Suivez la flèche

12 pages de Duncan Cartwright
Suivez la flèche Duncan Cartwright
Synopsis

Probablement ma dernière nouvelle.

414 lectures depuis la publication le 14 Février 2020

Les statistiques du livre

  938 Classement
  38 Lectures
  +20 Progression
  5 / 5 Notation
  2 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

11 commentaires , 7 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@René Sauvage , merci René ! Le slogan est flatteur. Je vais en effet noircir plus de pages, what else ?

Publié le 12 Mars 2020

Ça c’est un pitch ! La dernière tournée, the last tour, last but not least… évidemment on vous lit avec encore plus de gourmandise. Et vous avez raison, allez noircir plus de pages de votre talent, vous le valez bien !

Publié le 11 Mars 2020

@Parthemise33 Bonjour chère amie, je suis toujours ravi de ta visite sur ma page et de tes compliments. Ah, l'Amour avec un grand A, serait-il dû aux hormones diaboliques de Cupidon ou au libre arbitre de chacun ? Telle est la question. :-) Des RTT, je n'en prends pas vraiment, mais je vais freiner un peu sur mes nouvelles. Place aux jeunes. En tout cas, merci pour tout et bisous aussi., Duncan,

Publié le 01 Mars 2020
5
Cher@Duncan Cartwright Bravo pour cette nouvelle de la St Valentin. Je sais c’est un peu tardif mais je n’étais pas aussi assidue sur le site ces derniers temps.Ah, l’amour, toujours l’amour! Une chose en entraînant une autre, une question existentielle me vient : les savants parlent de montée d’hormones, les poètes de Cupidon, les religieux de tentation diabolique. Et notre libre arbitre, dans tout ça ? Il prend des RTT ? Pour le coup, j’espère que pour notre plaisir, vous n’en abuserez pas et vous reviendrez nous en compter encore de bien bonnes. Bisous merci bisous
Publié le 01 Mars 2020

@Michel CANAL, Merci Michel ! C'est toujours un plaisir de t'accueillir sur ma page. Merci pour les compliments. Je pense que je ne vais plus publier trop de nouvelles, ce n'est donc pas une fausse sortie. En revanche, je vais m'appliquer davantage sur mes romans - mieux respecter les standards qui donnent des résultats et surtout peaufiner les dénouements en leur donnant plus d'intérêts pour le lecteur. Les histoires courtes, ça va un temps, aussi, je voudrais passer le cap et glisser vers des histoires plus longues (50.000 mots et plus). J'en ai sous le manteau. A très bientôt, donc. :-) Amicalement, Duncan,

Publié le 24 Février 2020
5
Sacré @Duncan Cartwright ! Tu nous surprendras toujours avec tes nouvelles, un genre dans lequel tu excelles. Celle-ci nous fait pénétrer dans l’intimité d’un étudiant qui va découvrir comment on devient amoureux... mais je n’en dirai pas plus par respect pour les futurs lecteurs. Une fois encore j’ai apprécié ton talent pour l’écriture, et ce qui est la cerise sur le gâteau : une présentation parfaite pour le confort de lecture. Amicalement. MC. P.S. : j’espère que ton annonce n’était qu’une fausse sortie de comédien pour une nouvelle salve d’applaudissements !
Publié le 23 Février 2020

@Cristina Leg Bonjour Cristina, je suis ravi de ton passage sur ma page. Tes commentaires me sont précieux et m'encouragent à m'améliorer. Je vais donc m'appliquer deux fois plus sur mon prochain roman.
J'espère aussi pouvoir te lire à mon tour sur MBS, car tes récits ont toujours cette touche particulière à la fois humaine et tendre. Bonne journée, je t'embrasse et à bientôt. Duncan,

Publié le 18 Février 2020
5
Bonjour Philippe, elle tombe à pic ta nouvelle :-) ! J'ai suivi la flèche et je suis tombée derechef sur ta jolie plume pour mon plus grand plaisir. Il est certain que ton imagination, tes proses sont une source d'énergie positive, et ta largesse d'esprit, ta spontanéité vont nous manquer. Tout comme Michèle, il me reste ton recueil à lire, il m'aidera à patienter jusqu'à l'arrivée de ton roman. A bientôt. Je t'embrasse. Cristina
Publié le 18 Février 2020

@lamish Merci Michèle, je vais t'attribuer le titre officiel de ma sœur de MBS, tellement tu me connais mieux que moi-même à certains égards. Mille bisous, Duncan,

Publié le 17 Février 2020
5
Mignonne tout plein, cette petite dernière ;-) ! J'aime la candeur non feinte qui agrémente ta prose. Elle est vivifiante, voire rassurante, au masculin ;-). Pas encore eu le temps de lire ton recueil chez edition999, mais je ne t'oublie pas... Alors à très vite. Bises et bonne journée. Michèle
Publié le 17 Février 2020

@FANNY DUMOND, Merci Patricia ! C'est vrai que l'écriture est un beau passe-temps et que je m'y suis habitué. Bon week-end et à bientôt, sans doute. Duncan,

Publié le 16 Février 2020

@Kroussar Merci Jean-Claude ! Ton hommage me réjouit. Duncan,

Publié le 16 Février 2020

Bonjour@Duncan Cartwright.
Bonne nouvelle ! Je suis très heureuse de savoir que vous n'avez pas rangé votre belle plume. Effectivement, c'est bien de faire des gammes sur des nouvelles, je fais de même toutes les semaines depuis de nombreuses années en écrivant des "shorts" d'après des propositions sur un blog d'écriture. C'est vrai que les romans prennent du temps, mais quand on aime cette activité, on ne le voit pas passer ! Bonne fin de weekend, Duncan. Bien cordialement. Patricia

Publié le 16 Février 2020
5
@Duncan Cartwright, Du pur Duncan, un régal; et on en redemande ! Je ne t'oublie pas, d’ailleurs qui pourrait oublier une si belle plume... Amicalement Jean-Claude
Publié le 16 Février 2020

@FANNY DUMOND, Bonsoir Patricia, Merci pour tes encouragements, ils me touchent. Je ne vais pas ranger ma plume, mais me consacrer à mes romans. J'en ai entamé un certain nombre et je vais essayer d'y appliquer la technique de mes nouvelles pour les rendre plus attrayants et vivants. Ça prendra un peu plus de temps. Avec toute ma sympathie et mon respect. Bonne soirée. Duncan,

Publié le 14 Février 2020

Hi, @Agostini Francois-Xavier, Don't worry, I never said "never again" but "probably". In other words, I'll step a little bit backwards and from now on, I'll only focus on longer novels/stories. Thanks a lot for your empathy.

Publié le 14 Février 2020
5
Bonjour @Duncan Cartwright Elle est trop mignonne votre nouvelle ! Pourquoi la dernière ? Je suis attristée de votre décision, ne lâchez jamais votre plume. Merci beaucoup Duncan pour ce savoureux moment de lecture. Bien cordialement. Fanny
Publié le 14 Février 2020
5
HY ! Why your last short novel, we must never say "never". Good luck anyway !
Publié le 14 Février 2020