Sentiment d’appartenance

216 pages de Liliane Marques
Sentiment d’appartenance Liliane Marques
Synopsis

Marie, 17 ans, née à Caen en 1983, se sent française. Même si à part. Quand on a des parents portugais, on ne vit pas comme tout le monde. Un peu moins libre que ses camarades, elle fait avec. Mais pour son père, Vicente, la France n’est qu’une transition, un moyen de gagner sa vie. Il rejette cette culture étrangère et urbaine parce qu’elle pourrait le dénaturer ainsi que sa famille. Quand Abed surgit dans la vie de Marie, le fossé culturel se creuse. Prise dans le sillage de ses parents, la jeune fille se voit contrainte de fuir vers leur terre d’asile, le Portugal.

Ce roman de société, tiré d’un fait divers est un premier roman. À travers l’histoire de Marie, Abed et Vicente, ce livre évoque le déracinement.

1623 lectures depuis la publication le 07 Mars 2020

Les statistiques du livre

  12 Classement
  1623 Lectures
  +8 Progression
  4.8 / 5 Notation
  19 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

17 commentaires , 13 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Juillet jean bernard
Merci beaucoup

Publié le 05 Avril 2020
5
5/5
Publié le 05 Avril 2020

@Edith Guittard
Merci pour votre commentaire et votre pluie d'étoiles.

Publié le 02 Avril 2020
5
On a envie de connaître la fin...très prenant, très vrai !!! J'ai beaucoup aimé. Je conseille vivement
Publié le 02 Avril 2020

@lamish
Merci pour votre commentaire. J’apprécie vos remarques sur l’ambiance, le style et la psychologie des personnages. J’aime comprendre ce que je transmets à travers mes mots, mes images, et votre retour est tout à fait pertinent. Ce style posé et contemplatif correspond effectivement aux images qui me venaient à l’esprit pendant l’écriture. Marie est encore jeune et j’aime à croire que ce changement qui arrive à la fin du roman est un déclic pour une évolution plus prononcée de caractère, voire une prise de conscience. Ne me sentant pas moi-même opprimée ou brimée dans mes libertés, je comprends néanmoins vos remarques quant à ces femmes qui marquent leur position pour tout et se réclament d’un féminisme à outrance. Il est vrai néanmoins qu'il y a de par ce monde encore des femmes, mais aussi des hommes dont on bafoue la liberté d’expression ou liberté tout court.
Au plaisir de vous lire à mon tour.

Publié le 01 Avril 2020
5
Je termine à l'instant votre roman, Liliane, heureuse qu'il se finisse sur une prise de décision de Marie, même à l'arrière goût de pis-aller. J'ai aimé votre plume calme, soignée, détaillée, voire contemplative. Le rythme posé. Ils collent bien à l'ambiance, aux sentiments en demi-teinte de votre héroïne. Imaginer que des femmes souffrent encore de nos jours de l'autorité et de l'absence de choix a accentué mon empathie, attisé ma rage face à des privilégiées qui ergotent encore sur des points de détail... Quant au petit village portugais, il m'a téléporté vers le petit village espagnol où j'ai vécu dix ans. Les similitudes entre la tradition, les attitudes et les mentalités sont saisissantes. Merci infiniment pour ce délicat partage. Amicalement, Michèle
Publié le 01 Avril 2020

@Kroussar
Merci d’avoir partagé votre fine analyse sur mon livre, vous avez tout compris et su en retirer l’essentiel. Votre commentaire m’a vraiment fait plaisir et je vous remercie pour votre note.

Publié le 28 Mars 2020
5
@Liliane Marques, Que dire ? Si ce n'est bravo ! Bravo, pour cette belle histoire, pleine de vérités, de sentiments, sur fond de haines et de rancœurs, de peurs sur fond d'exil et d'émigration, d'incompréhensions liées à des cultures différentes, même au sein d'une famille. Un exercice difficile et très bien maîtrisé.
Publié le 28 Mars 2020

@Alexandra Santos

Merci pour votre note et votre commentaire. Je suis contente que cela vous ait permis de passer un bon moment.

Publié le 27 Mars 2020
5
J'ai vraiment aimé, lu en une journée. J'ai bien aimé aussi la description du village, Ça me rappelle beaucoup le village de mes grands-parents.
Publié le 27 Mars 2020

Effectivement, après un nouveau passage d'antidote, je m'aperçois qu'il restait des erreurs. Loin de croire que tout est à présent impeccable, j'espère qu'il y a néanmoins une nette amélioration. Merci à tous ceux qui me lisent.

Publié le 26 Mars 2020

@Sophie Druard1
Je vous remercie de votre commentaire et de votre évaluation. Je prends bonne note de vos remarques constructives.

Publié le 25 Mars 2020
4
Un récit prenant et une fin impressionnante. Reste pas mal de coquilles, fautes d'orthographe, d'accord et de ponctuation (n'oubliez pas d'utiliser les espaces insécables) à traquer. Mais j'ai pris grand plaisir à cette lecture.
Publié le 24 Mars 2020

@Happi Kouemo Joel Orian
C'est une bonne idée en ces temps difficiles, je suis d’ailleurs contente d’avoir découvert monbestseller.com à ce moment-là. Je fais comme vous, je lis sur le site, quand le télétravail le permet. Merci en tout cas d’avoir choisi mon roman pour vous occuper un peu.

Publié le 24 Mars 2020

@Liliane Marques , effectivement. Ça m'a donné envie de tout lire. Un chapitre par jour pour vaincre l'ennui dû au confinement. En tout cas du courage!

Publié le 24 Mars 2020

@Happi Kouemo Joel Orian

Merci pour votre commentaire et votre note. J'espère que ces quelques pages vous ont donné envie de lire le reste. ;)

Publié le 24 Mars 2020
5
top
Publié le 24 Mars 2020

Franchement je n'ai lu que quelques pages mais je note deja 5/5. Excellent style!

Publié le 24 Mars 2020

@Agostini François-Xavier
Oui, tout à fait. Merci pour votre commentaire et votre note.

Publié le 21 Mars 2020
5
Bonjour encouragement pour ce roman qui nous fait voyager en ces temps de coronavirus où on ne peut plus passer les frontières; mais cela ne pourra pas durer sans une explosion sociale de grande ampleur. Bref! par ces temps de confinement temporaire enfin un opus qui nous aère l'esprit. Bonne lecture à tous les auteurs LIBRES comme vous et moi sur monbestseller.
Publié le 20 Mars 2020

@Eva Marc
Je prends note de vos remarques au sujet de la possible confusion chronologique ou spatiale. Je vous remercie de votre commentaire constructif et de vos éloges quant au style et à l’atmosphère du roman. Merci beaucoup pour votre lecture attentive.

Publié le 20 Mars 2020

@KellyK
J’ai bien aimé la dynamique de votre commentaire, cela me permet de bien comprendre l’impact de mon histoire sur le lecteur, c’est vraiment d’une grande aide et pour cela je vous en remercie. Pour ce qui est du baiser, et sans vouloir, spoiler, relisez (si vous avez le temps) le début du chapitre quatre… En tout cas, cela me démontre aussi que, peut-être, sur ce passage, je n’ai pas été assez claire ou descriptive, j’en prends bonne note.

Publié le 20 Mars 2020
4
Ah bien dis donc, l’histoire m’a plue mais vos personnages, il font grave flipper ! Entre le père qui bat sa fille et le jeune garçon Abed qui suit Marie dans les rues quand elle rentre chez elle, il y a de quoi baliser ! Moi à la place de l’adolescente, j’aurais eu peur de tomber sur un psychopathe me suivant dans les rues. En tout cas la Marie, elle a du mérite de ne pas péter un plomb avec le père qu’elle a et l’homme qui l’observe dans les rues. Puis ils sont bizarres les 2, ils sympathisent, font le chemin ensemble, se font des bisous dans le coup et ils ne s’embrassent jamais ! Bon sinon l’histoire est bien, vous vous êtes balèze, vos personnages sont mystérieux, les situations aussi, vous savez comment faire pour capter notre attention en tant que lecteur/lectrice.
Publié le 20 Mars 2020
5
J’ai trouvé cette histoire rebondissante. On se perd un peu au début avec la chronologie et les lieux, je dois l’avouer. L’histoire semble même un peu banale sur les deux trois premiers chapitres, mais à partir de là je me suis laissée embarquer. Les personnages sont bien approfondis, même les personnages secondaires, surtout dans la deuxième partie. Peut-être aussi, de par mon histoire personnelle, je comprends bien ce déracinement dont vous traitez et votre roman m’a parlé au plus profond de mon subconscient. Je trouve aussi que vous maniez bien les mots, les images sont percutantes, l’atmosphère bien détaillée. Au cours de la lecture, on a souvent bien envie de la secouer cette petite Marie, mais au bout du compte, comme dans tout roman initiatique, on comprend qu’il faut lui laisser le temps d’évoluer et de grandir. Merci vraiment pour votre partage.
Publié le 20 Mars 2020

@Paula Pons.
Votre commentaire me va droit au cœur. Je vois que vous avez eu la finesse de comprendre le thème de ce roman et de bien cerner mes personnages. Merci beaucoup.

Publié le 19 Mars 2020
4
Vous traitez d’un vrai sujet, avec finesse. On rentre dans la vie de ces déracinés, on en connaît de ces gens qui ont du s’expatrier, ne se sentant pas vraiment français en France et plus non plus de leur pays chez eux. Une double culture ou peut-être plus deux moitiés de culture d’ailleurs. Merci pour ce partage.
Publié le 19 Mars 2020

@Jacques dykens
Merci pour votre commentaire.

Publié le 10 Mars 2020
5
J'aime votre plume. J'ai beaucoup apprécié vous lire. Une histoire bien écrite, captivante et assez surprenante. Merci pour ce moment livresque.
Publié le 10 Mars 2020

Merci Mathilde pour votre note. J'apprécie beaucoup votre commentaire.

Publié le 08 Mars 2020
5
J'ai beaucoup aimé. Début accrocheur et deuxième partie inattendue.
Publié le 08 Mars 2020