Kobo et son Cahier Kangourou : journal d’un homme en route vers les dernières frontières. On trouve chez ZenAl ces mêmes forces aveugles de la vie qui font penser à un délire sous Acupan. La vie revue dans sa plus simple expression, sans logique, sans but précis et sans autre projet que vivre… encore... un peu.
Il y a des textes qui portent dans leurs pages une force de conviction indéniable : chimio barbecue appartient à ceux-là.
Je sais que l’auteur retravaille son texte. J’ai confiance en lui, je sais qu’il va trouver l’énergie nécessaire pour retailler, gratter et polir ce texte pour nous le rendre à l’état de miroir.
Puisque j’évoquais Abe Kobo, je vous le dis en japonais, chez auteur : Gambate ! (que le fighting spirit soit avec vous).

Publié le 15 Février 2020

Tout à fait @Joseph et merci ! J'attendais un commentaire comme le vôtre...
Si j'ai tapé, que je me suis beaucoup dépensé à taper ce texte, que j'ai tapé dans tous les sens, j'ai la sensation qu'il me reste pas mal de gnôle à brûler. Et en ce moment j'occupe mon temps à retravailler le texte : je lisse, je lime des chapitres pour que le lecteur glisse un peu mieux dans les tréfonds du récit. Peut-être faudrait-il pas mais la première version restera quelque part, dans un tiroir, comme un vilain démon.

Publié le 14 Février 2020
5
Le genre de livre dont on ne sort pas indemne. Ça cogne sec, il faut s’accrocher, comme sur un ring, jamais de repos, comme ils disent à la télé, on sort de sa zone de confort ! Mais c’est un vrai récit, que vous avez écrit avec style, pour ne pas dire avec un style. Très fort. Merci pour ce partage.
Publié le 13 Février 2020

"Chimio Barbecue" est le "Livre le +" du 10 février. Retrouvez l’article qui vous donnera envie de le lire : https://www.monbestseller.com/actualites-litteraire-conseil/12409-chimio.... N'oubliez pas de laisser un commentaire à l'auteur, c’est pour cela qu’il a publié son roman sur monBestSeller.

Publié le 10 Février 2020

D'accord @Catarina Viti. Puis-je me permettre d'attendre vos remarques et critiques après votre lecture complète du texte ?

Publié le 03 Février 2020

Bonjour @Agostini Francois-Xavier et merci. Si vous avez quelques retenues et conseils à me donner, je suis très preneur. Bien à vous.

Publié le 03 Février 2020
5
Bonjour, je m'étonne, à titre d'auteur moi-même sur monbestseller de constater que des personnes parlent bien des livres sans les noter ! Je vous accorde donc 5 étoiles filantes. Encouragement et bonne lecture pour tous les auteurs LIBRES comme vous et moi. Vous parlez bien de solitude mais la solitude est une compagne fidèle; elle permet comme pour l'ermite d'entrer en introspection et pour ça il faut du silence, être seul pour penser... Relisez bien votre texte il y des coquilles. BIEN à VOUS
Publié le 02 Février 2020

Malgré mes occupations un peu débordantes, je ne peux m'empêcher de continuer la lecture de votre livre, j'en suis à la page 55 et le rythme tient bon. J'ai fait de la pub sur FB (et encore ailleurs) j'espère que vous allez avoir des retours.

Publié le 02 Février 2020

Merci @Catarina Viti. Si l'ouvrage est bien construit du début à la fin alors, oui, il aura une autre vie chez un éditeur. Seuls vous et les autres sauront me le dire. En effet, si le texte est ici, c'est pour recevoir des critiques car moi-même ne suis sûr de rien. Tellement sûr de rien que je crois la chose mort-née... Je verrai, nous verrons, voyez !

Publié le 02 Février 2020

Voilà, je n'irai pas par quatre chemins : j'adore votre texte.
Je ressens exactement le genre de joie que je rêve d'éprouver en cliquant au hasard sur un livre.
Joie si rarement au rendez-vous.
Mais là, elle est présente ! Bon Dieu d'la vie !
J'ignore où vous en êtes dans votre démarche éditoriale et si vous souhaitez être édité. Mais selon moi, votre livre semble (je ne l'ai pas encore lu entièrement) prêt. Aussi, je vous souhaite bonne chance, et me réjouis par avance de l'accueil qui vous sera réservé ici.

Publié le 02 Février 2020