ARTENIA : La chambre ancestrale

638 pages de antonyMc
ARTENIA : La chambre ancestrale antonyMc
Synopsis

Dans une région isolée du royaume d'Ordum, le jeune prince Lurka assiste à la mort de ses parents, assassinés par une tribu d'infâmes Barbares. Débute alors une sombre quête pour retrouver le coupable ayant commandité l'attaque de son village natal. A qui Lurka doit-il faire confiance pour y parvenir ? Le bien ou le mal ? Il n'y a qu'un choix possible...

Nous avons tous notre façon de voir les choses quand bien même celles-ci demeurent abstraites... Libre à chacun d'avoir son propre point de vue.
Le roman permet au lecteur de façonner son propre monde tout en suivant une histoire. A chaque début de chapitre, une situation lui est imposée. Il doit choisir quel chemin il emprunterait parmi deux choix. Quel camp protégerait-il alors que la guerre entre le bien et le mal a déjà commencée ?

1391 lectures depuis la publication le 03 Mars 2020

Les statistiques du livre

  63 Classement
  319 Lectures
  -18 Progression
  4 / 5 Notation
  14 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

3 commentaires , 1 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Carole ADAM03 Oui, il est vrai que le nom peut faire penser à Harry Potter. En revanche, l'histoire n'a rien à voir. ^^

Publié le 15 Juin 2020

@antonyMc La chambre ancestrale ,me fais penser un peu a Harry Potter et la Chambre des Secret

Publié le 13 Juin 2020

@federer36

Merci pour votre retour. Effectivement, les chapitres 1 et 2 n'ont rien à voir car j'ai cherché à écrire différentes atmosphères selon le héros/narrateur du chapitre et l'environnement dans lequel il vit. Rassurez-vous, il n'y en a pas à foison. Je ne cherche pas à perdre le lecteur dans plusieurs intrigues. Ici, il est question de l'histoire du Prince Lurka.
J'espère que ses aventures vous plairont =)

Publié le 18 Mars 2020
4
J'ai commencé à lire votre gros bouquin, le chapitre 1 et le chapitre 2 n’ont rien à voir l’un avec l’autre. Dans le chapitre 1, les personnages sont diaboliques humainement parlant excepté le narrateur qui essaie de sauver de manière héroïque les villageois/ses maltraités, pillés, violés. Le personnage mersser est un vilain sorcier qui par de son nom m’a fait penser à l’hypnotiseur Messmer. Je me méfie de l'hypnotiseur Messmer et de ses méthodes même si je reconnais que cette personnalité est fascinante car sur les plateaux de télévision, il exerce un certain pouvoir sur les gens. Après je ne qualifierai pas Messmer de sorcier. Il ne faut pas exagérer tout de même! Le pire dans cette histoire, c’est Risnarg, il a tout pour plaire, il est non seulement barbare mais aussi lâche ! Dans le chapitre 2, le prince Lurka est tellement soucieux de son peuple que c’est touchant ! Si nous aussi on pouvait avoir des dirigeants politiques aussi scrupuleux et soucieux de leur peuple, cela serait formidable ! Mais bon avec un Président comme Macron, nous sommes mal barrés ! Le prince Lurka est doux, il a une morale, un bon fond, il est plus qu’appréciable. Page 33, vous parlez d’épidémie, alors qu’on est en plein dans le coronavirus, votre histoire tombe à pic! En tout cas pour le moment je suis sensible à votre écriture belle et simple et comme vous l’aurez compris, j’ai préféré le chapitre 2 au 1 car les personnages sont quand même bien plus sympathiques !
Publié le 18 Mars 2020