Strapontins

173 pages de Christian Vial
Strapontins Christian Vial
Synopsis

À sa naissance, la vie lui prend tout. À 19 ans, il se rebelle, saute de son strapontin et tue « l’autre ». Quelques années plus tard, il devient Victor d’Arpitan l’écrivain riche et célèbre, fantasque et provocateur, aux soixante millions de romans numériques…
En 2017, victime de la page blanche, il accepte d’écrire sa vie. Au cours de l’écriture, la garce, à nouveau… Il espère. Il rêve. Il cauchemarde. Il renoue avec la peur : si c’est elle, « l’autre » détruira-t-il Victor d’Arpitan ?

5544 lectures depuis la publication le 12 Février 2020

Les statistiques du livre

  64 Classement
  347 Lectures
  0 Progression
  4.9 / 5 Notation
  22 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

12 commentaires , 9 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Bonjour @Poune73290 Merci infiniment pour ce commentaire. Si originalité, il y a, elle provient sans doute du fait qu’il n’y avait pour ce roman, hormis Victor d’Arpitan, aucun plan. En écrivant, le suspens je l’avais autant que le lecteur. Ce commentaire frappe dans le 1000, merci.

Publié le 23 Avril 2020
5
J'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire, une dizaine de pages en réalité. Mais dès q'on est accroché, c'est passionnant et d'une originalité déconcertante que personnellement j'ai eu de cesse à poursuivre jusqu'au dénouement. Le suspense est bien gardé par l'auteur qui au fil des pages vous oriente et vous désoriente sur des pistes toutes invraisemblables. Un roman qui mérite d'être téléchargé et lu.
Publié le 23 Avril 2020

Bonjour @lamish Je vous remercie vivement pour votre commentaire. En écrivant ce roman, j’avais conscience du risque de perdre des lecteurs, il y a beaucoup d’allers et retours, de rebondissements et même du bizarroïde. Je me suis d’ailleurs amusé à le faire dire dans le roman… Il m’arrivait parfois de ne plus savoir si j’étais Victor ou si j’étais moi, l’auteur ; qui écrivait ? J’écris sans plan. Par exemple, Lorine Milte est tombée comme ça, pour faire des lignes… ET, le personnage m’a plu, je l’ai approfondie. La numérologie m’a servi d’anti page blanche... Cette solution je l’ai glissée dans le roman et à l’endroit même où j’utilisais son artifice… Aline Belcastel ne m’est apparue que très tard, elle n’était pas prévue dans le roman. J’ai voulu faire différent de « Vies croisées à contretemps » qui cependant demeure MON LIVRE, la preuve j’en parle encore ici ; il méritait et mérite mieux que ce qu’il a, ses rares lectrices me l’ont dit ; oui, c’est un livre non lu… J’envisage sa réécriture, partir à la chasse aux adverbes, aux substantifs et aux assonances, il en a grand besoin… Avec Strapontins, je me suis dit « ça passera ou ça cassera, mais il faut que ce soit différent, très différent ! » Ça a cassé à la quatrième place (la plus mauvaise), mais je suis hyper content qu’il y soit parvenu et en si peu de temps. Les premières critiques de Strapontins m’ont plus que surpris, une particulièrement… Elle est magnifique et elle a été rédigée par un membre MCL, une médaille ! Je ne remercierai jamais assez son auteur, c’est sans doute lui qui a tout déclenché. La sélection en livre + les bras m’en sont tombés, une consécration ! Aujourd’hui, je me demande encore pourquoi Strapontins a monté si haut et si vite. Peut-être pour redescendre encore plus vite ? Il faut bien rire, surtout en cette atroce période :) Mais bon, j’espère que son dernier mot n’est pas dit… Merci @lamish pour votre sympathique commentaire et bonne continuation pour vos écrits. Prenez soin de vous et de vos proches en cette maudite période.

Publié le 04 Avril 2020
5
Bonjour Christian. Après avoir tâtonné plusieurs dizaines de pages durant, pas vraiment accroché avec Victor ;-), j'ai finalement été alpaguée par votre improbable scénario, par l'accélération finale et une forme de "happy end" dont je suis généralement friande, voire définitivement en cette période troublée :-). J'ai apprécié l'évolution de Victor, ai fini par le trouver sympathique... Arrivée au mot "fin", je me suis cependant demandée pourquoi il avait choisi cette maison d'édition plutôt qu'une autre, mais peut-être ai-je loupé un des nombreux indices distillés au gré ce roman patchwork... Je n'ai pas eu l'occasion de lire "Vies croisées à contretemps". Cette mise en ligne m'a échappée. Du coup, je ne peux pas présumer de l'évolution de votre plume mais je l'ai trouvée agréable, fluide, équilibrée. J'ai également trouvé vos dialogues réalistes, ce qui est ni facile, ni fréquent ;-). Alors merci infiniment pour ce partage et bon week-end. Amicalement, Michèle
Publié le 04 Avril 2020

Bonsoir @Mademoiselle H merci beaucoup pour votre commentaire, il me touche et par sa précision de scalpel, vous avez visé juste ! Pour créer Victor d’Arpitan, j’ai tenté de faire un mix de trois personnes : Arsène Lupin, Bernard Tapie, Larry Hagman. Mais Victor n’est pas macho, il est spécial. Mon idée de départ, en faire un personnage récurrent. Par la suite, j’ai abandonné l’idée et depuis quelques jours elle me titille à nouveau. Il me faut trouver un rebond particulier, un peu space, mais plausible, j’y réfléchis. Merci beaucoup, Mademoiselle H.

Publié le 10 Mars 2020

Bonjour @Lafauvelliere merci pour votre commentaire, il me touche. Concernant la fin, votre remarque est juste… Jusqu’au dernier moment, j’ai hésité : mettre l’épilogue ou ne pas le mettre ? Je ne l’ai pas mis, alors qu’il existe… Ajouter un chapitre ? Je tenais à faire radicalement différent de mon premier roman, un bide total sur monbestseller, un bide ailleurs également… Lorsque l’on fait fiasco, il faut tenter autre chose, se remettre en question, j’ai donc essayé avec Strapontins. Même s’il ne va pas plus loin, je m’estime déjà heureux de ce qu’il a obtenu sur monbestseller. (Bon je ne vais pas faire l’hypocrite, bien sûr que j’espère qu’il monte encore.) Merci beaucoup à vous et surtout merci de m’avoir lu et commenté.

Publié le 27 Février 2020
5
Lafauvelliere Un livre qui se veut énigmatique Marathon de mots coupé de belles bouffées d'oxygène Une histoire qui tient en haleine Surprise par cette fin, belle mais brusque J'aurais aimé quelques explications complémentaires
Publié le 26 Février 2020

Bonjour, @Lila L. Oui, vous avez raison pour le travail. Pas moins de neuf relectures. Même pour répondre à votre sympathique commentaire, je vous laisse imaginer… C’est, je pense, plus difficile de répondre à un commentaire positif qu’à un « négatif ». Je prends le vôtre comme positif et vous en remercie vivement !

Publié le 24 Février 2020

Bonjour, @Kroussar je vous remercie pour votre commentaire ; il me touche beaucoup et me surprend agréablement. En écrivant ces mots à l’instant, en direct, j’efface, je cherche une réponse appropriée et le débutant tardif n’en trouve qu’un : Merci !

Publié le 24 Février 2020
4
C’est très sympathique vos réponses aux commentaires, modeste, on sent l’envie, le travail, le doute. Moi j’ai été un peu moins dingue que les commentaires précédents ! peut-être parce que j’aime avant tout dans un récit (outre le récit bien sûr, s’il m’attrape) la fluidité, le vrai. Et je me demande si justement on ne sent pas un tout peu de trop le travail sur le style, surtout dans vos dialogues d’ailleurs. Bon, je dis ça j’avoue, c’est aussi pour compenser un peu !!! car j’ai beaucoup aimé votre scénario, inattendu, avec des personnages très bien décrits. Et bien sûr l’intrigue qui tient le tout. Et j’oubliais, last but not least, j’y ai passé une partie de la nuit, c’est dire ! Bravo et merci d’avoir partagé votre roman.
Publié le 24 Février 2020
5
@Christian Vial Un livre avalé en apnée. Un roman qui nous emporte dans les méandres de vies brisées, de rêves insensés, d'espoirs perdus... Une plume particulière, derrière laquelle se cache un auteur de génie. Oui ! N'ayons pas peur des mots... Et l'hommage de monBestSeller avec son petit cœur est totalement mérité. Bravo Christian et merci pour ce très très bon moment de lecture.
Publié le 24 Février 2020

Merci @AnastasiaDias pour vos encouragements qui me touchent beaucoup.

Publié le 21 Février 2020

Bonjour, @monBestSeller c’est avec surprise et avec joie que j’ai appris hier la sélection de « Strapontins » par monbestseller.com au travers du club de lecteurs mCL. Je vous en remercie infiniment. Quelle plus belle récompense pour un auteur débutant, c’est un magnifique cadeau ! Vous signalez « Vies croisées à contretemps », ce premier roman est également passé sur Monbestseller en 2018… Avec « Strapontins », je voulais faire différent. Au court de l’écriture, souvent je me disais : « Tu es gonflé, la ficelle est grosse », j’ai tenté ! Merci beaucoup pour cette mise en avant, une vitrine inespérée.

Publié le 21 Février 2020

"Strapontins" est le "Livre le +" du 21 février. Retrouvez l’article qui vous donnera envie de le lire : https://www.monbestseller.com/actualites-litteraire-conseil/12470-strapo.... N'oubliez pas de laisser un commentaire à l'auteur, c’est pour cela qu’il a publié son roman sur monBestSeller.

Publié le 21 Février 2020
5
Mes encouragements à l’auteur. Un livre un peu particulier... À découvrir !
Publié le 20 Février 2020

Bonjour, @Agostini Francois-Xavier. Je vous remercie pour votre commentaire. Un style unique, je ne sais pas. Sans doute grâce ou à cause de mes bourdes et de mes erreurs de débutant… J’ai lu votre biographie, je vous souhaite le meilleur… Je ne manquerais pas de vous lire. Meilleurs vœux à vous également pour 2020.

Publié le 18 Février 2020
5
Bonjour encouragement, votre style est unique, Victor j"aime ce prénom, rare, que j'utilise aussi dans mon roman ( vers la fin ) bonne lecture à tous les auteurs LIBRES comme vous et moi, et encore bonne année 2020.
Publié le 18 Février 2020

Je vous remercie @BertheC d’avoir pris le temps pour ce commentaire qui me touche beaucoup. J’écris sans plan. Une idée de départ et les personnages évoluent d’eux-mêmes. Tombent au gré des pages. Le personnage rebelle de Victor d’Arpitan me tient à cœur. Au début, j’avais l’intention d’en faire un personnage récurent… et je me suis dit : « à près de soixante-trois ans ton personnage il ne va pas récurer longtemps ». Encore merci pour votre commentaire très encourageant.

Publié le 17 Février 2020
5
Livre très curieux ,passionnant.il me fait penser au début A un tableau impressionniste .des petites touches,des dialogues rapides comme des coups de pinceau,ce n'est qu'avec du recul,et en fin de livre que l'on comprend les errances de Victor,avec du recul Au fond les dialogues sont bourres de sous entendus,étrapides,toujours inachevés L'échange avec Aline est plein de sous entendus,au fond,rien n'est explique de façon claire,ét en même temps si.c'est un peu tordu,.c'est une des forces de ce livreA relire pour avec l'éclairage final, on comprend les pseudos de Victor,ses courses,ses errances sa folie des filles à séduire Bravo
Publié le 17 Février 2020

Merci beaucoup @NicoleS . Content qu’il vous ait plu. Une bonne relecture, alors ?

Publié le 15 Février 2020
5
l'intrigue se tient, il faut que je relise ce roman une nouvelle fois plus lentement ! le suspens monte crescendo ! je ne peux dire à quel moment j'ai commencé à deviner ! il faut que je le relise ! encore une fois BRAVO, c'est un roman que l'on veut lire d'une seule traite !! BRAVO à l'auteur
Publié le 14 Février 2020