LA DAME DE COMPAGNIE

641 pages de Martine Rombeau
LA DAME DE COMPAGNIE Martine Rombeau
Synopsis

A la suite d'un licenciement économique, Cathy, cadre supérieur, est obligée d'accepter un emploi de femme de ménage pour ne pas perdre ses droits. Le directeur d'une banque, va la remarquer et lui proposer de devenir la Dame de Compagnie de sa mère. En acceptant cet emploi, elle va découvrir que sa patronne est présidente d'une association qui vient en aide aux personnes âgées les plus démunies.Cathy va s’y investir et côtoyer des personnes bouleversantes.
Sa vie privée, prendra aussi un tournant qu'elle n'avait même pas imaginé, en découvrant une pièce secrète dans sa maison, dans laquelle elle va trouver des vêtements d'enfants avec une étoile juive sur chacun d'eux. Elle apprendra ainsi que ses parents étaient des enfants juifs adoptés par des justes pendant la guerre.

1569 lectures depuis la publication le 17 Mars 2020

Les statistiques du livre

  99 Classement
  240 Lectures
  -7 Progression
  3.7 / 5 Notation
  18 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

4 commentaires , 3 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Apparemment, les femmes aiment ce roman d'après les commentaires !

Publié le 30 Juin 2020

@marabbeh
Bonjour, désolée que mon roman ne vous a pas apporté de plaisir. Il est vrai qu'il y a beaucoup de femmes dans cette histoire, mais la particularité de ce roman est tout de même le dévouement d' humains envers les plus démunis et croyez-moi, il y en a plus que vous ne le pensez. Tous les gens ne sont pas des monstres et se démènent tous les jours pour eux. J'ai voulu parler aussi de toutes ces personnes juives qui ont tellement souffert durant cette deuxième guerre mondiale et déportées bien souvent à la suite de dénonciations de leurs propres voisins. C'est ces comportements horribles de soi-disant humains que je n'ai jamais compris. Bref, je suis moi-même une gentille et je n'y peut rien. Quant à la faute de français pour "de suite" c'est une expression courante dans le midi de la France, c'est pour cette raison que je l'ai écrite ainsi. Merci de votre commentaire.

Publié le 26 Juin 2020
2
J'espérais qu'il se passe quelque chose, mais arrivé à la page 100 : toujours rien... Ça me fait penser à cette scène qu'on voit dans des films policiers : quelqu'un entre chez lui, vaque tranquillement à ses occupations et soudain quelqu'un l'attend dans l'obscurité. Mais là rien. Je suis allé aux pages 200 et 300 par curiosité : toujours rien. Le style paraît fluide, l'auteur a une facilité pour écrire (à part quelques fautes de français, comme "de suite" à la place de "tout de suite"). Malgré l'ambiance "tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil". Et les personnages masculins sont des ombres, à peine esquissés. Mais l'essentiel c'est le manque d'ossature.
Publié le 26 Juin 2020

@Jeanne Bageau

Je suis touchée par votre commentaire concernant mon roman et de votre note. Je suis heureuse qu'il vous ait plus. Merci

Publié le 12 Avril 2020
4
Je vous ai lue avec curiosité, de percer ces deux femmes dans cette situation somme toute courante. Il y a beaucoup de véracité dans votre façon d’écrire. C’est brut, directe, précis, très clair. Et romanesque, car vous amenez la grande histoire dans la petite. Merci pour ce b on moment de lecture, très dense.
Publié le 12 Avril 2020

bonjour et merci Chantal pour votre commentaire et votre note.

Publié le 28 Mars 2020
5
livre qui prend en compte tous les problèmes de la vie quotidienne, et garde un suspense jusqu'au bout
Publié le 27 Mars 2020